2145709_reactions-en-chaine-apres-labandon-de-laeroport-de-notre-dame-des-landes-web-tete-0301166357534_1000x533

ENFIN !..ABANDON DE NDDL !..

 

nddl_pour_contre-3458483

Si ce projet de nouvel aéroport de Notre Dame des Landes avait abouti, la France aurait été à l’encontre de ses engagements pris lors de la « COP 21 », sur le réchauffement climatique, les gaz à effets de serre, la surproduction d’émission de CO2, la pollution aussi et surtout et..les dérèglements climatiques à venir..

 arton9105-ab5a3

La nouvelle vient de tomber..

 

DTvoth4WkAAjXuJ

8034834-12510259

DTvmAE4X4AAa-Hm

50 ans de tractations..

notre-dame-des-landes-retour-sur-50-ans-de-combat_61

Notre Dame des Landes..Retour sur 50 ans de combat..

7790953191_un-zadiste-face-a-un-crs-a-notre-dame-des-landes

N’oublions pas, surtout pas..Rémy Fraisse..

688750-remifraisse

C’était en..2010..

DTvalRDW0AA-ipe

Abandon de l'aéroport, évacuation de la ZAD... Ce qu'il faut retenir des annonces d'Edouard Philippe sur Notre-Dame-des-Landes

 

Le Premier ministre a annoncé mercredi à l'issue du Conseil des ministres l'abandon du projet de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

1088166-philippe-collomb

Le Premier ministre, Edouard Philippe, annonce la décision du gouvernement concernant Notre-Dame-des-Landes, à l'Elysée, le 17 janvier 2017. (CHARLES PLATIAU / AFP)

1795829_5_74a0_des-tracteurs-positionnes-et-enchaines_c69d1ab8cec5dc5e8d881465cbc2196e

L'Etat face  un dilemme impossible". Mercredi 17 janvier, à l'issue du Conseil des ministres, Edouard Philippe a, devant la presse et entouré des ministres concernés, tranché un débat vieux de plusieurs décennies. Le Premier ministre a annoncé l'abandon du projet de construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

 

le-ministre-de-la-transition-ecologique-nicolas-hulot-le-30-novembre-2017-a-geneve_5985678

Mr. Nicolas Hulot, le ministre de la transition écologique dit n'avoir été en rien dans ce choix et cette prise de décision par le gouvernement de Mr. Edouard Philippe..

 

En préambule, le chef du gouvernement est revenu, pendant de longues minutes, sur la situation et sur "l'indécision des gouvernements successifs" sur le sujet. "Nous aurions pu faire comme les autres : laisser le soin à nos successeurs de trancher le nœud gordien", a-t-il expliqué, avant d'ajouter :"Nous avons décidé de trancher la question." France-info fait le point sur les annonces du chef du gouvernement concernant Notre-Dame-des-Landes. 

 

La construction de l'aéroport est abandonnée

870x489_maxnewsworldfour364904

Après avoir consulté une centaine d'élus, lu le rapport d'experts sur la question, s'être rendu sur place, Edouard Philippe a donc pris sa décision. "Je constate aujourd'hui que les conditions ne sont pas réunies pour mener à bien le projet Notre-Dames-des-Landes", a-t-il déclaré. "Un tel projet ne peut se faire dans un contexte exacerbé d'opposition entre deux parties de la population", a-t-il justifié. 

03ac15d2-d5e2-4347-bc82-f24e382aff63

 

« Notre-Dames-des-Landes, c'est l'aéroport de la division. »

 

De toute manière, la France, avec sa triste dette publique record, et sa situation financière, en général, n’a plus les moyens de se lancer dans de grands projets qu’on se le dise !!!

( c'est..perso..)

 

Edouard Philippe à l'issue du Conseil des ministres

DTvq_X_WsAQUwyt

 

"Le projet de Notre-Dame-des-Landes sera donc abandonné", a répété le Premier ministre, expliquant que cette "décision est logique au regard de l'impasse dans laquelle se trouve ce projet""Les terres retrouveront leur vocation agricole", a-t-il poursuivi, insistant : "Cette décision est une décision d'apaisement." 

 

L'aéroport de Nantes sera réaménagé

0-20111-171212100436223-2-511918

La décision d'abandonner l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes n'est pas la seule mesure prise par Edouard Philippe, conscient des enjeux économiques pour le Grand-Ouest, une région "qui a besoin de solutions pour croître". "Elle a besoin d'être connectée au reste de la France et de l'Europe", a-t-il expliqué.

Le chef du gouvernement a donc annoncé "le réaménagement de l'aéroport de Nantes-Atlantique". "L'aérogare sera modernisée, les abords de pistes réaménagés" et ce dans le but d'accroître le nombre de passagers, le tout dans"des délais rapides". "Une procédure pour l'allongement de la piste sera engagée pour réduire les nuisances sonores à Nantes", a-t-il ajouté.

L'Etat accompagnera également le "développement de l'aéroport de Rennes Saint-Jacques" avec "un agrandissement de l'aérogare". Edouard Philippe souhaite aussi jouer sur "la complémentarité rail/air"* car "l'enjeu pour les Rennais et les Nantais, c'est de rallier directement les grands aéroports parisiens""Ces liaisons directes existent mais elles sont insuffisantes. Elles seront fluidifiées et multipliées", a-t-il assuré. Ces trois chantiers devront être étudiés par la ministre des Transports, Elisabeth Borne, dans un délai de six mois.

* la complémentarité rail/air ce n'est pas trop tôt !

  Enfin, on songe à cette forme de possibilité et de choix, alors que l'ensemble, et sinon, une grande partie, du réseau secondaire ferroviaire est dans un état lamentable et de quasi abandon !!!

7506003_c771b6dc-fb76-11e7-ac7f-d653c3b350e1-1_1000x625

Le groupe de médiateurs estime à 2020 - 2021 le début des travaux d’agrandissement de l’aéroport existant. LP / Arnaud Dumontier?

 

Les zadistes devront évacuer le site

7791381500_notre-dame-des-landes

950b2e3803291ccc8d47e360d3680001

Dernier volet de ce dossier Notre-Dame-des-Landes : la ZAD ou "zone à défendre". "Nous mettrons fin à la zone de non-droit qui prospère depuis près de dix ans sur cette zone", a affirmé Edouard Philippe. Les trois routes qui traversent le site seront ainsi rendues à la circulation et les squats évacués. 

nddl-l-evacuation-de-notre-dame-des-landes-l-etude-dit-matignon

Le Gouvernement s’y engage. Nous mettrons fin à la zone de non-droit qui prospère depuis près de 10 ans sur la zone. #NDDL

images

Les 3 routes qui traversent le site doivent maintenant être rendues à la libre circulation de tous : les squats qui débordent sur la route devront être évacués, les obstacles retirés, la circulation rétablie. À défaut, les forces de l’ordre procèderont aux opérations nécessaires. pic.twitter.com/q3tq1ae9JT

DTvq_X_WsAQUwyt

661-afp-news-71b-c84-f844f45a415f2a55fdf569812a-000_HZ30V-highDef

"Les agriculteurs expropriés pourront retrouver leurs terres s’ils le souhaitent, a poursuivi le Premier ministre. Les occupants illégaux de ces terres devront partir d’eux-mêmes d’ici le printemps prochain ou en seront expulsés." Les forces de l'ordre "seront mobilisés pour que ce processus se déroule dans le respect de la loi", a-t-il complété. Edouard Philippe a enfin annoncé qu'il faudra"tirer les leçons de l'échec de Notre-Dame-des-Landes pour le futur", concluant par cette phrase : "C'est une décision exceptionnelle dans un contexte exceptionnel." 

ce5d2878c6dbc4f26754f36b91ef9b

Il y a des gens "sérieux" et avec un vrai projet d'installation et de ferme, comme ce couple d'agriculteurs ci-dessus.

nddl_1_1

À tous ceux qui n’avaient pas une opinion arrêtée sur ce projet, mais qui pensent que l’État doit pouvoir décider et agir : c’est une décision de raison et d’apaisement dans un contexte local tendu. Une décision exceptionnelle pour une situation locale exceptionnelle. #NDDL

5169_9f3c9166ef753d9907c14d4e74a64c545f4bcf18

4417425lpw-4417424-jpg_3625842

 

XVM6b23cfe4-f844-11e7-b32a-91b1e9319fc4

Donc @EmmanuelMacron, avec son gouvernement d'@EPhilippePM, tranche un dossier qui dure depuis 10 ans avant sa naissance Si c'est pas ubuesque… Que ceux ayant été au pouvoir depuis ou leurs soutiens aient la décence de ne pas critiquer ceux qui ont le courage de trancher #NDDL

DTvv19kW4AAOrR2 (1)

Photo ci-dessus d'un "Tweet", en commentaires, suite à l'annonce du gouvernement et de Mr. Edouard Philippe de l'abandon du projet de NDDL..

 

Notre-Dame-des-Landes, en direct : les zadistes rouvriront les accès mais refusent les expulsions..

310x190-49x69_manifestation-zad-dame-landes-21-octobre-2017

7781250454_mobilisation-contre-l-aeroport-de-notre-dame-des-landes-le-9-janvier-2016

 

3463-notre-dame-des-landes_5975570

images (1)

A l’issue du conseil des ministres, mercredi, le premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé l’abandon du projet d’aéroport.Notre-Dame-des-Landes-comment-l-executif-a-prepare-a-l-abandon-du-projet

Les zadistes exultent après l’annonce du gouvernement

1088185-prodlibe-nddl

1088186-prodlibe-nddl

Quelques heures après l’annonce du premier ministre Edouard Philippe d’abandonner le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, les zadistes se félicitent de cette victoire, selon le journaliste du Monde présent, Yan Gauchard. 

 

 

La ténacité et la volonté auront eu raison..

76bebbdc0e30b4afb3bbbe049ebdd21dc0f256f4

 

Une figure historique de cette lutte

photo-1515839174_0

Copie de Julien-Durand

notre-dame-des-landes-les-opposants-n-ont-qu-une-date-en-tete

Julien Durand, figure historique de la lutte contre l'aéroport ...

 

cover-r4x3w1000-5a31415052401-decision-sur-notre-dame-des-landes-dans-quelques-semaines

photo-1446651948-387218

 

 

notre-dame-des-landes-ok

Les « Zadistes » heureux et soulagés..

DTwC80mXkAI8D2C

Photo ci-dessus de Sylvain Fresneau, figure de la lutte : « on va pouvoir continuer à vivre et à exploiter nos terres agricoles ».

PHO1fe40acc-ae8d-11e2-9f5b-cbe3d097e376-805x453

 

701346-zad-notre-dame-des-landes

1088162-000_ww3xz

10690253

 

Jean-Marc Ayrault déplore “un déni de démocratie

4807010

Farouche défenseur de la construction d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes, l’ancien premier ministre et l’ancien maire de Nantes Jean-Marc Ayrault a dénoncé sur son compte Twitter la décision du gouvernement d'abandonner ce projet. 

 

d77f8097e05961c6d63419e19a6dc

Je prends acte de la décision du gouvernement et je la regrette. C’est un déni de démocratie, et une faille dans le développement du Grand Ouest, je prends date.

DTvsBBtX4AYOVDs

 

Réaction de Mr. Philippe de Villiers

000_fb62j-3394899

#NantesAtlantique : on a gagné ! Le #bonsens l’a emporté. Et l' #intérêtgénéral a fini par prévaloir. La #Vendée est dans le camp des vainqueurs. MERCI et BRAVO aux #entrepreneursvendéens qui se sont mobilisés !

 

Réaction à Notre-Dame-des-Landes 

7763986f16184c811728c2c3454bcf6ba5eacdfa

Le correspondant du Monde Yan Gauchard se trouve actuellement à Notre-Dame-des-Landes en compagnie des zadistes. Reportage : 

 

nddl-l-evacuation-de-notre-dame-des-landes-l-etude-dit-matignon

Un zadiste, installé depuis sept ans sur la zone, se dit “très heureux. Evacuer la route ? On n’est pas contre s’il n’y a pas de menace d’expulsion. C’est ça qui va déterminer notre position. Mais comme les autorités ne peuvent pas détruire les habitats sans décision de justice, on est plutôt optimiste.”

01_adele-1024

02_adele

Quid de la suite de l’histoire ? Des négociations s’engageront “avec l’Etat au printemps. On verra si on arrive à trouver un terrain d’entente”.

Le zadiste de 35 ans veut rester sur le site.

zad_margaux_subra-gomez_8-3389525

“Je suis investi dans le projet de ferme expérimentale et je compte poursuivre l’aventure. On restera hors cadre quoi qu’il arrive. On veut continuer à gérer ces terres avec les opposants historiques. Car ce qu’on y fait est bien mieux en termes expérimental, social et économique. C’est d’ailleurs pour cela que certains partiront d’eux-mêmes, parce que cette vision-là n’est pas le truc de leur vie." 

648x415

« Déni de démocratie » ou « décision courageuse », les réactions affluent après l’abandon de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes

cd6e24ab-92eb-46c7-9133-0513638e3b7b

Les vives réactions, sévères ou laudatrices, se sont multipliées après l’annonce du gouvernement de mettre un terme au projet très controversé de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

 

« Déni de démocratie » ou « décision courageuse », les réactions affluent après l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes

1dc26c6aee025373736b59a68bbf7

Les vives réactions, sévères ou laudatrices se sont multipliées après l’annonce du gouvernement de mettre un terme au projet très controversé de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

 

310x190_bruno-retailleau-salom-gomis-164131-credit-salom-gomis-sebastien-sipa-1512181654

Les réactions n’ont pas attendu l’annonce officielle de la décision du gouvernement sur le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, mercredi 17 janvier. Après les déclarations de plusieurs élus locaux assurant que le projet était abandonné, les premières réactions, soulagées ou ulcérées, positives comme négatives.

christelle-morancais-lors-d-un-meeting-a-andard-dans-le-maine-et-loire-le-9-novembre-2015_5963686

Le Premier Ministre Édouard Philippe a annoncé sa décision "d'apaisement" de ne pas transférer l'aéroport de Nantes vers un nouvel aéroport à Notre-Dame-Des-Landes. Une décision saluée par certains élus bretons, regrettée par d'autres, qui l'ont fait savoir sur le réseau social Twitter.

39a2527e52624e5272659ac60556fc38-commentaire-notre-dame-des-landes-le-secret-le-mieux-garde-de-france_2

Les élus locaux et la droite vent debout contre l’abandon de Notre-Dame-des-Landes

DTvwv9FWsAAmse4

 

ECH22609014_1

Les premières réactions sont venues des élus locaux qui soutenaient le projet de Notre-Dame-des-Landes. La critique la plus sévère est venue de Philippe Grosvalet (président socialiste du conseil départemental de Loire-Atlantique), qui s’est exprimé avant l’annonce officielle, qualifiant le choix du gouvernement de « très mauvaise décision ». Parlant notamment de « trahison », M. Grosvalet a affirmé que cette décision allait avoir de « mauvaises conséquences pour nos territoires et notamment pour le développement économique et donc le monde de l’entreprise », accusant le président de « piétiner [les] collectivités locales » et « l’esprit de la décentralisation ».

Johanna Rolland, la maire PS de Nantes, a elle aussi tenu à réagir à l’annonce d’Edouard Philippe, parlant de « trahison du Grand Ouest et déni de démocratie », ajoutant que « Nantes relèvera [it] ce défi ».

Christelle Morançais, présidente Les Républicains (LR) de la région Pays de la Loire, a, quant à elle, parlé de « décision insupportable et inacceptable »« C’est la victoire des zadistes sur l’Etat de droit, un coup de poignard pour le développement économique et l’attractivité du Grand Ouest », a-t-elle ajouté.

Joël Guerriau, sénateur de l’Union des démocrates et indépendants (UDIcentre droit) de Loire-Atlantique, a critiqué l’annonce, affirmant que « c’est beaucoup d’argent public qui va maintenant être jeté à l’eau » et parlant d’une« remise en cause » de la parole d’Emmanuel Macron, qui avait dit pendant la campagne vouloir respecter le oui de consultation populaire menée en 2016.

2d43437d-1005-403b-8d80-21e2bfc61d32

v8mmxu-HC

A droite, les critiques concernant la décision d’Edouard Philippe et d’Emmanuel Macron mettent en avant un recul de l’autorité de l’Etat. Eric Woerth, député LR et président de la commission des finances de l’Assemblée nationale, parle d’un « renoncement de l’Etat » qui a « le goût amer d’un triste recul » et « pose de sérieuses questions sur la capacité de l’Etat à décider ». M. Woerth a dit s’inquiéter également du coût de l’abandon et demande au gouvernement de « rendre publics les coûts directs et indirects de l’abandon du projet d’aéroport ». Bruno Retailleau, sénateur LR de Vendée, a commenté la nouvelle, parlant de « grande victoire des zadistes » et de « scandale démocratique ».

617297-politique-collectivite-mpf-vendee

Les réactions ont suivi le premier ministre jusque dans l’Assemblée nationale, où de nombreux députés LR ont utilisé la séance des questions au gouvernement pour exprimer de vives critiques à l’encontre de sa décision. L’ambiance s’est révélée chahutée, dès l’ouverture de la séance à 15 heures, par les protestations des députés LR, selon notre journaliste présent sur place.

2145436_assemblee-nationale-eric-ciotti-accede-finalement-au-poste-de-questeur-web-0301163793230_290x152

marc-le-fur-depute-lr-des-cotes-d-armor-et-conseiller_3737991_498x330p

Sous le feu des critiques de Franck Riester (député Agir de Seine-et-Marne) et surtout de Marc Le Fur (député LR des Côtes-d’Armor), le premier ministre a longuement défendu sa décision face à ses anciens collègues, recevant d’ailleurs autant le soutien de la majorité présidentielle que des députés de La France insoumise, ce qui n’a pas manqué de faire réagir Christian Jacob, président du groupe LR à l’Assemblée.

1082135-le-president-lrem-de-l-assemblee-nationale-francois-de-rugy-a-paris-le-12-decembre-2017

12914077lpw-12914075-article-jpg_4916329

Une décision « courageuse » et « difficile » saluée à gauche

1081972-000_va7u0

Photo ci-dessus de Mr. Edouard Philippe, à l'Assemblée Nationale..un vrai "casse-tête" que ce projet..

A contrario, l’abandon de la construction de l’aéroport a été très majoritairement salué à gauche et dans les rangs de la majorité présidentielle. Les députés de La France insoumise Adrien Quatennens et Eric Coquerel parlent de« sage décision » et d’une « grande victoire pour les opposants, pour l’environnement et pour l’intérêt général ».

Les écologistes (anciens ou actuels membres d’Europe Ecologie-Les Verts, EELV) ont également salué la décision du gouvernement. Cécile Duflot, ancienne députée EELV et ex-ministre du logement, a affirmé que « la raison a[vait]prévalu » et a remercié « celles et ceux qui ont œuvré (…) pour que cela advienne ». Yannick Jadot, député Vert au Parlement européen, a accueilli une « décision responsable » qui « récompense des années de résistance locale, d’expertise citoyenne et de mobilisation nationale », appelant dès à présent à « l’apaisement ».

Les deux anciens membres d’EELV Barbara Pompili (députée La République en marche, LRM) et François de Rugy (président de l’Assemblée nationale, LRM) ont eux aussi accueilli favorablement l’annonce d’Edouard Philippe, la première parlant d’une « décision courageuse et difficile », le second soulignant le fait que cette décision « démontre qu’il est possible de concilier la croissance du trafic aérien et le respect des grands enjeux écologiques ».

Matthieu Orphelin, proche de Nicolas Hulot et qui a lui aussi quitté EELV pour La République en marche, a salué « la méthode irréprochable »« les mots apaisants du premier ministre » et « la vision globale développée sur les mobilités de demain ».

la-presidente-du-front-national-marine-le-pen-c-le-16-janvier-2018-a-paris_6004432

 

florian-philippot-4-292c36-0@1x

Florian Philippot, qui a quitté le Front national pour fonder son mouvement, Les Patriotes, a qualifié la décision de « moins mauvaise décision », tout en regrettant « l’immense gâchis de temps et d’argent que ce projet aura représenté » et poussant pour que l’Etat « retrouve son rôle d’aménageur du territoire »Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la République, abonde et a tenu à « saluer cette décision de bon sens ».

Sur le site de la Vache Rit, lieu symbolique du combat contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, Jean-François Guitton, agriculteur membre du collectif Copain 44, a les larmes aux yeux après l’annonce de l’abandon du projet par le premier ministre :

« On en a chié quand même. Depuis le temps qu’on tremble face aux annonces d’expulsion. On avait raison, ce n’est pas un projet du XXIe siècle. On a gagné la première manche, la plus importante. On a sauvé 1 650 hectares de l’artificialisation»

 

Sur le site « Les Patriotes »..

 

17 JANVIER 2018

Notre-Dame-des-Landes : l’Etat doit retrouver son rôle d’aménageur du territoire.

Communiqué de presse de Florian Philippot
Député français au Parlement européen,
Président des Patriotes.

 

Après des décennies d’atermoiements, l’Etat a enfin pris une décision, semble-t-il définitive, sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

 

Si l’abandon du projet de nouvel aéroport nous apparaît comme la moins mauvaise décision, on ne peut que constater l’immense gâchis de temps et d’argent que ce projet aura représenté, sous l’action de gouvernements tantôt lâches tantôt irresponsables.

 

Pour Les Patriotes, si les considérations écologiques devaient aujourd’hui l’emporter, il y a urgence à ce que l’Etat retrouve son rôle d’aménageur du territoire, non pas en lançant des projets pharaoniques mais en développant des infrastructures à destination des zones enclavées, notamment en milieu rural et dans les lointaines périphéries urbaines.

 

Quant à la ZAD, elle doit évidemment être évacuée, tant il en va de l’autorité de l’Etat déjà fortement écornée dans ce dossier.

 

 

L’Exécutif prépare les esprits et l’opinion publique à un abandon du projet de Notre Dame des Landes..

ECH22591048_1

Hulot et Macron, l'instinct et le calcul; Notre-Dame-des-Landes ...

 

Notre président Mr. Emmanuel Macron..

macron-jupiter

Un président..Jupitérien, mais qui dit tout haut : « faites comme je dis, mais pas..comme je pense.. ».

Le monsieur..ni ni, ni pas,etc..

 

nddl-hulot-t-il-deale-l-abandon-en-echange-d-un-ministere

Photo ci-dessus de Nicolas Hulot..il « deale » l’abandon du projet de Notre Dame des Landes en échange d’un ministère..

305840-nicolas-hulot-vient-de-recevoir-un-seau-d-epluchures-sur-la-tete-lors-du-rassemblement-d-opposants-a

Photo ci-dessus, à l’époque, l’accueil ne fut pas des plus..chaleureux pour..Nicolas Hulot..

2017-1223_zad-nddl_mediapart

 

 

 Ce projet n’avait pas un sens réel, tant en besoin (local..) que..National..

 napl_2065610_1_20070925_px_640_

 Il faut se battre et se mobiliser pour préserver la nature, les espaces verts, tout comme la biodiversité..

sarah-singla-coqchante1-ok_0

notre-dame-des-landes-ce-que-revelent-les-nouvelles-etudes_5

pourquoi-le-transfert-serait-ecolo

Le lac de Grandlieu

0-20148-160927181620507-2-436651

Dsc_5590

des-sorties-ornithologiques-autour-du-lac-de-grandlieu

Au nom de la biodiversité sylvicole, faunistique et halieutique !

1024px-Ile_Saint-Aubin-2

Photo ci-dessus de l'île Saint-Aubin.

 

Il a été effectué de nombreuses recherches ornithologiques.

lac_grandlieu_2

860_maxnewsworldthree921177

cover-r4x3w1000-57e167aa8be44-un-naturaliste-a-notre-dame-des-landes

c6336fa3559f1508abdcae0c4a3f9fbd

capturenddl

001musaquati638a-da63b

cover-r4x3w1000-5a5f0f66dedf9-000-wt3is

 

 On a sauvé 1 650 hectares de l’artificialisation.

 

N’allons pas dégrader et détruire la Nature, cette si belle et grande Nature, comme pour ces « Center parcs » ou autre..

isere

DSCF0100

 

Chaque fois que cela sera nécessaire, mobilisons nous pour sauvegarder tous ces paysages et beautés de la Nature si grande et si belle..pas rien !

14127097

309

Chaque fois que nous le pourrons, semons ces petits grains d’espoir, comme avec ces grains de pissenlit, chers à la devise traditionnelle de notre Larousse (je sème à tout vent..) et de victoire..aussi.

205f801d99fad9ee5e5f5b324aaac890

 

En conclusion :

 

Pour conclure, je dirais tout simplement qu’il a fallu la volonté réelle de quelques individus passionnés et courageux, militants aussi, et de nombreux autres (des milliers..) personnes  qui se sont joints, à leur tour..mobilisés et ont rejoint cette belle cause et défense d’une petite partie de notre territoire Français et terres agricoles, un peu comme ce petit village d’irréductibles Gaulois, comme dans Astérix et Obélix de Uderso et Gossini..

village_asterix_1

Asterix-Friends-CB-RW7

agauledeb

asterix-et-obelix-Principal

asterix2

 

En somme, c'est un peu la leçon de David contre Goliath..

 

XVM9e97b016-468e-11e6-807a-5e22ac75cb9b

 

Réflexion :

téléchargement


Belle leçon d’humilité et de courage et victoire sur le..politique comme les grands groupes industriels, comme « Vinci ».."Vivendi", et tant d'autres, mais aussi et surtout d’élus locaux, au seul nom du profit et des intérêts, et donc de l’argent.

( La France n'est plus que "gérée" par ces grands groupes, banques, comme assurances...)

 

5914067_aerop_1000x625