nicaragua-water-well-1432644283

L’Eau enjeu majeur et principal..

L’Eau enjeu majeur et principal de notre société et du Monde..

goutte-eau-terre-monde

 

Stocks d’eau sur Terre

65736Bleu_1

eau-terre

Il existe sur la Terre une quantité d’eau astronomique, qui atteint globalement 1,4 milliard km3. En fait, 70 % de la surface terrestre est recouverte d’eau. C’est d’ailleurs pourquoi on la surnomme la « Planète bleue », car, vue de l’espace, elle apparaît complètement bleue en raison de toute l’eau qu’on y trouve. Toutefois, la quasi-totalité (97,5 %) de cette eau est salée puisque contenue dans les océans. Il n’y a donc sur la Terre que 2,5 % d’eau douce, dont la majeure partie est inaccessible parce qu’emprisonnée dans les glaciers, ou profondément ensevelie dans le sol. En tout, moins de 1 % de l’eau accessible sur la Terre est douce et peut servir à nos usages divers et à notre consommation, soit une infime portion de la quantité totale!

 

Les inégalités géographiques à travers le Monde..

5097653_carte-eau

 

L'eau : un élément essentiel pour le développement de la vie

africa-waterboy

 

 

L'eau représente 70% du poids de l'adulte et 80% du poids de l'enfant. Une perte de 10% entraîne des troubles graves, voire la mort, si ce pourcentage atteint 20%.
La croissance démographique est la pression la plus importante sur la ressource en eau, pourtant le thème de l'eau ne retient pas suffisamment l'attention des institutions internationales : elle n'est pas représentée par un organisme spécifique.

 

02

 

Répartition en besoins de l’eau sur Terre

 

utilisation-eau-monde

 

Si elle est utilisée de façon durable, cette eau douce devrait toutefois suffire à combler l’ensemble des besoins humains et écosystémiques. L’aspect quantitatif ne représente toutefois qu’une facette des enjeux de l’eau, dont la qualité est, elle aussi, primordiale. Ainsi, il faut savoir distinguer eau « douce » et eau « potable » : si l’eau potable est nécessairement douce, l’inverse n’est pas toujours vrai. Une eau est considérée potable lorsqu’elle est exempte de contaminants et de bactéries, et donc propre à la consommation humaine.

vacheaubain_4_-2

 

Les principales sources de pollution

 

119064899

 

L’Industrie, mais aussi..l’Agriculture !

000_Par64275211

 

Les principales sources de pollution de l’eau sont l’industrie, l’agriculture et l’utilisation domestique. Les usages industriels engendrent souvent une dégradation de la qualité de l’eau en raison des nombreux produits chimiques utilisés : chaque jour, plus de 300 mégatonnes de déchets toxiques sont déversées dans les cours d’eau par l’industrie. L’agriculture n’est pas en reste, compte tenu des fertilisants, des pesticides et des rejets d’origine animale qui se retrouvent fréquemment dans les lacs, les rivières et les aquifères. Les nitrates d’origine agricole constituent d’ailleurs le contaminant le plus fréquemment décelé dans les eaux souterraines. Quant aux eaux usées d’origine domestique, elles sont, elles aussi, une cause importante de dégradation de la qualité de l’eau. Bien que des méthodes et technologies sophistiquées de traitement aient été développées au fil du temps, celles-ci ne sont pas parfaites, ni utilisées de façon généralisée. Mondialement, 80 % des eaux usées sont déversées dans les cours d’eau sans traitement préalable, une proportion qui atteint 90 % dans les pays en développement.

porcs-hors-sol

eau_agriculture_iStock_000019952631_Small

 

La pollution de l’eau..Une catastrophe mondiale !

1942345_pic_970x641

 

La pollution de l'eau

4613690_6_bb24_une-plage-de-saly-au-senegal-en-2009_09d0ec638307824dd3075ee97620b8eb

 

Dans de nombreux pays en développement, de 80 à 90 pour cent des eaux usées déversées sur les côtes sont des effluents bruts, c'est à dire des rejets qui n'ont pas été traités. La pollution, liée à une démographie galopante dans les zones côtières et à des infrastructures d'assainissement et de traitement des déchets inadéquates, constitue une menace pour la santé publique, les espèces sauvages ainsi que pour les sources de revenu comme la pêche et le tourisme.

endroits-les-plus-pollues-1_4883679

Les rejets..un grave problème..

 

bief-evacuation-rue-sainte-catherine_3098836

 

Photo ci-dessus d'un bief d'évacuation d'eaux usées quelque part en France..

Photo-rejet-eaux-usees-Ottawa-Canada

Photo ci-dessus de rejet en eaux usées à Ottawa au Canada.

 

La pollution de l’eau constitue donc un enjeu majeur pour la biodiversité et les écosystèmes ainsi que pour la santé humaine. L’eau contaminée est à l’origine de nombreuses maladies potentiellement mortelles, dont les plus fréquentes sont les maladies diarrhéiques. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 842 000 personnes meurent chaque année, dans les pays en développement, en raison d’un accès inadéquat à l’eau potable, à l’assainissement et à l’hygiène. L’accès à l’eau potable est donc une condition essentielle à la survie et à l’amélioration durable des conditions de vie des populations démunies.

38640vdyzi54dm2

La photo ci-dessus parle toute seule de ce vrai problème et de cette problématique..

 

Les ressources en eau et leur utilisation

carte-synthese

 

De nombreuses régions du globe vivent au-dessus de leurs moyens en eau : le sud-ouest des États-Unis, la frange littorale des pays du Maghreb, le sud-est de l’Australie, la quasi-totalité de la péninsule arabique et le nord-est de la Chine prélèvent plus de 75 % du débit de leurs rivières.

85097622_o

 

Le ’’Stress hydrique’’

1dc6232519_106634_stress-hydrique-eau-douce

 

 

Au Japon

téléchargement

 

Le cas de Tokyo

01-1024x683

 

Tokyo (Japon) connaît une situation de stress hydrique due à sa vulnérabilité face aux désastres liés à l’eau (inondations, sécheresse et détérioration de la qualité des eaux). Au Japon, 30 % de la population n’est pas reliée à un réseau d’assainissement selon Global Water Intelligence. (source OCDE)

 

s1_img_2_slideshow3

 

En Chine

1306040-Chine

La Chine ne dispose que de 7% des ressources en eau douce de la planète. 

 

image-diane-2

Le cas de Pékin

738_bff892b6-a5a2-11e1-978b-b41e9c4c36dc-493x328

 

À Pékin (Chine), le volume d’eau disponible par habitant n’est que de 100 m3 par personne et par an, soit dix fois moins que le seuil minimum recommandé par l’OMS. Alors que les Chinois représentent 20 % de la population du globe, le territoire national ne compte que 6 % des ressources mondiales en eau.

csm_139627_GF_90231c28e9

 

Et toujours les même inégalités, entre riches et pauvres..

chine_15

economie_062017_04

Les Etats-Unis

carte_etats_unis_routiere_aeroports_ports

 

Le cas de Las Vegas

sign-2237590_960_720-758x466

 

Las Vegas (États-Unis) est située au cœur d’un désert aride.
Très grosse consommatrice d'eau, la capitale mondiale du jeu connaît aujourd’hui une situation de stress hydrique aggravée, tout comme la plupart des villes californiennes.

 

skyline-de-las-vegas-dans-le-desert-du-nevada-etats-unis

Photo ci-dessus de la ville de Las Vegas, construite dans le désert..

 

En Inde

carteinde

 

Le cas de Bombay

bombay

 

Bombay (Inde), qui compte aujourd’hui dix-neuf millions d’habitants, devrait en compter vingt-six en 2030. La deuxième plus grande ville du monde risque de subir une pénurie en eau potable : moins de 20 % des habitants de Bombay ont accès à l’eau potable.

IndiaColaba-QT-Luong_Terragalleria

 

Et toujours les même inégalités, entre riches et pauvres..

13498912

 

Le Mexique

1251

 

Le cas de Mexico

MexicoCity_Mexico_Tablet_1920x960

 

A Mexico, inégalités, gaspillage et réseau en ruine..

La mégalopole latino-américaine - 21 millions d'habitants, 300 000 nouveaux arrivants par an - donne l'exemple de ce qu'il ne faut surtout pas faire sur les différentes questions concernant la gestion et la redistribution de l’eau.

ob_77ee0bef0da69608b22fc95dea3e8e35_eau-potable-4-r

 

Peut-on encore se laver ou se brosser les dents à..Mexico ?

À Mexico (Mexique), l’eau pompée pour alimenter la ville dépasse de plus de 50 % les capacités de renouvellement de la nappe phréatique. (source : La Ville de demain)

usees

Et toujours l'éternel problème du rejet des eaux usées et du retraitement..

 

garaf

 

La mégalopole a beau être gouvernée par la gauche, peu de villes du monde industrialisé sont aussi inégalitaires dans l'accès à l'eau. Dans sa partie nord-ouest, qui concentre espaces verts et quartiers résidentiels, elle coule en abondance, elle est claire, la pression est forte. A 1,56 peso le mètre cube (environ 11 centimes d'euro), les riches peuvent arroser sans états d'âme leur gazon, remplir leur piscine et laver les trois ou quatre véhicules rangés dans leur garage. Le sud-est de l'agglomération, plus pauvre, est aussi techniquement désavantagé. La pression y est faible, les coupures fréquentes, et l'eau du robinet a souvent une couleur jaunâtre peu engageante. Les uns vivent sur le même pied que les citadins de Houston, Texas, les autres sur celui de Lagos, Nigeria.

En théorie, les pauvres paient le même prix que les riches. En réalité, ils sont obligés d'acheter l'eau potable par bidons de 20 litres - que les riches achètent aussi parce qu'ils n'ont pas confiance dans celle qui coule du robinet. Le Mexique est l'un des plus gros consommateurs au monde d'eau en bouteilles, après les Etats-Unis et l'Italie.

 

Et toujours les même inégalités, entre riches et pauvres..

853933-aujourdhui-mexique-deuxieme-economie-amerique

 

La mauvaise gestion de l'eau

13063713

 

Bien qu'elles soient réparties de manière inégale, les ressources en eau douce sont loin de manquer à l'échelle de notre planète.
Pourtant, du fait de la mauvaise gestion, de moyens limités et des changements environnementaux, quasiment un habitant de la planète sur cinq n'a toujours pas accès à l'eau potable et 40% de la population mondiale ne disposent pas d'un service d'assainissement de base, indique le deuxième Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau.
Le manque d'accès à l'eau potable et à l'assainissement tue 8 millions d'êtres humains chaque année et représente à ce titre la première cause de mortalité dans le monde, un défi majeur et crucial pour l'humanité.

 

cma-cgm-cargo-cruises-4

Photo ci-dessus d’un cargo ‘’ AGAX’’, un nouveau service des fruits et légumes entre le Maroc et la Russie.

C'est peu connu mais l'eau transite via les importations de fruits et légumes qui en contiennent, on parle alors d'eau virtuelle, cela représente la moitié de la consommation en eau des pays importateurs !

 

L’eau sur terre. Des problèmes, des solutions

carte-synthese

L’eau est source de vie. En cas de mal gestion, de manque ou de pollution, l’eau peut également être source de conflits, de maladies et même de morts. Depuis plusieurs années, les organisations mondiales et associations mettent le doigt sur ces problèmes. Essayons d’être clair et attardons-nous sur le Forum mondial de l’eau, qui se tient actuellement à Marseille et qui essaye de trouver des solutions viables.

climat

eau_et_climat_-_le_point_2014

 

L’eau, une demande qui augmente

Collecting_clean_water_in_rural_Sindh_5367575654

 

Avec une population mondiale de plus de 7 milliards d’individus, l’augmentation des besoins en eau est forcée de croitre. Elle devrait augmenter de 70% d’ici à 2050. La plus forte hausse concerne l’agriculture qui demande déjà près des trois quarts de la consommation générale. La population urbaine va également fortement augmenter, ce qui se répercutera inéluctablement sur la consommation d’eau. Il est alarmant de rappeler que 80% des eaux usées urbaines ne sont ni collectées, ni traitées à travers la planète. Beaucoup de ces eaux repartent dans le circuit, ce qui augmente la pollution et cause d’autres problèmes qui nuisent à la santé (par forcément aux humains d’ailleurs).
Le réchauffement climatique lié à l’augmentation de la population mondiale rend les inondations et les problèmes de sécheresse plus importants. Les catastrophes naturelles vont avoir tendance à augmenter. 90% des futures catastrophes naturelles vont être liées à l’eau, en particulier en Afrique australe et en Asie du sud, endroits où la pauvreté est la plus présente. On sait que l’eau est le pilier sur lequel repose le développement social et économique.
Les ressources en eau sont directement menacées, c’est le bilan du dernier rapport mondial de l’ONU sur la question. Le rapport souligne l’utilisation des nappes phréatiques qui ont triplé ces 50 dernières années. Hors, si la gestion de ces nappes n’est pas faite correctement, elles vont inévitablement s’épuiser. C’est d’ailleurs le cas dans certaines zones sensibles où le seuil limite a déjà été atteint.
L’eau connait une demande de plus en plus forte, or, comme beaucoup de ressources naturelles, elle n’est pas infinie sur notre planète, ce que certains peuvent ignorer ou négliger.

Congrès_de_lAssociation_africaine_de_leau

 

Sept morts par minute

Enfant_bouteille_eau_Rosalie


La qualité de l’eau potable est un enjeu majeur du forum mondial, car cette eau est une importante cause de mortalité dans les pays en développement. 800 millions de personnes, soit plus de 10% de la population mondiale n’ont pas accès à l’eau potable et 2,5 milliards n’ont pas d’installation sanitaire de base tel qu’un simple robinet ou des toilettes. Ces chiffres ont été délivrés dans le rapport de l’ONU sorti lundi dernier. Cependant, à en croire les chiffres du rapport, les objectifs fixés pour 2015 ont déjà été atteints. A savoir, diviser par deux le nombre de personne n’ayant pas accès à l’eau potable entre 1990 et 2015. Actuellement il est de 89% alors qu’il été fixé à 88% pour 2015. Ces résultats sont encourageants mais le problème est à moitié résolu, car ces chiffres ne prennent pas en compte la qualité de l’eau. Hors c’est là que de gros efforts sont à fournir pour donner à tous un accès à une eau saine.
Ces données sont donc assez précises, mais peu révélatrices d’une certaine manière. D’autres mesures, assez floues, estiment entre 3 et 4 millions le nombre de personnes n’ayant pas accès à l’eau potable de façon pérenne, à savoir quelques heures par jour ou même quelques jours par semaine. La mauvaise qualité des systèmes de distribution est pointée. De plus, les changements de pression dus à une alimentation en eau discontinue, laisse passer plus de pollution contenue dans le sol. Côté hygiène, 2,5 milliards de personnes ne disposent d’aucune installation. Près des deux tiers de la population mondiale pratiquent encore la défécation à l’air libre. C’est d’ailleurs une chose très courante en Inde.
Avec 3,6 millions de victimes par an, l’eau devient ainsi la première cause de mortalité dans le monde. Les enfants sont les premiers touchés. Cela revient à sept morts toutes les minutes.

etatdeslieux_sans-acces-eau-assainissement

 

Le Groenland plus sensible que prévu

4849080_3_9a43_isabelle-autissier-au-groenland-ete-2015_cdecce4e6dbd0657d892ba3666584d44


C’est la revue scientifique Nature Climate Change qui lance l’alarme, la calotte glaciaire du Groenland est plus sensible au réchauffement climatique que prévu. Les précédentes études déjà réalisées annonçaient une augmentation de la température de 3.1°C par rapport à l’époque pré-industrielle, au-delà duquel les glaces qui recouvrent le Groenland auraient totalement fondu. La nouvelle étude annonce une augmentation de 1.6°C pour un résultat similaire. Sachant qu’actuellement, la terre s’est réchauffé de 0.8°C. La perte totale de glace au Groenland est proche. La notion de proximité reste toutefois à relativiser car la masse de glace est très importante et il faut du temps pour que le processus de fonte soit total. En effet, il faudra 2 000 ans pour que la totalité des glaces fonde si la terre est réchauffée de 8°C, il en faudrait 50 000 pour un réchauffement de 2°C qui a été fixé par la communauté internationale. Au regard du monde actuel et des émissions de gaz à effet de serre, l’augmentation serait portée entre 3 et 4°C.

ARCTIC MELTING

calotte-glaciaire-danger-L-3k4WoG

Après l’Antarctique, le Groenland est la seconde ressource d’eau sur terre. Une fonte des glaces entraine une hausse du niveau de la mer et c’est la vie de plusieurs millions de personnes qui est en jeu. L’étude citée montre que la fonte devient irréversible. D’où la nécessité de prendre des mesures qui ralentiraient cette fonte de manière à mieux se préparer aux conséquences.

 

fghfg-qz0sa

20140626145953-hielo

Forum mondial de l’eau

photo-déclaration-ministérielle-540x300

Organisé tous les trois ans, la 6ème édition du Forum mondial de l’eau se tient actuellement à Marseille du 12 au 17 mars 2012. Il fait suite au Forum de Mexico et d’Istanbul. L’eau est un enjeu mondial, depuis longtemps les problèmes liés sont identifiés, c’est « le temps des solutions », thème donné à ce 6e forum. 20 000 participants de 140 pays sont présents. Le but du forum est de réunir les acteurs mondiaux pour identifier les problèmes et de partager les solutions afin de garantir l’eau comme source de vie et de paix.
On ouvre le robinet tous les jours sans y penser, mais ce geste banal ne l’est pas pour tous. Aujourd’hui nous disposons de l’un des meilleurs services généralisés d’eau potable. Une eau sûre et saine sort de nos robinets 24h/24. Pour beaucoup c’est encore un rêve.
Chacun des participants arrive avec des solutions qui se doivent d’êtresmart et wise. Smart, c’est-à-dire précises, mesurables et spécifiques. Wise dans le sens de portée à grande échelle. L’avenir de notre planète tient donc dans les solutions qui vont devoir être prises et au respect de celles-ci. Car il ne pourra pas y avoir de développement durable si le problème de l’eau n’est pas résolu.

images (3)

Les défis à relever sont les suivants :

 

  • Freiner la dégradation de l’écosystème et des ressources environnementales
  • Donner un accès universel à l’eau potable saine et à l’assainissement.

 

Ces défis sont simples et clairs. Pour cela plusieurs solutions existent. Premièrement il faut que les pays intègrent des principes de développement durable dans leur politique globale. Deuxièmement, il faut réduire de moitié la part de la population mondiale n’ayant pas accès à l’eau potable et à un service d’assainissement de base. Enfin, chaque pays doit également développer des plans précis de gestion des ressources en eau afin d’éviter le gaspillage et réduire la pollution de l’eau.

noe_internationale_jme_2016

C-QkcI6XcAA_f73-574x270

L'inégalité de l'eau à travers le monde, pour l'accès à l'eau potable..

Falls

162620

68

7656825

400774789-bidon-agua-potable-turban-vida-del-pueblo

1928744962

AFP_110731_pj3rd_dadaab-camp-eau_sn635

africaine-eau

consoeaucollow

Enfants & pompe a eau Sikasso

Kenya_boy

images

jpg_30-3

kozoh9fd

Je préfère m'arrêter là, pour les photos, tellement ce problème est grave et récurent !

Le+plus+profond+du+monde,+avec+1+637m

L’éternel problème de l’eau, sa gestion, et sa redistribution..

 


Si le problème de l’eau est global, pourquoi chacun ne pourrait pas y apporter ses idées et son aide ? Le forum* a mis en ligne une plateforme qui permet à chacun de déposer des idées et des solutions.

 

 

* Forum de la gestion de l’eau.