le-bus-a-entierement-brule_Etagnac

 

L'accident tragique de..Puissegain n'a pas..suffit..

QUE FONT NOS POUVOIRS PUBLICS..ELUS LOCAUX..DEPUTES ET SENATEURS..MINISTRES ET AUTRES...?

Charente : le bus de l'US Cognac rugby prend feu, 39 enfants évacués

Ce dimanche matin, un bus a pris feu au lieu dit Mons. Une trentaine d'enfants ont été évacués. Pas de blessés mais un véhicule calciné et une maison endommagée...

Alors que le 23 octobre à Puisseguin en Gironde, 43 personnes ont péri brûlé dans un car de transport, un autre bus s'est embrasé en Charente, ce dimanche matin. A la lueur des faits, un nouveau drame a été évité de peu. A bord du véhicule, il y avait en effet 39 enfants, âgés de 8 à 12 ans, deux parents et plusieurs éducateurs.

 

"Un éducateur du club a senti une odeur de gasoil suspecte. On a tout de suite réagi"

Il est aux alentours de 8 h 50, sur la RN 141 près d'Étagnac au lieu dit Mons, lorsque quelques enfants aperçoivent de la fumée sous leur pied. Le chauffeur s'arrête, les adultes évacuent le bus. Les enfants sont éloignés très vite du bus qui prend feu aussitôt. Les flammes montent très haut, endommagent la maison mitoyenne. "J'ai cru que ma maison allait brûler, j'en ai pleuré. J'ai eu très peur. Heureusement j'ai pu me réfugier chez les voisins d'en face" raconte Odile Fortin.

2178997_695_20151108-104517_800x600p

 

RIEN N'A ETE FAIT..DEPUIS..RIEN...!!!

Il faut comprendre l'évolution dans le profit et la..dépense..moindre..

tant en..développement et..recherches..pour..mieux..comprendre

cela.

Tous les..composants d'un..Autocar (Bus..) ne sont pas..fiables..ni surtout..sans..risques...!!!

Tous les sièges..en garniture et remplissage sont..hautement..à risques..sur le plan..incendiaire...!!!

Pareil pour le reste en structure et.. ''décorartion'' en..hauteur et..autres...!!!

J'ai..travaillé..un tout petit peu dans ce domaine dans une entereprise locale

(confection de cuisines intégrées..), et ou l'on fabriquait aussi les structures support de sièges de voitures (toutes marques confondues..) et aussi support, avant garnissage de tablettes arrières(coffre..)..une honte...!!!

Catastrophe de Los Alfaques...

La catastrophe de Los Alfaques est un accident routier survenu le 11 juillet 1978 dans la commune d'Alcanar (Province de Tarragone) en Espagne.

Un camion-citerne transportant 25 tonnes de propène explosa à proximité du terrain de camping « Los Alfaques », situé en contrebas de la route, le long de la mer Méditerranée.

L'explosion, qui se produisit à 14 h 30, aurait été due, selon la thèse officielle, à une surcharge en propylène (gaz inflammable servant à la fabrication de matière plastique) du tanker provoquant une rupture de l'enveloppe de la citerne sous l'effet de la pression interne du gaz qui s'échappa et entraina un phénomène de Bleve.

Ce dimanche matin, un bus a pris feu au lieu dit Mons. Une trentaine d'enfants ont été évacués. Pas de blessés mais un véhicule calciné et une maison endommagée...

2178997_695_20151108-104517_800x600p

Le bus a entièrement brûlé..

"Un éducateur du club a senti une odeur de gasoil suspecte. On a tout de suite réagi", raconte Michel Delage, dirigeant éducateur de l'école de rugby de Cognac, qui était présent dans le bus.

Rapidement prévenus les secours - pompiers, gendarmes, Samu - interviennent en nombre. L'incendie du bus et de la maison est maîtrisé vers 10 h 30. Il ne restait plus que la carcasse calcinée du bus.

Les enfants et les accompagnateurs ont été accueillis à l'école d'Étagnac. "Même si tout s'est passé dans le calme, les enfants ont eu peur et nous aussi. On avait l'accident de Puisseguin en tête", explique Alain Rougier, l'éducateur qui suivait le bus en voiture. Les parents ont été rapidement prévenus. Un nouveau bus devait venir les récupérer pour les ramener à Cognac. 

Catastrophe de Los Alfaques

Photo-los-alfaques

 

Il avait été chargé à 12 h 5 à la raffinerie Enpetrol de Tarragone. Le liquide très inflammable se transforma en une boule de feu atteignant plus de 1 000 °C, qui se déversa telle une vague sur le camping. Les victimes furent tuées instantanément et furent transformées en momies carbonisées, figées dans l'attitude qu'elles avaient lorsque la vague les atteignit. De nombreuses et très impressionnantes photos furent diffusées dans la presse mondiale.

La catastrophe fit 217 morts et de nombreux blessés (200 grands brûlés). On estime qu'environ 400 personnes se trouvaient sur les lieux au moment de l'accident.

Le téléfilm Tarragone, du paradis à l'enfer (titre original Tarragona - Ein Paradies in Flammen), produit en 2007, retrace l'histoire de la catastrophe1.