raw

Le « BLACK-FRIDAY »..une Black connerie !

EKNgHhbXUAAuaA_

images (1)

Halte à l’exploitation du mensonge et de la tromperie !!!

images

Le « Black-Friday » une bonne mauvaise affaire pour les « moutons »aveuglés, et rien d’autre !..

set-de-table-le-jacquard-francais-black-friday-grandes-marques-reduction-potoroze

PIERRE-RABHI

Oh..mon dieu !..la bonne affaire..

black-friday-blog-en-2019-11-14-14-11-43-cache

Le Black Friday, importé des États-Unis, est une opération commerciale de grande envergure qui, depuis 2013, promet des réductions incontournables sur une large gamme de produits allant du maquillage à la tech. Véritables bons plans ou pratique commerciale agressive ? Le Black Friday divise..

black-friday (1)

Halte à la..surconsommation !

MW-EA008_black__ZG_20151125124436

Halte au..Gaspillage !

blackfriday_head-750x354

Le « BLACK-FRIDAY »..une black mauvaise idée !

black-friday-marianne-societe

black-friday-astuces

Une réflexion profonde s'impose !

3214008213_1_18_z9LmnzX9

Le “Black-Friday”..pollue la Terre et l’environnement !

marieclaire_black_friday_green

Tout le monde sait qu’il faut 1000 L d’eau pour une seule chemise en coton ! ou non ?..

images (3)

Tout le monde sait qu’il faut 10 000 L d’eau pour un seul  de vos « Jeans » ! ou non ?..

Le « BLACK-FRIDAY »..une black mauvaise idée !

promos-black-friday-mode

54861005

Le “Black-Friday” pollue la Terre et l’environnement !

vers-la-fin-du-black-friday-en-france-1356165

Une prédiction et vision précoce..pour l’époque..

Quand Emile Zola prédisait le Black Friday. Dans «Au bonheur des dames», l'auteur décrit le grand magasin au XIXe siècle. Parallèle avec nos soldes actuelles ...

EKNgHhbXUAAuaA_

maxresdefault

Ces acteurs de l’outdoor qui boycottent le Black Friday !..

000183003_91

La grand-messe annuelle de la consommation de masse, le Black Friday, se déroulera ce vendredi 29 novembre. Alors que certains députés français proposent d’interdire les campagnes de promotions pour cet événement, de plus en plus d’acteurs appellent au boycott. Parmi eux, certaines grandes marques de l’outdoor ont décidé de marquer le coup. Tour d’horizon.

Haglöfs, Picture Organic, Patagonia, Osprey, plusieurs grands acteurs de l’industrie de l’outdoor ont annoncé qu’ils

mettraient en œuvre des actions spécifiques pour dénoncer le Black Friday. Alors que les géants de l’e-market, Amazon en tête, se frottent déjà les mains, l’impact environnemental de cet événement devenu mondial – c’est une tradition d’origine américaine – est dévastateur. Production de masse, gaspillage, livraisons, il est le symbole d’une consommation qui a perdu sa boussole.

Dans cette hystérie collective, le secteur de l’outdoor n’est pas en reste. L’industrie textile est l’une des plus polluantes au monde, et la majorité des grandes marques participeront au rendez-vous. Pour autant, et sous la pression des consommateurs, celles-ci tentent de se diriger vers une production plus “responsable”, notamment concernant les matériaux utilisés et les techniques de production. En attestent l’omniprésence des produits estampillés “vert” sur le dernier Outdoor by ISPO, grand rassemblement des professionnels du secteur, pour se rendre compte de l’importance qu’a pris la question environnementale.

Les mouvements “anti” se multiplient

En septembre, Niang Li, entrepreneur à l’origine de « Black for good » – mouvement rassemblant 70 marques qui s’engagent à reverser une partie importante des bénéfices du Black Friday à des associations – écrivait dans un article publié sur sa page Linkedin : “Le changement climatique est l’objectif commun le plus urgent de tous : quelque chose qui ne fait certainement pas de distinction entre le client et l’entreprise.”

Lui prône un engagement à la carte, d’autres préfèrent simplement refuser de proposer des produits soldés ce jour-là, quitte à se passer des clients à la recherche de bonnes affaires. C’est le cas du mouvement “Make Friday green again”, lancé par la marque de vêtements et chaussures éco-responsable Faguo. En un mois celle-ci a réussi à réunir près de 600 sociétés, dont certaines du milieu de l’outdoor comme Picture Organic.

maxresdefault

Des acteurs de l’outdoor suivent la tendance

Picture n’est pas la seule marque à suivre ce mouvement “anti”, qui prend de l’ampleur chaque année. Alors que l’agence américaine National Retail Federationrévélait qu’en 2017 les Américains avaient dépensé à eux seuls 58 milliards de dollars à l’occasion du Black Friday, ce type de mouvements se multiplie parallèlement à de nombreuses actions individuelles. 

Patagonia, l’une des entreprises pionnières en matière d’action environnementale, avait lancé en 2016 la campagne « 100 Percent Today, 1 Percent Every Day » , qui avait permis de récolter 10 millions de dollars à travers le monde (ensemble du chiffre d’affaire réalisé dans les magasins et le site web de la marque ce jour-là), reversés ensuite à des associations environnementales. C’est cette opération qui a inspiré l’année suivante le mouvement français “Green Friday”, qui mène depuis des actions chaque année.

Pour ce vendredi de 2019, l’entreprise fondée par le grimpeur et alpiniste Yvon Chouinard, lance une nouvelle initiative baptisée “The gift of giving”. Pour chaque euro versé à une ONG par le biais de Patagonia Action Works, la marque reversera le même montant.

Planter des arbres vs. doubler les prix

D’autres initiatives ont été prises dans le secteur : Osprey, marque outdoor référence en matière de sacs, s’est associée à l’association World Land Trust pour replanter des arbres pour chaque achat effectué lors du Black Friday. Haglöfs a pris une autre voie puisque l’entreprise suédoise a tout simplement décidé de doubler les prix dans ses magasins et fermera son e-shop ce vendredi. Par ailleurs, tous les revenus de cette journée seront reversés à la Société suédoise pour la protection de la nature. Une méthode un tantinet plus radicale que le reste de ses concurrents.

B9721537535Z

EKNgHhbXUAAuaA_

vers-la-fin-du-black-friday-en-france-1356165

Les grands « acteurs », et surtout de l’«e-commerce» derrière tout ça !..

MKEMOVHA5FI5WAJHQ5M2UNHPXA

MjAxOTExMGNjMzMxYjg0MDkwYTJhN2UwYTQwODY0MTAwZThjYTU

amazon-vignette-bfw-carree_0100010001656694

Amazon-black-friday-week-260x146

aa6f6c102efd1540498021a3e0f52475-1511199951 (1)

Des conditions de travail peu enviables, et surtout durant ces périodes de soldes comme de fin d’année !!!

duofi_8woaek5d_-jpg-large-696x348

Une "Uberisation" du travail à..100% !!!

Vers une interdiction définitive de ces journées « Black-Friday » ?..

B9721715987Z

 Delphine Batho propose l'interdiction du "Black Friday", les députés donnent leur feu vert

CONSOMMATION

26 novembre 2019

INTERDICTIONS EN RAFALE

Delphine Batho propose l'interdiction du "Black Friday", les députés donnent leur feu vert !..

Les députés sont tombés d'accord, en commission, à l'interdiction des campagnes de promotions du "Black Friday".

annonce-de-la-journee-de-promotions-black-friday-sur-la-vitrine-d-un-magasin-a-paris-le-23-novembre-2018_6233672

Banner-BF

Delphine Batho : la loi doit interdire le Black Friday qui "contourne la législation sur les soldes"..

000_1F493J

Black Friday : Delphine Batho a répondu aux questions d'ID à propos de son amendement. 

©Martin BUREAU / AFP

26/11/2019 - Mise à jour 27/11/2019

Le Black Friday, importé des États-Unis, est une opération commerciale de grande envergure qui, depuis 2013, promet des réductions incontournables sur une large gamme de produits allant du maquillage à la tech. Véritables bons plans ou pratique commerciale agressive ? Le Black Friday divise : d’après la députée Delphine Batho, il est nécessaire de l’interdire. 

 LBlack Friday a de lourdes répercussions sur les consommateurs, mais aussi sur l’environnement. ID s’est entretenu avec la députée des Deux-Sèvres Delphine Batho qui porte l’amendement au projet de loi anti-gaspillage visant à interdire cette pratique commerciale. Cet amendement dénonce une vaste "opération à la gloire du consumérisme" impactant à la fois le consommateur et l’environnement : "Cette opération se base sur une communication et une publicité tapageuses valorisant le consumérisme avec des formes de pratiques commerciales assez agressives, notamment en direction des jeunes et dans laquelle les citoyens sont perdants dans deux dimensions, lance la députée. La première, c’est que cela induit un certain nombre d’achats complètements inutiles qui participent à la destruction de nos conditions de vie sur terre. La deuxième, c’est que la communication est basée sur l’idée que le consommateur bénéficie d’un avantage spectaculaire, exceptionnel, or ce n’est pas du tout le cas".

Cette opération se base sur une communication et une publicité tapageuses valorisant le consumérisme avec des formes de pratiques commerciales assez agressives - Delphine Batho pour ID

Le Black Friday contourne les règles 

Le Black Friday, loué par certains comme étant une occasion de booster l’économie, s’avère ainsi être une vaste opération de communication ayant pour seul but de pousser à la consommation, selon la présidente de Génération Écologie. Le fait est, d'après cette dernière, que les procédés de publicité ne répondent pas aux règles applicables aux soldes par exemple. Ce serait aussi le cas pour les prix : plusieursétudes ont mis en évidence que la marge de réduction était très faible, et même parfois inexistante. D’après Delphine Batho, "le Black Friday utilise les règles applicables aux promotions pour contourner la législation sur les soldes" : les produits sont mis en évidence avec des prix barrés, obligation imposée aux promotions, qui n’affichent pas le prix de vente réel avant réduction. De cette manière, les commerçants donnent l’impression d’appliquer des réductions "spectaculaires", estime Delphine Batho. Les prix barrés doivent, selon la loi, afficher les prix pratiqués au cours des trente jours précédents la promotion. "Ce sont des pratiques trompeuses : le caractère massif, national, coordonné de l’opération fait qu’on ne peut pas considérer que nous sommes dans le cadre classique de la promotion", souligne la députée.

’’ le Black Friday utilise les règles applicables aux promotions pour contourner la législation sur les soldes - Delphine Batho pour ID’’

Si l'on se réfère au Code de la consommation, une pratique commerciale est trompeuse "lorsqu'elle repose sur des allégations, indications ou présentations fausses ou de nature à induire en erreur". L’amendement #StopBlackFriday, s’il est confirmé en séance, doit contrer cela : "Ces pratiques commerciales agressives sont interdites, le Code de la consommation prévoit des sanctions, rappelle la députée. Il prévoit aussi que tout contrat qui est conclu dans ce cadre est nul et non avenu".

"Un sentiment de frustration permanent"

Les consommateurs assaillis par des e-mails, textos et autres publicités ne sont pas forcément informés de ces abus. La députée insiste sur la nécessité de communiquer : "Je pense surtout qu’il faut leur donner les bonnes informations, parce que l’envers du décor du Black Friday, c’est une pollution absolument massive, l’achat de beaucoup de choses inutiles qui finissent dans des placards, jamais utilisées… Et cette soi-disant baisse des prix qui n’existe pas, c’est une opération basée sur un conditionnement par le biais de la publicité, pour faire croire au consommateur qu’il va bénéficier d’un avantage par rapport à son pouvoir d’achat". Si l’on considère la condition économique de la France et que l’on prend en compte les chiffres mettant en évidence la montée de la pauvreté, on ne peut pas ignorer l’impact de ce type d’opération sur la population. Delphine Batho estime qu’elles "induisent un sentiment de frustration permanent" et qu’"elles conduisent à acheter plus" ce qui peut aboutir à des situation financières dangereuses et "une vie à crédit".

’’L’envers du décor du Black Friday, c’est une pollution absolument massive - Delphine Batho pour ID’’

À l’heure où il est nécessaire de "consommer moins et mieux et à être attentif à ce que l’on achète", la députée insiste sur le fait que cette pratique commerciale pousse plutôt à "faire acheter sans trop se poser de questions". Cet avis est partagé par certaines entreprises qui refusent de participer au Black Friday et se rassemblent pour lutter ensemble. C’est le cas du collectif "Make Friday Green Again", qui réunit 450 marques. Des organisations et associations engagées dénoncent, elles aussi, ces usages, par le biais du contre-mouvement le "Block Friday" ou en proposant l’alternative du "Green Friday". 

Jt2wMTZz_normal

Extinction Rebellion France @xrFrance

J-3 - Vendredi 29/11, c’est le #BlockFriday ! @xrFrance se joint à l’appel de @Youth4Climatefr et d’autres organisations pour occuper/bloquer de manière festive des “temples” de la consommation dans + de 20 villes en !

Infos https://framasphere.org/posts/ad6e3b20f0250137c7662a0000053625 …

scaled_full_11f09b386b7ebd9d0b8a

Vendredi 29 novembre, c’est le Black Friday : un jour de soldes intensives et d’achats compulsifs, symbole du capitalisme le plus néfaste. Dévorant notre monde, épuisant ses ressources naturelles, multipliant les écocides, exploitant les plus faibles, et creusant les inégalités sociales au nom du mythe de la croissance infinie. Le consumérisme finira par nous/tout détruire si nous n’agissons pas avant.

Vendredi 29 novembre, c’est le Block Friday : un jour où Extinction Rebellion se joint à l’appel des jeunes pour le climat (YFC). Ensemble, nous nous mobilisons pour occuper de manière festive ou bloquer des “temples” de la consommation dans plus de 20 villes de France. Un seul mot d’ordre : les empêcher de faire du profit sur ce qui ne leur appartient pas : le vivant. Nous voulons leur montrer notre opposition résolue à la future extinction de masse qu’ils programment. Et proposer des alternatives non-marchandes et non-destructrices.

Plus de 20 groupes locaux d’Extinction Rebellion organisent des actions avec Youth For Climate (YFC) les 29 ou 30 novembre. Vous trouverez des formulaires d’inscription dessous.

Rejoignez-nous à Bordeaux : https://framaforms.org/block-friday-bordeaux-bloque-la-societe-de-consommation-1573755262
Rejoignez-nous à Clermont-Ferrand : https://framaforms.org/cueillette-de-radis-noir-1573463616
Rejoignez-nous à Dinan : http://framaforms.org/velorution-et-marche-ecofestif-1572869267
Rejoignez-nous à Lille : https://framaforms.org/tout-va-disparaitre-1572946871
Rejoignez-nous à Lyon : https://framaforms.org/block-friday-lyon-vendredi-2911-et-samedi-3011-1573474070
Rejoignez-nous à Marseille: https://framaforms.org/block-friday-xr-marseille-1573982657
Rejoignez-nous à Nantes : https://framaforms.org/block-friday-nantes-samedi-3011-1572524825
Rejoignez-nous à Paris : https://lc.cx/29-11
Rejoignez-nous à Rennes : https://framaforms.org/block-friday-stop-a-la-sur-production-toxique-1572271924
Rejoignez-nous à Saint-Etienne : https://framaforms.org/action-contre-le-black-friday-1573734326
Rejoignez-nous à Tours : https://framaforms.org/black-friday-tout-va-disparaitre-tours-1573072507

Soyons nombreux et nombreuses !

EKNgHhbXUAAuaA_

Un amendement qui dit "stop au Black Friday"

Delphine Batho, députée écologiste des Deux-Sèvres, a déposé un amendement au projet de loi sur l'économie circulaire pour encadrer le Black Friday. Celui-ci a été adopté et sera examiné par les députés de l'Assemblée nationale à partir du 9 décembre.

063_1064348136

Des marques surfent aussi sur la tendance pour contrecarrer le Black Friday.

"Stop au Black Friday". Ce n'est pas signé des partisans du Green Friday qui appellent à une autre forme de consommation durant cette semaine de promotions intensives, mais de la députée des Deux-Sèvres, Delphine Batho. Cette dernière a déposé un amendement au sein de la Commission développement durable qui examine en ce moment le projet de loi sur l'économie circulaire […]

EKNgHhbXUAAuaA_

Un amendement de Delphine Batho contre le "Black Friday" adopté en commission à l'Assemblée

Mardi 26 novembre 2019 à 7:53 - 

Par Fanny BouvardFrance Bleu PoitouFrance Bleu

Satisfaction de Delphine Batho, la député écologiste des Deux-Sèvres. Dans la soirée de lundi, son amendement contre le Black Friday, cette journée de réduction massive, a été adoptée en Commission à l'Assemblée nationale.

870x489_870x489_photobatho

Delphine Batho © Radio France - Noémie Guillotin

Ce lundi 25 novembre dans la soirée, l'amendement de Delphine Batho "Stop au Black Friday" a été adopté en Commission à l'Assemblée nationale. "Merci à tous les collègues qui ont voté pour", s'est félicité la député écologiste deux-sévrienne. 

Delphine Batho estime que cette journée de réduction massive, existant en France depuis 2013, pousse "à la surconsommation" et dispose "d'un bilan environnemental désastreux". 

EKNgHhbXUAAuaA_

Des députés veulent en finir avec le Black Friday en France

Pointé du doigt, le Black Friday pourrait peut-être être de l'histoire ancienne en France. C'est en tout cas ce que souhaitent des députés, qui veulent en finir avec cette opération.

Tout comme il existe une honte de prendre l’avion qui s’empare de certains touristes, préoccupés par le dérèglement climatique, ressentira-t-on bientôt un malaise à l’égard des soldes et des campagnes commerciales, comme le Black Friday ? En tout cas, force est de constater que certaines opérations commencent à fédérer contre elles une opposition de plus en plus forte.

Dernier exemple en date, un amendement déposé par la députée non-inscrite Delphine Batho. Rattaché au projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, il vise à en finir avec cette « opération de méga-gaspillage [qui] profite d’un laxisme législatif », selon l’élue. Et justement, cet amendement a été adopté par la commission du développement durable.

delphine-batho-1024x579

Delphine Batho, en 2013. // Source : Mathieu Delmestre

LE BLACK FRIDAY 2019 PAS CONCERNÉ

Est-ce à dire qu’il n’y aura pas de Black Friday cette année ? Non. Pour deux raisons : d’abord, il faut que cet amendement survive tout au long du processus législatif. Ce n’est que lorsque la loi sera promulguée et publiée au Journal officiel avec cette disposition que celle-ci prendra en effet. Ensuite, l’examen en séance du projet de loi ne commencera que le… 9 décembre, soit bien après le Black Friday.

Cela étant, la mesure pourrait figurer dans la loi. Dans le gouvernement, des voix se sont exprimées pour manifester leur hostilité envers le Black Friday. C’est le cas d’Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, et de Brune Poirson, secrétaire d’État. Les deux responsables politiques sont d’ailleurs derrière ce projet de loi — en revanche, Bruno Le Maire, en charge de l’économie, est plus tempéré.

Ce 25 novembre, Élisabeth Borne a déclaré sur le plateau de BFM TV que le Black Friday entraîne une « frénésie de consommation », avec des publicités et des remises qui incite le public à acheter des produits dont il n’a « pas forcément besoin ». La ministre a également mis en balance l’enjeu logistique et les conséquences en termes de pollution : en 2018, le Black Friday a conduit à livrer un million de colis dans Paris.

RIEN NE VA AVEC LE BLACK FRIDAY

Dans son exposé des motifs, Delphine Batho dresse un constat très sévère du Black Friday. Il s’agit d’une « opération à la gloire du consumérisme », venue de l’étranger, qui « utilise le flou encadrant les promotions pour contourner de façon manifeste la législation encadrant les soldes ». En outre, cet évènement présente un « bilan environnemental désastreux », en total décalage avec les efforts demandés.

En somme, rien ne va.

#Stop #BlackFriday j’ai déposé un amendement à la #LoiGaspillage pour mettre fin à cette vaste arnaque à la gloire du #consumérisme #UrgenceEcologie

EKNgHhbXUAAuaA_

EKNgHhbWkAEMumb

Et surtout, et c’est peut-être là le pire, le Black Friday ne serait même pas intéressant sur un plan commercial. « Cette opération repose sur une communication trompeuse  », qui fait miroiter des remises exceptionnelles, écrit la parlementaire. Elle s’appuie sur une analyse des prix conduite par l’UFC-Que Choisir en 2019, qui montre que la moyenne réelle des réductions est inférieure à 2 %.

Bref, en plus de « contribuer au gaspillage des ressources », argue Delphine Batho, le Black Friday est tout simplement «  une arnaque par une publicité trompeuse ». Juridiquement, le droit prévoit un emprisonnement de deux ans et amende de 300 000 euros pour des pratiques commerciales trompeuses. Un montant qui peut être porté à des seuils plus élevés dans certains cas, en marge de peines complémentaires.

La grande braderie et grande messe du nouveau dieu de la consommation..

063_878005896_1

1273354-000_1lm90ljpg

406690-les-bons-plans-du-black-friday-2018-a-paris

Chez « DESIGUAL » cela se passe..autrement..

seminaked-party-1-1024x621

Les gens entrent déshabillés et ressortent..habillés !!!..

des-clients-en-sous-vetements-se-precipitent-dans-un-magasin-desigual-le-11-janvier-2012-a-lyon-au-premier-jour-des-soldes-d-hiver_854583

951162-operation-seminaked-de-desigual-le-26-580x0-2

seminaked-party-desigual-a-prague-en-2011_4652684

Tout le monde sait qu’il faut 1000 L d’eau pour une seule chemise en coton ! ou non ?..

Tout le monde sait qu’il faut 10 000 L d’eau pour un seul  de vos « Jeans » ! ou non ?..

images (3)

LES ANNONCES ET EFFETS D’ANNONCE !!!

Black Friday 2019 : tout ce qu’il faut savoir

80ae0abaa4_50156774_promo-pc-portable-hp-elite-dragonfly

Le Black Friday 2019 est en approche : il se déroulera le vendredi 29 novembre prochain. Pour bien en profiter, il faut être bien préparé. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’événement.

Si l’on parle beaucoup des soldes d’été et des soldes d’hiver lorsqu’on évoque les périodes promotionnelles importantes en cours d’année, il y a un autre événement qui est très souvent évoqué : le Black Friday. Cette journée de promotions exceptionnelles, que l’on peut traduire par « vendredi noir », se déroule toujours fin octobre, le lendemain de la fête de Thanksgiving aux États-Unis. Comme cette dernière a toujours lieu le quatrième jeudi du mois, cela signifie que le Black Friday se déroule quant à lui toujours le quatrième vendredi de novembre. Et, cette année, il se positionne particulièrement tard puisqu’il est fixé au 29 du mois. Ce jour-là, des dizaines de milliers d’enseignes à travers le monde vont casser les prix sur leurs catalogues, pour offrir aux consommateurs des centaines de milliers, pour ne pas dire des millions de produits en promotion. Traditionnellement, le Black Friday marque le lancement des achats des fêtes de fin d’année : une perspective qui explique sa popularité, en plus des remises qui peuvent descendre jusqu’à -90 %.

Si le vendredi 29 novembre 2019 est donc un jour à cocher sur votre calendrier, il ne faut cependant pas négliger les journées qui précèdent le Black Friday. En effet, depuis plusieurs années, certains commerçants n’hésitent pas à proposer une véritable Black Week, avec des promotions qui peuvent débuter dès le début de la semaine. Une possibilité à ne pas négliger !

Retour sur l’édition 2018

Le Black Friday est-il réellement un événement qui compte ? Pour répondre à cette question, il est clairement intéressant de se pencher sur les chiffres de l’édition Black Friday 2018, qui en disent long sur le succès de cette opération commerciale mondiale. Si, aux États-Unis, elle fait ses preuves chaque année depuis près de 60 ans, en France, elle est encore très jeune, puisqu’elle n’est concrètement implantée que depuis une demi-douzaine d’années. Son succès progresse d’édition en édition : en 2018 en France, plus de 50 millions de transactions par carte bancaire ont été comptabilisées le jour du Black Friday. À titre de comparaison, en 2017, ce nombre était de 42,7 millions : la progression est donc très importante, et il ne fait aucun doute qu’elle va encore évoluer cette année. Selon l’institut GFK, les Français ont dépensé environ un milliard d’euros à l’occasion des opérations du Black Friday 2018, avec un panier moyen de 132 euros.

Les produits plébiscités

Il n’y a pas de limites en matière de promotions : il y en a pour tous les goûts. Certaines familles de produits tirent cependant leur épingle du jeu. On peut citer les catégories suivantes :

Les consoles de jeux: les PS4 Slim, PS4 Pro, Xbox One X, Xbox One S et Nintendo Switch comptent parmi les stars. Les packs incluant une console de jeux, une manette supplémentaire ainsi que des jeux vidéo sont légion, et affichés à des tarifs souvent très séduisants.

Les aspirateurs Dyson : l’avènement des aspirateurs balais sans fil fait de la marque Dyson l’une des vedettes du marché. Le seul souci, c’est que les aspirateurs de cette marque américaine sont souvent très chers. Mais quand vient le jour du Black Friday, les prix peuvent être divisés par deux, voire plus.

Les enceintes connectées: en période de promotions, Amazon casse systématiquement les prix sur ses enceintes connectées Echo, qui embarquent l’assistant vocal Alexa. Une bonne occasion de s’équiper à petits prix ! Et si vous préférez une enceinte Google Home, vous en trouverez également en promotion durant cette période.

Les smartphones : les terminaux Android des marques Huawei, Xiaomi ou encore Samsung, mais aussi les iPhone d’Apple s’affichent toujours à bons prix pendant le Black Friday. Les promotions concernent même les modèles les plus récents, sortis parfois quelques semaines avant. Le choix est donc vaste !

Les téléviseurs : à l’heure où les TV 4K Ultra HD affichent des prix très compétitifs, le Black Friday est l’occasion parfaite de s’offrir un très grand téléviseur à un bon prix. Une Smart TV Android de 70 pouces peut aisément être acquise pour moins de 1 000 €, par exemple.

Où trouver les bons plans en France ?

Des dizaines de cybermarchands participent au Black Friday en France. Mais certains sont particulièrement incontournables !

Black Friday Cdiscount : il s’agit du cybermarchand français le plus plébiscité par les internautes de l’Hexagone. Son catalogue de plusieurs millions de références affiche des remises très importantes, et aucun rayon n’est oublié. Impossible de passer à côté deCdiscount pendant cette période de promotions intenses.

 Cliquez ici pour profiter du programme Cdiscount à Volonté

Black Friday Amazon : impossible de ne pas citer ce puissant cybermarchand à l’occasion du Black Friday. D’origine américaine, Amazon sait parfaitement comment proposer un dispositif important et intéressant pendant cet événement. Ce sont des dizaines de milliers de produits qui sont en promotion à cette occasion.

 Cliquez ici pour profiter des 30 jours gratuits à Amazon Prime

Black Friday La Redoute : si l’on connaît surtout La Redoute pour son offre mode homme, femme et enfant, le commerçant n’est pas à négliger en matière de linge de maison, électroménager et même ameublement. L’offre est vaste et intéressante, et comme La Redoute n’est pas forcément le site auquel on pense en premier, les promotions arrivent à tenir dans la durée.

 Cliquez ici pour découvrir le programme La Redoute & Moi

 Black Friday Darty : si vous cherchez un ordinateur portable, une machine à laver, un téléviseur ou un smartphone à un prix intéressant, vous avez tout à gagner à visiter le site de Darty. Des centaines de références se retrouvent en promotion pendant cette période, et aucun rayon n’est oublié.

 Cliquez ici pour découvrir les avantages Darty +

Black Friday Fnac : avec une offre culturelle conséquente, La Fnac propose de très belles affaires en matière de jeux vidéo, DVD, Blu-ray, CD, vinyles… mais le commerçant propose également beaucoup de petit électroménager, d’informatique, de smartphones et tablettes ainsi que des produits connectés avec des réductions attractives.

 Cliquez ici pour découvrir les avantages Fnac +

Comment bien profiter du Black Friday ?

 Le Black Friday se prépare en avance, pour une expérience d’achat optimale : vous pouvez d’ores et déjà commencer à dresser une liste des articles que vous voudriez acquérir à bon prix pendant cette période, pour vous faire une idée concrète du budget dont vous allez avoir besoin pour vous faire plaisir. En notant les prix actuels des produits qui vous intéressent, vous pourrez également juger très rapidement de la pertinence des promotions le jour J : c’est un très bon réflexe à avoir, pour éviter les mauvaises surprises au moment de passer à la caisse. N’hésitez pas non plus à vous inscrire dès maintenant que les sites qui vous intéressent, pour gagner du temps au moment de passer vos commandes. Vous pouvez aussi vous inscrire aux newsletters, qui permettent de se tenir au courant des offres des cybermarchands

Pendant le Black Friday, est-il nécessaire d’avoir un code promo Amazon ou un code promo Cdiscount ? Les codes promo que proposent les différentes enseignes ne sont pas toujours valables pendant les opérations commerciales et les offres promotionnelles sont disponibles immédiatement sans code promo.

Accès direct aux cybermarchands :

vers-la-fin-du-black-friday-en-france-1356165

Le « Fishing » commence déjà..bien avant..pour preuve !

MjAxOTExMGNjMzMxYjg0MDkwYTJhN2UwYTQwODY0MTAwZThjYTU

Black Friday : le meilleur des promotions déjà en cours ce mercredi

11940953

[BLACK FRIDAY] J-2 avant le Black Friday. Des rabais allant jusqu'à plus de 80% attendent les consommateurs. En attendant le vendredi noir, la Black Week bat son plein et les réductions affluent. Découvrez notre sélection des meilleurs bons plans à saisir aujourd'hui.

Plus que deux jours avant le Black Friday. Enfin, officiellement. Car depuis ce lundi 25 novembre et le début de la Black Week, des produits très appréciés des consommateurs tout au long de l'année (iPhone,enceinte connectée avec AlexaPS4...) sont proposés à prix cassés. Le Black Friday, qui, en 2019, tombe ce vendredi 29 novembre, n'a pas encore commencé que déjà les commerçants et e-commerçants (Amazon et Cdiscount bien sûr mais aussi La Fnac, Darty, Boulanger, etc.) rivalisent d'offres promotionnelles. Pour vous aider à discerner les vraies bonnes affaires des faux bons plans au cours du Black Friday 2019, le JDN vous propose sa sélection de deals ayant retenu son attention.

Les 10 meilleurs deals en Black Friday sélectionnés par la rédaction :

La prédiction du « Black-Friday » par Emile Zola..

Quand Emile Zola prédisait le «Black friday»..

topelement

Dans « Au Bonheur des Dames », l’auteur français décrit le grand magasin au XIXe siècle. Parallèle avec nos soldes actuelles au lendemain du « Black friday ».

images (4)

En sortant du magasin, les clientes « devraient avoir mal aux yeux », disait-il. Voilà les propos du directeur de la première grande surface du XIXe siècle, tout droit sortis de la plume d’Emile Zola, dans son roman Au Bonheur des Dames, publié en 1883. « Le patron avait fondé l’école du brutal et du colossal dans la science de l’étalage. Il voulait des écroulements, comme tombés au hasard des casiers éventrés, et il les voulait flambants de couleurs les plus ardentes, s’avivant l’une par l’autre. »

Etrange, non, comment cette surcharge de marchandises résonne avec nos vitrines actuelles et nos « ventes exclusives » sur internet ? Tout particulièrement en cette période précédant les fêtes et du « Black friday », soit ce vendredi de soldes généralisés.

Les soldes..un trop plein abusif ?..

Il y a déjà..Les soldes d’hiver..

black-friday-2019-tout-savoir-et-comment-s-y-preparer_6233096

solde-foule-magasin

Les..soldes d’été..

folie-soldes

Toujours plus de soldes? ou..que des..SOLDES ?..

24nov2016---promocoes-da-black-friday-comecaram-a-atrair-clientes-antes-mesmo-da-sexta-feira-consumidores-lotaram-um-supermercado-na-zona-sul-de-sao-paulo

Ma réflexion et mon point de vue personnel..

Apple-iPhone-4S-16-Go-Noir

cat-s61-tranche-1000x750

Je n’ai pas..de « I-phone », qui coûtent, à la sortie d’usine en Chine..34-35 Euros, puis revendus, en fonction du modèle..500, 600, 700, 800, 900, voir 1100 à 1300 Euros, pour le dernier né X..
Le Monde est fou, en fait, à cause du capitalisme et de la productivité, du toujours produire plus, pour pouvoir toujours proposer plus, et donc, au bout du compte..donner envie..d’acheter, d’acheter plus et rien d’autre.
Il faut se rappeler, et sinon se repasser la chanson d’
Alain Souchon..et qui traduit bien tout cela..

FOULE SENTIMENTALE...

Voir les deux liens ci-dessous :
https://www.youtube.com/watch?v=V_SNDGwwGFM
Alain Souchon – Foule sentimentale (Clip officiel)
https://www.youtube.com/watch?v=etR0o6yAAWk
alain souchon foule sentimentale

A quoi sert, pour une femme, d’avoir x dressings remplis, avec une tenue adaptée pour chaque jour de l’année ( 365 tout de même !..), comme tenues de soirée, et pour chaque saison, et sinon, autant de paires de chaussures, de bottes, mais aussi, de sacs à main assortis ?..
Je n’ai jamais suivi la mode, encore moins les effets de mode.
Je m’habille avec des jeans achetés à 
10-11 Euros, en grande surface(j'ai également eu des "Levis501 - 518, mais pour quoi faire ?..), et qui, de plus, ne sont pas moches ou vilains, même si je sais parfaitement bien qu’il faut 1000 litres d’eaupour une seule chemise en coton, et..10 000 litres d’eau pour un jeans..alors ?..
La qualité d’un jeans c’est la trame du tissu, son épaisseur..or, aujourd’hui, on rogne sur les prix et donc..la qualité !
J’ai des chaussons ou pantoufles (sans être, ni déjà..pantouflards..), de qualité et Français, la fameuse marque qui vient de fermer en Charente (pas de jeu de mots et aucune connotation en rapprochement du fait de ces..charentaises..), à savoir « 
Rondinaud ».. ou connu également sous « LMC ».. Il y a 145 salariés touchés de plein fouet de ce seul fait, et avec cette fermeture; localement, ce n’est pas rien.
Mes chaussures, longtemps des 
Christian Pelet, et également « Méphisto », ou encore « Paraboot » (en Isère..) sont des chaussures de qualité et qui tiennent la route.
D’ailleurs, pour les fameuses « 
Paraboot », on peut les faire ressemeler.
Pour le sport, c’est différent, j’ai toujours eu de bonnes chaussures, dès le début, et à l’âge de 15 ans, et ce jusqu’à 50 ans et même au-delà. J’ai longtemps pratiqué, du sport et de façon assidue, que ce soit, en cross, en courses d’orientation, vélo de course sur route comme V.T.T., ski de descente et ski de fond, escalade, tout comme parachutisme et plongée.
Je n’ai jamais eu de chaussures de sport, pour le cross (que ce soit ADIDAS ou encore Nike..) à plus de 
50 Euros. Mais, cependant, j’ai été durant longtemps dans les trois premiers en cross sur 1000, 1200, 1300 et même 1500 au départ, et encore dans les trois premiers en vétérans(et dans les 15-20 premiers sur l'ensemble !..), jusqu’à 50 ans et fin 2003 lorsque j’étais en poste en informatique à Strasbourg; et sinon, dans les 10 premiers en course d’orientation..
En appareil photo..
argentique(avec pellicules photos ou « diapositives », car j’ai également fait beaucoup de diapositives..), j’avais et j’ai toujours mon bon vieux Nikon FE2 (boîtier noir) et avec des objectifs « Nikkor » et « Nikon » plus que convenables tout comme télé-objectif, et avec lequel j’ai fait et tiré de superbes photos, entre autre, lorsque j’étais à Berlin entre 1985 et 1990, et également au moment de la chute du mur, avec cette fameuse ouverture inédite tout contre la Porte de Brandenburg, un soir, et où j’avais, moi-même également traversé en montant sur le mur pour passer sous cette même porte et puis descendre tranquillement la fameuse avenue et grande rue « Unter den Linden », pour aller ensuite, en contrebas jusqu’à la « Alexanderplatz », c’est peu dire.
J’ai un tout petit 
APN ou Appareil Photo Numérique (Nikon..) et qui fait de très bonnes photos. Mon nouveau et récent Smartphone (celui d’avant avait 6 ans, mais pas dépassé pour autant, car il s’agissait du Samsung, modèle Ace III, et qui avait servi de base pour faire le Samsung Galaxy S4..) marque « Huawei » (Certes..Chinois..) modèle P9 Lite double sim(nano sim plus carte flash en extension type SD Card..) fait de très bonnes photos également. Je ne prend aucune Appli en téléchargementet virusage comme espions en interne, et je ne donne pas ma position « G.P.S. » pour mon phone non plus, un peu comme pour mon ordinateur et l’adresse « I.P. », car ce sont tous des..mouchards embarqués..

Haro sur le Marketing et toute ses dérives !!!

Ce n’est pas parce que l’on mange « Bio » que l’on mange mieux !!!

pierre-rabhi (1)

Pour terminer

Et pas..en guise de..queue de poisson..

black-block-friday-wedressfair-une-696x364