1

 

Parc National de Boubandjida..Paul Bour Safaris..

Photo-Paul-Bour-cameroun-le-cimetiere-des-elephants-Boubandjida

 

Photo de mon ami Paul Bour et de son épouse au moment du massacre des éléphants..

( l’expression de leurs visages traduit à elle seule la désolation et la tristesse..)

Je veux rendre ici un hommage appuyé à mon ami Paul Bour pour son engagement, depuis plus de vingt ans au Cameroun et au Parc National de Boubandjida, pour la sauvegarde et le maintien de la faune ( très diversifiée..), les différents projets d’aide pour les locaux et intégration dans ce grand projet, la lutte continuelle contre le braconnage et la possibilité offerte à des touristes pour des safaris photos, d’un tourisme solidaire. Il a connu des grands moments de joie et de partage, mais aussi parfois des moments de doute, et des passages en tension, suite à cette extermination des éléphants en 2012

Dernier E/Mail reçu :

Bonjour Denis, 

Pour être sincère je n'ai qu'un souvenir très lointain de cet épisode qui m'évoque tout de même qq chose, mais d'ici à me remémorer les noms et mieux encore les visages...
Quoi qu'il en soit c'est une période pleine de bons (et flous) souvenirs dans ma mémoire !!!
Je suis ici maintenant depuis plus de 20 ans et ce n'est pas facile, crois moi. Je ne sais de quel reportage il était question, il y en a eu un intitulé "au cœur de la brousse" ou qq chose de ce genre... qui parlait de la belle époque ! Depuis, nous avons connu le massacre de tous nos éléphants par des bandes armées, les conséquences des troubles en RCA, puis Boko Haram, et à présent le contexte est bien difficile... Plus aucune fréquentation du parc, et je ne survis qu'en prenant part à un programme d'appui au parc financé par l'Allemagne et l'UE. Mais le charme est rompu, et l'ambiance est bien triste, car il faut bien le dire, la sauvegarde de la Nature, ici, tout le monde s'en fout et j'évolue dans un contexte d'hostilité permanente, qui mine tout l'enthousiasme qui m'animait....
Ne serait ce ma peur des longs hivers et de mon sort, je rentrerais bien dans mes pénates en France, revoir le ravin du loup, le legeret, et beaucoup d'autres de mes souvenirs !!!
Nostalgie nostalgie... surement signe qu'on vieillit !

Bonne continuation à toi et bien le bonjour au Bitcherland

Ma réponse en E/Mail :

Bonjour Paul.

 

Je tiens à m'excuser auprès de toi, si je ne te réponds qu'avec du retard..désolé...

 

Pour sûr, à présent, ça ne doit pas être facile pour toi et pour ce que tu a dis et mis, surtout avec l'E.I. et Bokoharam, plus tous ces braconniers et réseaux de trafic, d'acheminement et de distribution pour les défenses d'éléphants dont les chinois sont friands, pas que, aussi les..antiquaires et autres..

 

Tu sais, tu as..énormément de mérites ( et je pèse mes mots..) pour tout ce que tu as fait et entrepris depuis le début là-bas..vraiment.

 

Pour ce que tu dis plus loin, je t'arrête de suite, on ne vieillit pas..vraiment, mais avec l'âge, on prend d'avantage conscience des choses et des réalités, et qui pour certaines, malheureusement, nous échappent..monde moderne, mon de nouveau..faux monde.

 

Je te rassure, le ''Bitcherland' est toujours aussi beau comme l'ensemble du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord dans lequel nous sommes inscrits..

 

Ne regrette jamais rien, ni du passé, ni de ce que tu as entrepris, car sinon, là..tu commencerais réellement à vieillir..tout doucement..

 

Je te salue chaleureusement, amitiés, à plus..peut-être..Denis.

Parc national de boubandhjida

LE PARC NATIONAL DE BOUBANDJIDA ET LA FAUNE

Le Parc National de Boubandjida, créé au lendemain de l’indépendance du Cameroun en 1960, était autrefois le territoire de chasse du « Lamido » Bouba N’Djidah, Sultan de Rey Bouba, dont il tire son nom.

Il peut s’écrire parfois Bouba N’Djiddah, Bouba N’Djidah, Bouba N’Djidda ou encore Bouba N’Djida.

Adossé au Tchad par sa frontière Nord, il se situe dans le département du Mayo Rey, à 150 km au Sud Est de Garoua, chef lieu de la Région du Nord Cameroun. Il s’adosse par sa limite Nord au Parc Nartional tchadien de Séna Oura, créé en 2010, avec qui il constituera à terme le Parc Binational de Séna Oura Boubandjida .

Savane arbustive de type soudano guinéen, cette zone de 220 000 hectares (!) aux paysages et aux reliefs variés entrecoupés de nombreux cours d’eau saisonniers, les « mayos », a conservé une faune d’une richesse et d’une diversité remarquables.

Rehaussée de quelques ensembles montagneux, la brousse présente des aspects très divers, alternant zones de couverture dense, forêt galeries et espaces ouverts. L’eau y est abondante en toute saison.

Cet écosystème qui se prête idéalement aux approches silencieuses et discrètes de la grande faune, met également ce parc à l’abri du tourisme de masse. La densité de la végétation favorise l’observation rapprochée d’une faune abondante et paisible.

Le parc a connu au cours de son demi siècle d’existence des fortunes diverses. Après des années de quasi abandon il connaît depuis quelques années une réelle renaissance. La structure d’accueil récemment rénovée, un réseau de de 500 km de pistes de vision entretenues, des efforts conséquents de protection ont rendu à ce sanctuaire de faune ses lettres de noblesse.

L’une des plus représentatives destinations de Safari de l’Afrique francophone.

Le Parc National de Boubandjida abrite toutes les espèces propres à cette région d’Afrique Centrale. Il est en particulier le Parc National offrant les meilleures conditions d’observations de l’Eland de Derby, la plus grande, la plus majestueuse mais aussi la plus farouche des antilopes d’Afrique. Cette antilope pourtant méconnue est ici particulièrement abondante.

Les autres espèces, éléphants, girafes, lions, panthères, élands, buffles, hippotragues, bubales, damalisques, cobes de Buffon, cobes Defassa, redunca, guibs harnachés, céphalophes de Grimm, céphalophes à flancs roux, hyènes, babouins, vervets, patas, colobes, oryctérope, serval, phacochères … sont également très abondamment représentées.

Oiseaux
Pour les amateurs d’ornithologie plusieurs centaines d’espèces d’oiseaux offrent à elles seules les raisons d’un voyage.
Parmi elles les plus grandes comme le jabiru ou le marabout, le Calao géant d’Abyssinie, les rapaces et charognards, les aigles pêcheurs, bateleurs, martiaux et vautours chauves, mais aussi les éclatants rolliers d’Abyssinie, les guêpiers verts et écarlates, ou encore le minuscule souimanga aux 8 couleurs et la rarissime Amarante de Reichenow…

Le Parc National de Boubandjida est l’un des plus grands parcs ( 220 000 hectares.. !) et où l’on peut trouver la plus grande diversité et densité en animaux.

 

Il n’y a pas que le..Kenya, ou encore le parc Kruger

Galerie photos

PhotoElephant-à-Liddi-Boubandjida

Photo d’éléphants ( la mère et son petit éléphanteau..) à-Liddi-Boubandjida.

Photo-babouin-Boubandjida

Photo ci-dessus d’un babouin.

Photo-Bubale-Boubandjida

Photo de bubales ( animal méfiant et dangereux à chasser, sauf ici, uniquement safaris photos..).

Photo-Calao-geant-Boubandjida

Photo ci-dessus d’un Calao géant.

Photo-caracal-Boubandjida

Photo ci-dessus d’un Caracal ( ni puma, ni lynx..).

Photo-Céphalophe-de-Grim-Boubandjida

 

Photo ci-dessus d’un Céphalophe de Grimm.

Photo-Damalisque-Boubandjida

Photo ci-dessus de Damalisque.

Photo-cobra-Boubandjida

Photo ci-dessus d’un cobra !

Photo-Palais-du-Lamido-Rey-Boubandjida

Photo-Palais-du-Lamido-Rey-Boubandjida.

Photo-masque-Boubandjida

Photo ci-dessus d’un masque.

Photo-Pasteurs-bergers-Peuls-Hanagambas-Boubandjida

Photo-Pasteurs-bergers-Peuls-Hanagambas-Boubandjida.

Photo-Pasteurs-jeune-berger-Peul-Hanagambas-Boubandjida

Photo-Pasteurs-jeune-berger-Peul-Hanagambas-Boubandjida.

Photo-Ganga-quadribande-Boubandjida

Photo ci-dessus d’un Ganga quadribande.

Photo-guepier-ecarlate-Boubandjida

Photo ci-dessus de guêpiers écarlates.

Photo-Jabiru-Boubandjida

Photo ci-dessus d’un jabiru.

Photo-Hippotragues-Boubandjida

Photo ci-dessus d’un groupe d’Hippotragues.

Photo-girafes-Boubandjida

Photo ci-dessus d'un groupe de trois girafes.

Photo-gazelle-Ourebie-Boubandjida

Photo ci-dessus d’une gazelle Ourébie.

Photo-Buffle-solitaire-Boubandjida

 

Photo ci-dessus d'un buffle solitaire ( Capher-capher..).

Photo-lion-affût-Boubandjida

Photo ci-dessus d’un lion à l’affût.

Photo-hippopotames-Boubandjida

 

Photo ci-dessus d’un groupe d’hippopotames dans une rivière vers Boubandjida.

Photo-paysage-erg-Boubandjida

Photo ci-dessus paysage d’une rivière à sec ou erg, vu d’ULM.

Photo-elephants-vus-ULM-Boubandjida

Photo ci-dessus, groupe d’éléphants vus d’ULM ( pour la surveillance du territoire..).

Photo-troupeau-elephants-ulm-Boubandjida

Photo ci-dessus, d'un troupeau d'éléphants vus d’ULM.

Photo-ULM-Boubandjida

Photo ci-dessus du survol en ULM de la rivière Mayo Liddi ( au coucher de soleil..).

Photo-riviere-Boubandjida

Photo ci-dessus de la rivière Mayo Liddi.

Photo-paul-bour-peche-Boubandjida

Photo ci-dessus, Paul Bour accompagnant un touriste pour la pêche sportive en rivière de poisson bingas ( ou tigre..).

Photo-peche-Boubandjida

Photo ci-dessus pêche sportive en rivière de poissons, capitaines ou bingas .

Photo-monts-atlantika-Boubandjida

Photo ci-dessus, en arrière-plan, les Monts Atlantika et monts Mandara, aiguille de Rumsiki, col de Koza, Oudjila, Lango, gorges de Kola..

Photo-village-extrême-nord-Boubandjida

Photo ci-dessus d’un village situé à l’extrémité nord du Cameroun.

Photo-femmes-Peules-au-marché-Bororos-Boubandjida

Photo ci-dessus, femmes Peules au marché.

Photo-gazelles-Redunca-Boubandjida

Photo ci-dessus de gazelles Redunca.

Photo-Elan-de-derby-Boubandjida

Photo Eland de derby (Taurotragus derbianus ) la plus grande et majestueuse d’Afrique.

QUI SOMMES-NOUS ?

Voila plus de 20 ans que je me suis installé en Afrique, réalisant ainsi mon rêve d’enfant de vivre au coeur de la brousse, au milieu de la vie sauvage…
Après toutes ces années, ma passion pour cette faune et les grands espaces africains ne s’est jamais démentie et mon installation dans le Parc National de Boubandjida me donne l’occasion d’exprimer pleinement la mesure de mon attachement au monde envoûtant de la vie sauvage et des populations de l’Afrique originelle.

C’est pour partager avec vous la relation passionnelle qui m’unit à ce pays, que j’espère vous accueillir ici, où je serais votre guide, pour vous faire vivre les émotions sans cesse renouvelées de la vie de brousse, au contact de la faune sauvage.

Instants privilégiés, moments inoubliables, votre safari sera l’occasion de rencontrer cette Afrique profonde et ensorcelante, riche de contraste et parfois de contradictions mais qui jamais ne laisse indifférent.

Rencontre avec la brousse, les paysages, la faune, mais aussi rencontre avec les populations attachantes de ce bout du monde… Un autre regard sur l’Afrique pour que vous puissiez, comme moi, la découvrir, la comprendre, l’aimer.

Paul Bour

C’est dans les pas de Paul que j’ai découvert les charmes de la brousse et de la faune de mon beau pays. L’émerveillement de cette révélation, l’intensité insoupçonnée des émotions que m’ont procuré ces rencontres exceptionnelles, et l’ambiance si particulière de Boubandjida ont fait de moi la plus passionnée des défenseurs du Parc !

Avec l’ensemble des personnels du campement nous nous emploierons à vous offrir un cadre agréable et un séjour convivial.

Venez découvrir et partager avec nous l’enthousiasme de cette expérience fabuleuse !

 

Maïmounatou Bilkissou