manifestation-des-gilets-jaunes-sur-les-champs-elysees-samedi-24-novembre-2018-11h54

Les « Gilets jaunes »..Paris le 24 novembre 2018..

6a4fccf3dcb3b3d3040d590f824d28e9-en-images_5

Sans-titre-1-1120x630

gilets_jaunes_2-3961107-3961147

20181123-115654-1_4093559

MjAxODExYTBhZjNmYjEyMDY1ZmJjMTkxN2U4MTFhNjFiOGJiNDA

manifestation-des-gilets-jaunes-le-mouvement-est-il-en-train-de-s-essouffler-20181124-1650-eff4ed-0@1x

gilets-jaunes-barjouville-mercredi-21-novembre-2018_4094306

manifestation-des-gilets-jaunes-sur-le-rond-point-de-lann_4286910_771x434p

gilets-jaunes-paris-24-novembre

gilets-jaunes-strasbourg

hier-la-distribution-de-bredalas-a-suscite-la-sympathie-des-automobilistes-photo-dna-1542912147

Photo ci-dessus, distribution de "braedele" - ces biscuits de Noël - de la part des gilets jaunes aux automobilistes, quelque part du côté de Colmar.

gilets-jaunes

9adfbb8a9b410fd5f92e94dfad3ec059-en-images_2

La réponse due à l’indignation et à la colère face à un gouvernement autiste, et, qui plus est..arrogant et moqueur !

gilets-jaunes-2 

La France est profondément « divisée », avec tous ces écarts de salaires, de l’ordre de 1 à 300 !..

les-gilets-jaunes-comptent-manifester-samedi-24-novembre_2150239

DsxxqWxWwAAg3BJ

images (2)

img_3117-3963427

675b16ceb3379cdc0de995693c74e0de7a52a30d_field_mise_en_avant_principale_1_0

Alors, il ne faut pas s’étonner..

870x489_maxnewsworldfour665562

1173399-prodlibe

20181124PHOWWW00106

chjamps

640x410_incidents-poursuivis-bonne-partie-soiree-abords-champs-elysees

2013d702928c744965de641c0b1861f5-en-images_1

10986574

34927c8d17df3ad54652af426120d6cb-en-images_7

6c25a99eafb6217b3acb67039ab58b43-en-images_4

Et ou un certain « Castaner » se trompe de cible..

6b2447ebb8919005b333500f43ac8566-en-images

5bf9320f8256bfcc4a933e4d

 

5bf931f88256bfcc53933e31

5bf9327d5ff4e9e90fdc12f6

5bf92d568256bfcc53933e1d

5bf9324d8256bfcc50933e45

Les propos du ministre de l’intérieur..

000_1b03uq

À propos de Marine Le Pen, Castaner évoque les manifestations de 1934

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a réaffirmé ses critiques contre Marine Le Pen, condamnant «l'agitation» commise par le Rassemblement national. Répondant à une question d'un journaliste sur la présidente du RN (ex-FN), il a mentionné les Ligues des années 30 et la grande manifestation anti-parlementaire du 6 février 1934.

«Depuis 19034, aucune manifestation autre que festive n'a eu lieu sur les Champs-Élysées», a ainsi déclaré le ministre, oubliant au passage la grande manifestation du 30 mai 1968, où 400.000 Français ont marché pour soutenir le Général de Gaulle

Plus tôt dans la journée, Marine Le Pen avait déclaré qu'elle n'avait «jamais appelé à quelque violence que ce soit», accusant le gouvernement d'organiser la tension et de faire d'elle un «bouc émissaire». «J'ai interrogé le gouvernement vendredi pour connaître les raisons pour lesquelles les gilets jaunes ne pourraient pas manifester sur les Champs-Élysées», a affirmé sur LCI la présidente du Rassemblement national

Les propos du ministre de l’intérieur..toujours..

106.301 manifestants à travers toute la France

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé qu'il y avait eu, «en fin d'après-midi, 106.301 manifestants, Paris compris, contre 281.710 la semaine dernière. Cette mobilisation a concerné 1619 lieux sur la voie publique.» 

Christophe Castaner a mentionné un «durcissement des modalités», tout en distinguant «deux types de manifestants». «Ceux déjà mobilisés samedi dernier» étaient «bon enfant», avec «des revendications qui sont entendues» par le gouvernement, a-t-il ajouté. 

Le nombre de blessés a fortement diminué grâce à l'action des forces de l'ordre, notamment près des ronds points, a-t-il précisé. La préfecture de police en recense 19, dont quatre parmi les gendarmes et policiers à Paris.  

«À côté, il y a eu des actes graves, par exemple à Villefranche avec des caillassages des forces de l'ordre depuis un pont. Et il y a Paris, qui incarne ces autres manifestants. Les réseaux d'ultra-droite étaient très mobilisés dès 10h du matin», a poursuivi Christophe Castaner, donnant le chiffre de 130 interpellations et mises en garde à vue, dont 42 à Paris.

«Il y aura des sanctions systématiques», a-t-il lancé. Le préfet de police, Michel Delpuech, a précisé que les chiffres étaient provisoire, et qu'il y aurait d'autres interpellations dans la nuit.

castaner-gilets-jaunes1

720863fd5555e333554fa8625ab22c16-en-images_0

2e83cb2c-3380-4859-80c1-709476aba1e7

Paris outragé,

  Paris embouteillé,

Mais Paris..endetté !..

 

Paris brûle-t-il ?

DsxzpgJWoAEBxTp (1)

DsyBbnZWwAIsda5

DsyByllXgAAW8yr

pompiers-2

 

4d418202-017b-4a4e-8c9a-a4d68bba6677

9adfbb8a9b410fd5f92e94dfad3ec059-en-images_2

Dsx9GsyWwAI5YTl

5bf92d305ff4e9e90fdc12e5

5bf92d1c8256bfcc50933e34

voirie_GD0krke

Photo ci-dessus du service de voirie à l’oeuvre pour dégager et nettoyer tous les gravats et encombrants.

20h30 :Gérard Larcher appelle à une «sortie de crise» rapide

Le président du Sénat Gérard Larcher a appelé à une « sortie de crise » rapide. « Ces scènes de violences sur les #champselysees sont intolérables, je les condamne, rien ne peut justifier de tels débordements. L’exécutif doit rapidement trouver les voies d’une sortie de crise », a-t-il tweeté.

16218053

Les interrogations et réponse du mouvement RN, au regard des gilets jaunes et face au gouvernement.

17h30 : L'élu FN Jean-Lin Lacapelle accuse le gouvernement de «tendre un piège» à son parti en «caricaturant» les «gilets jaunes»

Le vice-président groupe Rassemblement national (RN) au Conseil Régional d’Île-de-France, Jean-Lin Lacapelle, a accusé sur Twitter le gouvernement de « tendre un piège » à son parti en « caricaturant » les « gilets jaunes ». « C’est le peuple français qui compose ce grand mouvement soutenu par près de 80 % des Français et Macron devrait écouter leur cri de colère plutôt que de le mépriser », a-t-il expliqué.

Le gouvernement veut nous tendre un piège en caricaturant les #GiletsJaunes. C’est le peuple français qui compose ce grand mouvement soutenu par près de 80% des français et Macron devrait écouter leur cri de colère plutôt que de le mépriser. Aujourd’hui la rue, demain les urnes !

Dsx7IbLX4AAOec9

les-gilets-jaunes-comptent-manifester-samedi-24-novembre_2150239

17h20 : La bourde d’Anne Hidalgo sur Twitter

Oups ! Un tweet publié par Anne Hidalgo a suscité la polémique ce samedi après-midi. Il a été publié quelques instants sur le réseau social mais très rapidement supprimé. La maire de Paris y invitait « les Parisiens à admirer les décorations de Noël des Champs-Elysées ». Au moment même ou la célèbre avenue parisienne est le théâtre de graves incidents entre manifestants et forces de l’ordre…

Tweet (automatique ?)d'Anne Hidalgo ! Moment treeeees Mal choisi

1f937-1f3fb-200d-2640-fe0f

Dsx67chWoAI3Omp

Dsx96QxWoAAUi4E

Dsx95NoW0AAFKH-

Dsx6LstWwAA364D

Dans le Nord Pas-de-Calais

Point de la situation de la cellule de crise en préfecture : « 23 000 manifestants en France, 1 700 chez nous. » Les CRS interviennent sur l’A16 à #Calais à la sortie vers le Tunnel. « Ça va chauffer », craint le directeur de cabinet du @Prefet62

DsxrBwSWwAAtmkB

Des gilets jaunes à Arras..

B9717710509Z

x240-7yi

Blocage des «gilets jaunes»

Un peu plus de 106.000 manifestants sur 1.619 lieux en France...

130 interpellations sur tout le territoire...

téléchargement

oLoYAVfDbov_rfeP

rbAxJ29Uon9WCWA0

2q_qfQiHZiFx8yp4

7952088_957cb7d6-efcb-11e8-897e-f59cd133fad2-1_1000x625

DsxFBu1XoAEQ9hd

RINqIfHzcMdwvalG

photo-1543055324

16217475

un-gilet-jaune-sur-les-champs-elysees-sous-les-gaz-lacrymogenes-le-24-nove

AU SOIR DE CETTE JOURNÉE TUMULTUEUSE IL NE RESTE PLUS QU’UN DÉCOR APOCALYPTIQUE !!!...

direct-gilets-jaunes-violents-affrontements-sur-les-champs-elysees-31-interpellations-paris 

La nuit tombe sur les Champs-Elysées, après la journée d'affrontements entre Gilets jaunes et forces de l'ordre, samedi 24 novembre. | BERTRAND GUAY / AFP

18H34 sur les #ChampsElysees, 8eme heure de tensions... des barricades en feux et des affrontements en cours entre manifestants et force de l’ordre. #24Novembre #GiletsJaunes pic.twitter.com/VeFA3vs7eZ

27

18:36 - 24 nov. 2018

PYm18ARvCZmYMCat

DsyBbnZWwAIsda5

hvKLh3m1gkKho_4w

Paris brûle-t-il ? #ChampsElysees #24Novembre

0VTalGjqPsxLMGWd

17h51..Bretagne

Et pendant ce temps, chez les Gilets jaunes, à Ploërmel, dans le Morbihan... Vers 17 h, deux cavaliers grimés en Napoléon, portant un masque d’Emmanuel Macron, et Brigitte Macron ont fait leur apparition devant le centre commercial Leclerc. "C’est ça, l’esprit bon enfant, a souri l’un des Gilets jaunes en les voyant. Et il faut que ça reste comme ça". Une autre ambiance que celle des Champs-Elysées...

7ebbf5c9-6ea8-4428-9f3d-64a8bd90ce1c

4d098401-92f0-4b55-8881-82ec31d4721d

Photo ci-dessus, assez irréaliste, d’un faux meneur, à cheval, et se prenant pour Napoléon.

17h39..Benoît Hamon estime que "le dialogue est urgent". L'ex candidat du PS à la présidentielle a réagi sur twitter à la manifestation des Gilets jaunes, en assurant qu'il ne faut pas faire d'amalgames entre les Gilets jaunes et les "fascistes". 

La violence des casseurs est inacceptable. Le dialogue est urgent. @EmmanuelMacron ne peut plus réduire les #giletsjaunes à une protestation de fascistes, opposer progrès social et transition écologique, ni ignorer la misère et la détresse de milliers de retraités et travailleurs

Dsx8bREWkAAx3pz

Résistons!

17h28.. Pendant ce temps, des nouvelles de Jean Lassalle. Le député du Béarn, qui avait provoqué un incident de séance mercredi à l'Assemblée, était avec les Gilets jaunes sur le Champ de Mars, à Paris en début d'après-midi, comme il l'a indiqué sur son compte twitter. 

DsxbSP4WoAAOZ0G

Les manifestants n'oublient pas l'Elysée

À Paris, les «gilets jaunes» n'ont visiblement pas abandonné l'idée de rejoindre la résidence présidentielle. Certains d'entre eux redescendent actuellement les Champs-Élysées vers la Concorde en scandant «l'Élysée, l'Élysée, l'Élysée", comme a pu l'observer notre journaliste, Wladimir Garcin-Berson

quot-une-manifestation-ca-se-declare-pour-securiser-y-compris-les-manifestants-quot-a-estime-ce-dimanche-le-ministre-de-

17h06.. Selon la Préfecture de police de Paris, il y a eu 18 interpellations depuis ce matin dans le quartier des Champs-Elysées.

61731602-5348-47de-9aa2-5140f4176d66

17h03..

Le mot de la journée, en tout cas à Paris et sur les Champs-Elysées, reste bien, au moins pour l'instant : confusion.

1d389d0b-2968-4a59-ab19-e1357de9ab5e

aDCNhVD4pq3EnMV5

 

2q_qfQiHZiFx8yp4

#GiletsJaunes la plus belle avenue du monde sous les flammes et dans le chaos. Elle est belle la France, me dit Claude venue des Vosges

Dsx6LstWwAA364D

Dsx5gSEXQAUBR37

"Bfm, enculés", hurlent-ils en voyant des cameraman en hauteur #GiletsJaunes

Des «gilets jaunes» se moquent des «bobos» parisiens

Dans la capitale, les «bourgeois-bohème» ne sont guère appréciés de certains manifestants. Transports et alimentation sont l'occasion de quelques moqueries, voire de dégradations...  

16h56..

A Paris, une petite descente express de l'avenue des Champs-Elysées grâce à cette vidéo accélérée d'un de nos confrères :

Traversée d'un Paris jaune

Notre journaliste, Jean Chichizola, a entrepris «la traversée de Paris par temps de "gilets jaunes"» : il y voit d'abord «des milliers de badauds, sans gilets jaunes, déambulant le long de la Seine». «Au loin un hélicoptère en position stationnaire probablement au dessus de la Concorde, des nuages de lacrymogènes flottent au dessus du Grand Palais, les quais bloqués à hauteur du Louvre», remarque-t-il. Et, autre actualité, moins politique : «Les magasins du quartier de l’Opéra pris d'assaut en ce week-end de Black Friday.» 

rbAxJ29Uon9WCWA0

ihWk5XNFq0XXqrld

#GiletsJaunes #24novembre à #Paris : impossible de distinguer l’Arc de triomphe. C’est une barricade qui brûlait. Les CRS se tiennent devant.

4GRc8AtUn4UUNhkJ

#GiletsJaunes #24novembre à #Paris : descendez les Champs-Élysées comme si vous y étiez, d’une charge à l’autre. Le tout en 35 secondes. pic.twitter.com/GeiuNdvqkD

L'analyse de Christophe Castaner ne fait pas l'unanimité

Vers midi, le ministre de l'Intérieur a accusé les «séditieux» de l'ultradroite et les manifestants de «suivre les consignes de Marine Le Pen». Au-delà du Rassemblement national, qui s'est immédiatement insurgé contre les propos de Christophe Castaner, plusieurs hommes politiques ont critiqué ses propos, à l'image du député européen Emmanuel Maurel. Pour l'ancien socialiste, «les "gilets jaunes" ne sont pas, majoritairement, des "séditieux d'extrême droite"», mais représentent une «grande hétérogénéité», avec «beaucoup de femmes, de retraités, etc.». «Ne caricaturons pas ce mouvement !» lâche l'eurodéputé.

En Bretagne..

d4984dd3992628782ac53de8b1aaa3bd-gilets-jaunes-un-maire-d-ille-et-vilaine-interdit-toute-manifestation_1

db313336746a21f7f82be2e61a033780

En Vendée..

civitas-gilets-jaunes-vs-voleurs-1024x709

16h54.. Bordeaux..

Bordeaux: des centaines de gilets jaunes manifestent au centre malgré l'interdiction https://www.bfmtv.com/societe/bordeaux-des-centaines-de-gilets-jaunes-manifestent-au-centre-malgre-l-interdiction-1573595.html#content/contribution/edit …

Dsx6Iv6WsAAo8dS

 

000_1AX2JW_reference

A Toulouse

rassemblement-de-gilets-jaunes-place-wilson-a-toulouse-le-24-novembre-2018

Photo ci-dessus, rassemblement de gilets jaunes place Wilson à Toulouse.

61279197aa03b2f1c344623c8902c3d18038814b

7795608672_des-gilets-jaunes-mobilises-a-dole-dans-l-est-de-la-france-le-17-novembre-2018

des-gilets-jaunes-bloquent-le-peage-de-muret-pres-de-toulouse-le-24-novemb

Photo ci-dessus, des gilets jaunes bloquent le péage de Muret près de Toulouse.

20181117130700502

feu-etient-2

16h44..Voici exactement six heures que les affrontements ont commencé entre les Gilets jaunes et les CRS, notamment sur les Champs-Elysées. Et ça ne semble pas près de s'arrêter, comme l'explique notre reporte r:

Dsx1YDRWwAMbMzU

#24NovembreParis de sourdes détonations et des lacrymogènes font reculer la foule sur le milieu des Champs-Élysées, où brûlent toujours des barricades.

16h41.. L'ambiance reste toujours aussi tendue et hallucinante aux Champs-Elysées, comme le montre ce photographe :

1d389d0b-2968-4a59-ab19-e1357de9ab5e

(STEPHANE BURLOT)

16h29..Les Champs-Elysées sont toujours le théâtre des affrontements entre Gilets jaunes et CRS, comme peut le constater notre journaliste Stéphane Vernay, qui a quitté le Champs-de-Mars avec les Gilets jaunes qui voulaient venir "où ça se passe".

0VTalGjqPsxLMGWd

16h11..

Côté mobilisation, les chiffres viennent d'être revus à la hausse par le ministère de l'IntérieurA 15 h, on comptait officiellement près de 81 000 manifestants dans toute la France (contre 23 000 annoncés ce matin).

2e83cb2c-3380-4859-80c1-709476aba1e7

15h59..

A Paris, la Marseillaise retentit souvent parmi les manifestants :

ihWk5XNFq0XXqrld

Colère et indignation !..

un-gilet-jaune-manifeste-a-paris-face-aux-forces-de-l-ordre-le-24-novembre

Photo ci-dessus, un manifestant "Gilets jaunes" critique la police qui leur lance des grenades lacrymogènes.

rts279y4

x240-7yi

14h33..

 Il n'y a pas que des casseurs parmi les Gilets jaunes qui manifestent à Paris.Notre reporter continue d'interroger celles et ceux qui sont venus dire leur "ras-le-bol" :

dv_rSXsqr10aIzZG

14h16..  L.R.

Laurence Sailliet@lsailliet

Que faut-il à @EmmanuelMacron pour comprendre la souffrance des Français qui travaillent et qui ne peuvent plus nourrir leur famille, des retraités qu’il a saignés sans vergogne, de toute cette France qu’il méprise ? #GiletsJaunes

384

1:21 PM - Nov 24, 2018

Twitter Ads info and privacy

328 people are talking about this

14h15..  P.S.

004318i187

Olivier Faure

✔@faureolivier

Quand un mouvement est soutenu par les 3/4 des Français on lui répond, on ne cherche pas à le résumer à une poignée de casseurs. Le président doit s’exprimer d’urgence sur le pv d’achat et ne pas laisser dégénérer une situation déjà explosive. #ChampsElysees #giletsjaunes

309

1:26 PM - Nov 24, 2018

Twitter Ads info and privacy

292 people are talking about this

14h13..LFI

TqyhZaCdKlqbzff1

Alexis Corbière

✔@alexiscorbiere

À #Montreuil puis à #Paris en ce #24novembre. Moment de convergence populaire des #GilletsJaunes, pour plus de justice sociale et de justice fiscale.

553

2:08 PM - Nov 24, 2018

503 people are talking about this

Le député Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, estime quant à lui que «le gouvernement crée des polémiques sur quelques imbéciles pour discréditer le mouvement». L'ancien candidat souverainiste à la présidentielle voit dans ce mouvement des «retraités, des agriculteurs, des routiers qui ne peuvent plus vivre de leur travail». 
"Il y a de la colère, et quelques cons", note quant à lui Alexis Corbière, de la France insoumise

"Il y a de la colère, et quelques cons...", observe @alexiscorbiere "La question est de savoir pourquoi des gens très éloignés de la politique sont dans la rue... @CCastaner se fait plaisir en s'opposant à l'ultra droite violente..." pic.twitter.com/zpCn5Xfjni

1

16:27 - 24 nov. 2018

DsxyFTFWoAALSlr

14h13..

RINqIfHzcMdwvalG

HnhTy42N6EYOn96m

[ La cavalerie lourde..]

ihWk5XNFq0XXqrld

ZcOvFseYcNbOZ15c

DsxTQAOW0AUY_Mh

xdhINHxcxvbH9OKj

XIGPXMRGy0LV0UMs

825c412c51be4a638ae171989994341c-en-images_3

MNXcaOq2Nq8Ts7ek

BCScc7laP5ctDRPx

14h02..A Paris, un autre témoignage recueilli par notre journaliste : le problème dépasse largement celui du seul prix des carburants :

GhdROEMPJRhKDfCl

Pour le mouvement des Gilets jaunes, il y aura un avant et un après 24 novembre. Le mouvement né de la grogne contre la hausse des prix du carburants a rassemblé moins de sympathisants dans les rues de France. Près de 81.0000 contre 244.000 la semaine dernière (chiffre à 15h). Mais ce sont les images des incidents sur les Champs-Elysées qui resteront dans les mémoires. Pendant de longues heures, le rassemblement parisien a tourné aux affrontements entre quelques centaines de personnes et les forces de l'ordre sur la plus belle avenue du monde. Barricades enflammées, mobilier urbain dégradé, pavés descellés... des images sidérantes d'hélicoptère dans le ciel parisien, de cars de CRS et de camion en feu qui feront, à n'en pas douter, le tour du monde. 

Pourtant , des 30.000 manifestants annoncés, seuls 8000 ont été recensés dans la capitale. 

Récupération politique..

 La polémique a également pris une tournure politique.  Christophe Castaner accusant Marine Le Pen d'avoir sa part de responsabilité sur la présence de membres de l'ultradroite dans Paris, ce que la présidente du Rassemblement national a fermement démenti accusant le ministre de l'Intérieur de propos "minables" et "malhonnêtes".  La finaliste de la présidentielle 2017, dont le parti est au coude-à-coude  avec LREM dans les sondages pour les élections européennes de mai, considère  que le gouvernement veut faire d'elle un "bouc émissaire".

Les réactions des groupes politiques :

Le président de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan - dont l'un des  adhérents Frank Buhler accusé de propos racistes et exclu du RN en juin, est  l'un des initiateurs du mouvement - a estimé que "les petites polémiques sur  15 imbéciles aux Champs-Elysées ne concernaient pas les Français". "C'est quand on est injuste, arrogant, méprisant comme l'est Emmanuel  Macron que le désordre arrive", a déclaré sur TF1 l'ancien allié de Marine Le  Pen à la présidentielle, fustigeant "une immense manipulation qui vise à  discréditer ces femmes et ces hommes (...) qui ne peuvent plus vivre de leur  travail".

S'adressant à Emmanuel Macron et Christophe Castaner, le premier  vice-président des Républicains Guillaume Peltier a jugé "tellement facile de  stigmatiser les gilets jaunes, de minimiser leur colère et de réduire ce  mouvement à certains agissements inadmissibles". "Ça vous arrange de caricaturer, ça ne vous dispense pas de nous écouter.  Au travail, messieurs", a-t-il ajouté sur Twitter, tandis que chef LR Laurent  Wauquiez, qui avait manifesté samedi dernier, n'a fait aucun commentaire et n'a  pas défilé.

 

Qui sème le vent..récolte la tempête !!!

oLoYAVfDbov_rfeP

direct-paris-violents-affrontements-sur-les-champs-elysees-et-pres-de-l-avenue-matignon_0

Affrontements entre Gilets jaunes et forces de l'ordre sur les Champs-Elysées, ce samedi 24 novembre. | BERTRAND GUAY / AFP

BRAS-DE-FER - Ce samedi 24 novembre, plusieurs dizaines de milliers de Gilets jaunes ont poursuivi leur mouvement dans toute la France mais s'est surtout sur les Champs-Elysées, à Paris, que se sont cristallisées les tensions. Et c'est sans doute l'image qui restera de cette 2e journée de mobilisation nationale des Gilets jaunes : des barricades en feu sur la plus belle avenue du monde, théâtre d'affrontements d'ampleur. Voici les dernières informations sur ces événements.

17h24..

brnxd7G9s8SB49SX

Une bouche d’eau ouverte par les manifestants sur les Champs Élysées #GiletsJaunes

11

5:13 PM - Nov 24, 2018

See Felicia Sideris's other Tweets

17h12..

Plusieurs feux mourants sur l’avenue Franklin D. Roosevelt en direction des Champs Elysées. L’un est constitué de bicyclettes, l’autre d’une palette de bois #GiletsJaunes

Dsx6sPEWkAAcphy

bEqpMNifVyyigww7

15h30.. CHAMPS-ELYSEES

Incidents en cours aux champs Elysées..

Dsxhr92XgAAHRGx

14h57..

Situation tendue rue faubourg saint Honoré : Des groupes se rendent vers les Champs Elysées pour y amener des barricades #giletsjaunes @LCI

DsxcTc2XcAAVtUg

14h34..ELYSEE

Frédéric Delpech@fredericdelpech

Impressionnant : l'accès à l'Elysée noyé sous les gaz lacrymogènes. Les gilets jaunes ne veulent pas bouger@LCI

81

2:25 PM - Nov 24, 2018

110 people are talking about this

DsxWGJ4XcAEs-g3

Dsx410qXcAEV2lT

14h11..CHAMPS ELYSEES

Les forces de l'ordre ont remonté l'avenue des Champs-Elysées pour déloger les manifestants qui faisaient un sit-in, afin de les repousser en direction de l'Arc de Triomphe, avec l'aide de grenades assourdissantes, gaz lacrymogène et jets d'eau 

13h54..

Comme l'avait anticipé notre reporter, les barricades érigées en haut des Champs n'auront pas tenu longtemps : les canons à eau sont entrés en action.

5bf931f88256bfcc53933e31

Gilets jaunes_9

aDCNhVD4pq3EnMV5

13h54.. DUPONT-AIGNAN

15923295

N. Dupont-Aignan

✔@dupontaignan

Bien sûr que je condamne les casseurs. Mais la mise en scène du #Gouvernement est insupportable. Je supplie les #GiletsJaunes de ne pas tomber dans le piège de M. #Castaner.#24Novembre #cnews

299

1:49 PM - Nov 24, 2018

Twitter Ads info and privacy

231 people are talking about this


Stéphane Vernay@StephaneVernay

#24NovembreParis Charge rue Pierre Charron. Les #GilestJaunes refluent aux cris de « Macron, démission ! » et « Macron, en prison ! ». La barricade aménagée sur le haut des Champs est attaquée à coup au canon à eau

4

13:52 - 24 nov. 2018

Voir les autres Tweets de Stéphane Vernay

13h48..Réactions politiques, suite. Après Jean-Luc Mélenchon, Christophe Castaner, Marine Le Pen et François Ruffin, c'est au tour de Nicolas Dupont-Aignan de s'exprimer :

15923295

N. Dupont-Aignan

✔@dupontaignan

J'en ai assez de cette manipulation scandaleuse. Les #GiletsJaunes sont des gens honnêtes qui paient des impôts. Ce ne sont pas des voyous ! Le #gouvernement cherche à décrédibiliser le mouvement à cause de quelques casseurs. #24Novembre #CNews #GiletsJaunes

235

13:44 - 24 nov. 2018

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

187 personnes parlent à ce sujet

13h47..Les points d'accrochage se multiplient dans le VIIIe arrondissement de Paris : Champs-Elysées, angle de l'avenue Matignon et de la rue de Ponthieu, et maintenant à l'angle de la rue Père Charron, indique notre journaliste :

MNXcaOq2Nq8Ts7ek

24NovembreParis Barricades en cours de construction à l’angle de la rue Père Charron, dans le haut des Champs. Ça va pas bien se passer…

3

13:42 - 24 nov. 2018

Voir les autres Tweets de Stéphane Vernay

13h40..A Paris toujours, des groupes de motards provoquent des ralentissement sur le périphérique intérieur au niveau de la Porte de Clichy, au nord de la capitale.

13h39..Les Gilets jaunes qui ont été refoulés jusqu'à la place de l'Etoile et l'arc de Triomphe entonnent la Marseillaise :

10019451

13h37..Sur les Champs-Elysées, un véhicule renversé et incendié par les manifestants vient d'exploser :

bEqpMNifVyyigww7

Dsx9GsyWwAI5YTl

13h51..Pascal, insiste : ‘’Il ne faut pas mélanger les casseurs aux Gilets jaunes de l’autre.’’ Venu du Val-de-Marne il ne regrette pas les débordements ‘’prévisibles’’. ‘’À un moment, quand il y a un grand moment de l’histoire, ça dégénère’’ explique-t-il, fataliste. #Giletsjaunes

1

1:51 PM - Nov 24, 2018 · Paris, France

Twitter Ads info and privacy

See Felicia Sideris's other Tweets

13h45..CHAMPS-ELYSEES

Les tensions se concentrent actuellement en haut des Champs-Elysées, aux abords et sur la place de l'Etoile. Plusieurs groupes de manifestants sont dispersés et les forces de l'ordre ont précédé à de nombreux tirs de grenades lacrymogène

A ses côtés, Narima, assistante maternelle, déplore les violences mais insiste sur le fait que ‘’un casseur c’est là pour casser’’ et qu’ils ne sont en rien représentatifs du mouvement. #GiletsJaunes

17

1:45 PM - Nov 24, 2018 · Paris, France

Twitter Ads info and privacy

See Felicia Sideris's other Tweets

13h45..

Felicia Sideris@felicia_sidx

Une gilet jaune venue de Seine-et-Marne, dépitée de devoir quitter le cortège concède que ça lui fait ‘’plaisir’’ qu’ils se fassent gazer pour que ‘’tout le monde puisse voir que des gens qui sont simplement dans la rue’ mais se font ‘’gazer par le gouvernement’’. #GiletsJaunes

19

1:45 PM - Nov 24, 2018 · Paris, France

Twitter Ads info and privacy

21 people are talking about this

13h26.. MELENCHON

39a9440_wI3klxbwnBuU_5t7iyBChJaV

Jean-Luc Mélenchon

✔@JLMelenchon

Ne vous laissez pas intimider par la macronie. #GiletsJaunes #24novembre
https://www.facebook.com/JLMelenchon/videos/256055428403769/ …

930

1:14 PM - Nov 24, 2018

Twitter Ads info and privacy

657 people are talking about this

13h24.. MARION MARECHAL

Marion Maréchal

✔@MarionMarechal

J’avais trouvé @CCastaner assez minable comme adversaire aux régionales, il l’est encore davantage comme ministre de l’Intérieur en réprimant violemment les @giletsjaunes. Du jamais vu contre les casseurs black bloc, les prières de rue, les étudiants bloqueurs ou les zadistes.

3,924

1:20 PM - Nov 24, 2018

Twitter Ads info and privacy

2,786 people are talking about this

13h22.. LE PEN

VIDEO - Marine Le Pen réagit sur LCI aux accusations de Christophe Castaner

12h50..Jean-Luc Mélenchon

✔@JLMelenchon

#Castaner voudrait que la manifestation des #GiletsJaunes soit d'extrême droite et peu nombreuse. La vérité est que c'est la manifestation massive du peuple. Et ça, c'est la fin pour Castaner.#24novembre

2,343

12:44 PM - Nov 24, 2018

Twitter Ads info and privacy

1,731 people are talking about this

12h49..

Alors que la majorité des magasins étaient fermés ce matin sur les Champs Élysées, d’autres choisissent de fermer boutique aux vues des nombreux débordements. Un restaurateur, dépité, dit avoir fait ce choix ‘’pour la sécurité des clients’’ #GiletsJaunes

3

12:49 PM - Nov 24, 2018

See Felicia Sideris's other Tweets

Dsxz6wRX4AIpujq

Dsxz5E6XQAARN7n

Dsx6sO1WkAAPPLU

nEybDDacP3mc3czI

12h45..PARIS

VIDEO - Barrières renversées, barricades, pavés : les images choc de la matinée à Paris

- Gilets jaunes : scènes sidérantes sur les Champs-Elysées, barricades en feu, canon à eau et pavés descellés, plusieurs interpellations

nEybDDacP3mc3czI

12h43..CASTANER

VIDEO - Le ministre de l'Intérieur met en cause directement Marine Le Pen en raison de la présence de manifestants d'extrême-droite sur les Champs-Elysées

12h41..

Felicia Sideris@felicia_sidx

Les dégâts aux Champs Élysées #GiletsJaunes

27

12:41 PM - Nov 24, 2018 · Paris, France

78 people are talking about this

Dsw-PyqW0AAbs_f

Dsw-PyTWoAA70vO

Dsw9C7VXcAAJlfu

Dsw-PySWwAUse2e

Dsw-PybXoAIqvg3

Et quelques pavés..

Dsw-ZSDWkAEeqtO

Dsw-ZWfXgAAcjyx

Et quelques pavés.

12h36..

Felicia Sideris@felicia_sidx

La tension monte entre les Gilets jaunes. Alors que certains veulent monter des barricades, d’autres tentent de les descendre en criant ‘’on est pas là pour tout casser’’ #Giletsjaunes

3

12:35 PM - Nov 24, 2018 · Paris, France

Twitter Ads info and privacy

See Felicia Sideris's other Tweets

12h35..INTERPELLATION

Six personnes ont été interpellées, principalement pour des jets de projectiles, selon nos informations

12h34..LE PEN

Marine Le Pen sur LCI : "M. Castaner se comporte de façon indigne. Je n'ai jamais appelé à quelque violence que ce soit"

"Je ne participerai pas à cette manifestation. On change les choses en allant voter"

"Le gouvernement insulte les Gilets jaunes, refuse de voir que derrière ce mouvement il y a des gens qui n'arrivent pas à boucler les fins de mois. Il les pousse à la faute"

"Je soutiens cette mobilisation, mais je ne soutiens pas les actes de violence"

12h30.. Guillaume Larrivé

✔@GLarrive

#GiletsJaunes : la réponse doit être politique, dans le cadre des institutions républicaines c'est à l'Assemblée nationale qu'il revient de voter un amendement annulant les hausses de taxes sur les carburants.

141

12:29 PM - Nov 24, 2018

Twitter Ads info and privacy

135 people are talking about this

12h26..

Felicia Sideris@felicia_sidx

Retour progressif au calme sur les Champs Elysées où le cortège, arrivé par le bas, progresse. #GiletsJaunes

1

12:28 PM - Nov 24, 2018

See Felicia Sideris's other Tweets

m4_JVvzluezhuXWE

12h25..

Jean-Luc Mélenchon

✔@JLMelenchon

Le monde entier regarde la France des insoumissions et des révolutions, de retour dans les rues, qui refuse de payer les privilèges fiscaux des grandes fortunes.

Le monarque président des riches reste seul dans son nuage lacrymogène.#ChampsElysees #GiletJaunes #24novembre

3,123

12:20 PM - Nov 24, 2018

Twitter Ads info and privacy

2,302 people are talking about this

12h18..CASTANER

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner : "Nous constatons un affaiblissement de la mobilisation par rapport à samedi dernier", avec 23.000 manifestants dans toute la France

"A Paris, 8.000 personnes seraient mobilisées, dont 5.000 sur les Champs-Elysées"

"L'ultra-droite est mobilisée et tente de dresser des barricades. Les forces de l'ordre avaient anticipé cette situation"

"Les séditieux ont répondu à l'appel de Marine Le Pen et veulent s'en prendre aux institutions et aux parlementaires. J'en appelle à la responsabilité"

"Il n'y a pas d'inquiétude particulière de notre part. Nos forces de l'ordre seront présentes et répondront"

12h16..BARRICADES

VIDEO - Les manifestants ont tenté de dresser ponctuellement des barricades

12h11..

Après avoir été dissipés par les forces de l’ordre, les Gilets jaunes se sont réunis sur l’avenue Franklin D. Roosevelt qu’ils remontent désormais. Mot d’ordre : ‘’être partout’’. #GiletsJaunes

Dsw3UugXQAEzvWZ

Dsw3UucWwAAjVlx

"Gilets jaunes": incidents à Paris, le gouvernement accuse l'ultradroite et Marine Le Pen..

afp , le 24/11/2018 à 14h33 
Mis à jour le 24/11/2018 à 14h32

Macron-demission-gilet-jaune-Champs-Elysees-24-novembre-2018_0_728_437

Un "acte 2" moins mobilisateur, jalonné de violences et d'une polémique: la manifestation parisienne des "gilets jaunes" samedi a donné lieu à des heurts, que le gouvernement a imputé à des "séditieux" d'ultradroite "qui ont répondu à l'appel de Marine Le Pen".Des nombreuses autres actions pacifiques - manifestations, opérations escargots ou péages gratuits - se tenaient un peu partout en France, dans le cadre de cette deuxième grande journée de mobilisation contre la hausse des prix du carburant, les taxes et la baisse du pouvoir d'achat, une semaine après le début du mouvement. A 11H00, 23.000 manifestants étaient dénombrés à travers la France, contre 124.000 la semaine dernière à la même heure, a affirmé le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, soulignant le "fort affaiblissement" de la mobilisation au niveau national.Mais le ministre s'en est surtout pris à Marine Le Pen.Dans une conférence de presse à la mi-journée, il a souligné la "mobilisation de l'ultradroite" parmi les... 

A Lyon..

Dsw80r2WkAANlQd

Photo ci-dessus à Lyon et où l’ambiance semble être plutôt calme et bon enfant, comme si les gens n’étaient préoccupés que par leur propre quotidien habituel.

Incidents à Paris : « acte 2 » sous tension pour les « gilets jaunes »

Publié le 24/11/2018 - 12:39  -   Mis à jour le 24/11/2018 - 12:40

Plusieurs milliers de « gilets jaunes », mobilisés samedi 24 novembre 2018 pour « l’acte 2 » de leur protestation contre la hausse des carburants, ont convergé sur l’avenue des Champs-Elysées à Paris, une action marquée par des heurts avec les forces de l’ordre.

gilets-jaunes

De nombreuses actions, pacifiques, se tenaient également un peu partout en France, avec des manifestations, opérations escargots ou péages gratuits notamment aux abords des péages et axes autoroutiers.

« Aucun manifestant n’est dans la zone interdite »

A Paris, la foule, qui tentait de pénétrer dans un périmètre interdit d’accès incluant notamment les abords de l’Élysée, la partie basse des Champs-Elysées et la place de la Concorde, a été dispersée par des tirs de gaz lacrymogènes et un engin lanceur d’eau.

« Aucun manifestant n’est dans la zone interdite », a affirmé la Préfecture de police. Ces incidents sont liés à la présence « à l’avant du cortège d’une centaine de membres de l’ultradroite qui harcèlent les forces de l’ordre », a affirmé une source policière.

« On vient juste manifester pacifiquement et on se fait gazer ! »

La situation se tendait fortement peu avant midi : certains manifestants refluaient vers le haut de l’avenue tandis que d’autres étaient vus en train de desceller des pavés ou s’emparer du mobilier urbain, pour dresser une barricade.

« On vient juste manifester pacifiquement et on se fait gazer ! On voit comment on est reçu à Paris », peste Christophe, 49 ans, venu de l’Isère avec sa femme.

Arrivés par petits groupes en début de matinée, les manifestants avaient auparavant descendu l’avenue, chantant alternativement la Marseillaise et des slogans « Macron démission » ou « La police avec nous », en direction de la place de la Concorde.

C’est là qu’avait été initialement envisagé un grand rassemblement national place de la Concorde, auquel plus de 36.000 personnes se sont déclarées « participants » sur Facebook, finalement interdit par les autorités pour raisons de sécurité.

3 000 forces de l’ordre

Un dispositif de 3.000 forces mobiles a été mobilisé pour boucler les abords de l’Élysée, la partie basse des Champs-Elysées, la Concorde, l’Assemblée nationale ainsi que Matignon. Les autorités redoutaient notamment l’infiltration de casseurs et de « réseaux violents d’ultradroite et d’ultragauche ». Samedi dernier, des « gilets jaunes » avaient à plusieurs reprises tenté d’approcher l’Élysée.

« Audience souhaitée »

Les manifestants, originaires de région parisienne et arrivés de province en voitures, bus ou train, entendent mettre la pression sur l’exécutif qui reste, selon eux, sourds à leurs demandes.

Dans un « communiqué » signé « Les citoyens français » posté vendredi sur les réseaux sociaux, les « gilets jaunes ont réclamé « une audience avec le Premier ministre ainsi que le ministre de la Transition écologique et solidaire au cours de laquelle un groupe de citoyens pourra échanger ».

« On peut même plus vivre quand on paye ses charges, je suis hyper révoltée. Ils sont en train de nous mener vers la précarité », a déclaré Dominique, pré-retraitée venue en bus de Villeneuve d’Ascq. « Il est grand temps qu’il trouve une solution: ok pour l’écologie, non pour survivre alors qu’on a bossé toute sa vie. »

(Source : AFP)

#Giletsjaunes La mobilisation est très, très hétéroclite. Une scène emblématique : un groupe de jeunes manifestants a commencé à renverser une poubelle et à répandre du verre cassé, d'autres gilets jaunes les ont dissuadé et ont... nettoyé la route.

DsxJPh-WkAAwPYr

14h28..

De nombreux Gilets jaunes se désolidarisent des casseurs, selon notre reporter sur place :

i9SPs3Txv9iFkHHD

13h04..

#24NovembreParis Les pharmacies à proximité des Champs font des affaires aujourd’hui. Les ventes de sérum physiologique explosent et les clients sont tous habillés pareil…

DsxFr9pWsAAqTeT

fc821609-ffd6-404a-9552-28a373fd703c

IMG_4797

IMG_5806-854x641

maxresdefault

Un certain Cohn-Bendit..

Daniel-Cohn-Bendit-annonce-qu-il-ne-remplacera-pas-Nicolas-Hulot

Daniel Cohn-Bendit : "On réduit en ce moment le monde, la France aux gilets jaunes, je trouve que vu ce qui se passe dans le monde, c'est un peu dangereux"

François de Rugy..

francois-de-rugy-11-8ff601-0@1x

On maintiendra la taxe sur les carburants..(!)

Pour terminer

image

Samedi prochain, acte III ?

Dsx9GsyWwAI5YTl

Dsx54N7X4AEowyY

En guise de conclusion

4d418202-017b-4a4e-8c9a-a4d68bba6677

La réponse apportée du fait de l’indignation et de la colère, de bon nombre de Françaises et de Français face à un gouvernement autiste, et, qui de plus est..arrogant et moqueur !

4r5grYqd_qDe0gf2

La France est profondément « divisée », avec tous ces écarts de salaires, de l’ordre de 1 à 300 !..

3847c6f4-d9d8-4630-8a80-ac5ec19f41c8

Alors, il ne faut pas s’étonner..

4d70f69a-93da-4cd6-a0fd-9c83f9bfe1eb

Il y a une trop grande fracture à l’intérieur de la France, entre l’arrogance des gens..d’en haut, et ceux..d’en bas..qui souffrent..

images

Et un mépris « total » de ce gouvernement comme d’un certain « Macron »…

f4e8cf50bb3152ab07fe0c1d5f35d

De plus, il entraîne la France derrière lui de façon..mortifère !!!...

DsyRS4CX4AAC5iJ

Une boutique pillée, la soirée est unpeu hors de contrôle. Les touristes rentrent dans leurs hôtels, effarés et effrayés. #24novembre

hqdefault