Photo-centrale-Fukushima-habitations

 

Fukushima..La centrale..et la..bombe !..

160308001344-japan-fukushima-energy-future-ripley-pkg-00015522-super-169-e1489426360494

Il ne s’agit pas d’une plaisanterie(demauvais goût), de ma part, bien au contraire..

Fukushima

Japon : une bombe découverte dans la centrale nucléaire de Fukushima..

973286-l-enceinte-de-confinement-du-reacteur-3-de-la-centrale-de-fukushima-dans-le-nord-est-du-japon-le-10-

L’année 2017 passée, courant août, plus exactement, il a été découvert une bombe dans le sous-sol de l’enceinte de la centrale..invraisemblable !

Photo-réacteur-détruit-centrale-Fukushima

En effet, en voulant effectuer des travaux pour l’aménagement d’un parking, une entrprise de sous-traitance, a découvert, en effectuant des fouilles, une bombe dans le sous-sol d’un futur parking prévu.

Japon : une bombe découverte dans la centrale nucléaire de Fukushima..

Photo-réacteur-endommagé-centrale-Fukushima

Une bombe datant probablement de la Seconde Guerre mondiale a été découverte jeudi 10 août au cours de travaux dans la centrale nucléaire accidentée.

o-BOMB-570

Photo ci-dessus de la fouille et du trou pour comparaison..

SOURCE AFP

Publié le 10/08/2017 à 09:48 | Le Point.fr

bombe-fliegerbombe

Photo ci-dessus d’une bombe identique – M43 découverte lors d’un chantier en Allemagne..

L’engin « a été repéré vers 07H30 locales (mercredi 22H30 GMT) par un employé d’une société sous-traitante au cours de travaux pour créer un parking », a expliqué un porte-parole de la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco). La bombe, d’une longueur d’environ 85 centimètres pour 15 cm de diamètre, se trouvait dans le sol à une distance d’un kilomètre des bâtiments des réacteurs 2 et 3 du site ». Les services de police de Futaba ont été informé et sont désormais chargés de suivre le dossier. Ce sont les forces d’autodéfense, (l’armée japonaise), qui devraient prendre en charge l’opération de retrait après avoir vérifié les risques d’explosion de l’engin.

Photo-bombe-m43_bom_-b-17g

Photo ci-dessus d’une de ces bombes M 43.

La région où est implantée la centrale Fukushima Daiichi, à cheval sur les localités côtières de Futaba et Okuma, hébergeait durant la Seconde Guerre mondiale une base aérienne de l’armée nippone et a subi des bombardements américains importants notamment en 1945.

airplane-2507504_1920-640x290

Photo ci-dessus d’un B29 utilisé lors de ces bombardements.

Ces deux agglomérations ont été entièrement évacuées dans les jours suivants la catastrophe atomique de mars 2011 en raison du tremblement de terre et du tsunami qui en a découlé et demeurent désertes et inhabitables.

b-29s_98th_bgm_bombing_target_in_korea_1951

Photo ci-dessus d’un bombardement au-dessus de la Corée(du nord), pour la comparaison d’un larguage et la quantité de bombes larguées au sol..

La centrale nucléaire Fukushima Daiichi fait l’objet d’importants travaux préalables et obligatoires avant le démantèlement de ses six réacteurs, dont quatre ont été sévèrement bousculés par des explosions d’hydrogène consécutives au très violent séisme survenu il y a six ans.

310x190_illustration-bombe-americaine-seconde-guerre-mondiale-decouverte-seine-2005

Photo ci-dessus, pour comparaison, d’une bombe identique récupérée par des artificiers..

La découverte de la bombe a conduit les autorités à mettre en place un périmètre de sécurité sur une petite partie de l’immense site, mais n’a pas perturbé le travail des équipes qui œuvrent à proximité des réacteurs dans des conditions draconiennes de sécurtié, selon la compagnie.

Fukushima : Une bombe américaine découverte près de la centrale

Photo-Fuku-Nuc

Des employés de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima ont découvert ce qui semble être une bombe de la Seconde Guerre mondiale qui n'a pas explosé. 

L'engin était enterré dans le sol d'un parking situé sur le site de la centrale, à environ deux kilomètres des réacteurs n°1 et n°4, endommagés lors du tsunami survenu en 2011, et qui avait provoqué une catastrophe nucléaire

L'objet, de forme cylindrique et équipé de ce qui semble être un aileron, mesure environ 1 mètre de long, pour un diamètre de 18 centimètres.

La zone a été immédiatement sécurisée, a fait savoir le responsable de la centrale, TEPCO. Selon ce dernier, la découverte de la bombe n'aura pas d'impact sur les opérations de démantèlement de la centrale.

De nombreuses bombes dans le sol japonais

airplane-2507504_1920-640x290

Photo ci-dessus d’un B29 utilisé lors de ces bombardements.

Selon les experts, il pourrait donc s'agir d'une bombe américaine. Les archives locales ont confirmé l'existence, pendant la seconde guerre mondiale, d'un aéroport militaire près du site de la centrale nucléaire, qui avait été pris pour cible par les bombardiers américains.

Des bombes américaines sont régulièrement retrouvées au Japon. En 2010, 902 munitions qui n'avaient pas explosé ont ainsi été découvertes sous un restaurant de l'île d'Okinawa, qui avait été soumise à des bombardements intensifs durant 83 jours lors du conflit.  

Japon: une bombe américaine dans les décombres de la centrale de Fukushima

1332809

caf5108_27285-14o6ivl

Une bombe datant sans doute de la Seconde Guerre mondiale a été découverte ce jeudi sur le site de la centrale accidentée de Fukushima. Selon son opérateur Tepco, un employé d’une société sous-traitante a répéré l’engin au cours de travaux pour créer un parking. La découverte de cette bombe sur le vaste chantier de démantèlement de la centrale de Fukushima suscite beaucoup d’émotion et d’interrogations au Japon.

Photo-Fukushima-intérieur-

 

 

Photo-bombe-m43_bom_-b-17g

Photo ci-dessus d’une de ces bombes M 43.

Des artificiers de l’armée japonaise examinent la bombe sur le site de la centrale de Fukushima. Elle mesure 85 cm de long pour 15 cm de diamètre. Ces militaires étudient la façon de la neutraliser et si elle présente ou non un risque d’explosion spontanée. Un périmètre de sécurité a été établi.

310x190_illustration-bombe-americaine-seconde-guerre-mondiale-decouverte-seine-2005

Photo ci-dessus, pour comparaison, d’une bombe identique récupérée par des artificiers..

Plus de 7 000 ouvriers se relaient jour et nuit sur le chantier de la centrale de Fukushima où le plus gros du travail reste à faire: le rettrait des combustibles des piscines de refroidissement et la récupération des coeurs des réacteurs 1,2 et 3 qui sont entrés en fusion.

La bombe se trouve enfouie dans le sol, à une distance d’un kilomètre des bâtiments en partie détruits des réacteurs 2 et 3. Là où toute intervention humaine est impossible: la radioactivite reste trop élevée.

 bombe-fliegerbombe

Photo ci-dessus d’une bombe identique – M43 découverte lors d’un chantier en Allemagne..

2016-10-27_reacteur-3-de-la-centrale-nucleaire-Fukushima_Japon_schema

1609543

Les photos des bombes sont des photos, uniquement à titre explicatif et sinon de comparaison..mais bien identiques à celle trouvée.

image-nucleaire-fukushima-no-problem-par-eric-grelet

Conclusion

55

images (3)

Pour ne pas rajouter encore de l’horreur à l’horreur, la question logique et cependant louable reste posée : «  y a-t-il eu des vérifications préliminaires en étude de sol, pour la faisabilité, au regard du passé lié à la guerre, mais également sur le plan géologique au regard des failles et nombreuses fissures sur l’ensemble du Japon.. ?»…

faille-fukushima-daiichi-2

Photo ci-dessus de la faille de Fukushima..!

La question reste posée et sera sans doute sans réponse pour longtemps encore…