Photo-perso 045

 

Mon bois de chauffage est coupé..rangé et stocké..l’hiver peut attendre..

Photo-perso 047

Photo ci-dessus, lorsque tout le bois a été entassé et rangé.

(Il faut juste que je rachète encore, avant la fin du mois, une ou deux nouvelles bâches..)

[Les bâches que l'on trouve dans le commerce et que l'on achète, en général, ne sont pas de grande qualité, pour preuve, la verte sur la photo a tenu quatre ans..alors. La "bleue" est un morceau, non pas récupéré, mais "donnée" par un ami qui souhaitait s'en débarasser, voilà tout. Cependant ce morceau de bâche "bleue" est bien plus solide et "indéchirable" tout comme "étanche"..]

Comme je l’avais dit et précisé dans mon article mis juste avant celui-ci..

En effet, le samedi 11 septembre après-midi, j’ai enfin réussi à rentrer mon bois, de chauffage, grâce à un ami, avec son tracteur et sa remorque grand gabarit.

Photo-perso 004

Photo ci-dessus juste peu après avoir déposé le bois avec la remorque.

Donc cette semaine passée a été pour moi de mettre à contribution ma tronçonneuse, tout en profitant du beau temps et surtout temps clément et avec des températures presque estivales avec 23-25°C au soleil, pour couper mon bois, et ainsi  le débiter en bûches de 50 cm de long..

Photo-perso 006

Photo-perso 005

Photo ci-dessus lorsque j’avais procédé à entasser provisoirement une partie du bois déposé, et pour me faire une place pour pouvoir travailler avec la tronçonneuse.

Je comptais, tout d’abord, travailler durant quatre jours à la suite, du lundi 13 au jeudi 16 inclus..

Photo-perso 001

Photo ci-dessus avec le bois déjà entassé après la journée du lundi 13.

Le temps en a décidé autrement, avec une journée de pluie, prévue et annoncée pour le mercredi 15..

Photo-perso 002

Photo ci-dessus avec le bois déjà entassé après la journée du lundi 13.

Aussi, j’ai travaillé le lundi 13 septembre, tout au long de la journée, le mardi 14 pareil..

Photo-perso 003

Photo ci-dessus de l’une de mes tronçonneuse.

(Il s’agit ici de la STIHL  modèle MS 170, largement suffisant pour ce genre de travail, de plus légère et maniable..)

[J'ai quatre tronçonneuses, dont également une tronçonneuse "professionnelle" pour bûcheron, à savoir la HUSQVARNA 550 XP Mark II..]

550XPmarkII_ml

$_57

 

7-0

 

IMG_4170

Le mercredi aura été une journée de repos, par le fait, et imposée par la météo..on ne va pas se plaindre, après tout..

Photo-perso 004

Photo ci-dessus de ma tronçonneuse STIHL MS 170.

(On peut apercevoir ici les morceaux de un mètre de long disposés en parallèle, et avec un écartement, pour prévoir au centre, entre deux morceaux, le trait de coupe avec la chaîne de la tronçonneuse..)

Un dispositif simple, rapide et efficace !

[En temps normal, je découpe le bois directement en forêt, une fois le bois empilé en stères, avant enlèvement (pour le visuel en comptage pour le garde-forestier au cas où..), et ainsi, en découpant au fur et à mesure, tout en remplissant l’arrière de mon Citroën C15 (mini fourgonnette..), puis ma petite remorque remplie (1 à 1,2 stère), j’ai un peu plus de deus stères emportés à chaque fois, et avec 10 voyages comme cela, j’ai mes 21 à 25 stères (allègrement..) au total à la maison, sans écorce et sans sciure..de plus !..]

 

Les photos qui suivent sont juste là pour montrer cette forme de possibilité habituelle que j’utilise et façon dont je procède, de la forêt jusqu’à la maison.

Photo-perso 056

Photo-perso 050

Photo-perso 049

Photo-perso 055

Photo-perso 054

Photo-perso 053

Photo-perso 052

Photo-perso 051

Photo-perso 023

J’ai repris le jeudi 16 et poursuivi le lendemain, le vendredi 17, tout au long de la journée..quatre jours cumulés bien remplis !..

Jeudi 16 septembre.

Photo-perso 005

Photo ci-dessus pour bien montrer ma façon de procéder pour couper les petites billes de un mètre en deux.

(Je dispose les morceaux de un mètre, l’un derrière l’autre, puis pardessus..)

Photo-perso 006

Photo ci-dessus d’une première rangée de petites billes de un mètre disposées.

(Le gros morceau tout devant est un morceau de blocage..)

Photo-perso 007

Photo ci-dessus du tas de petites billes de un mètre entassé avant découpe en deux.

(Le gros morceau tout devant est un morceau de blocage..)

Photo-perso 008

Photo ci-dessus où l’on pourra remarquer les traits mis à l’aide d’un gros feutre indélébile pour positionner la chaîne de la tronçonneuse lors de la découpe bien au milieu de chaque petite bille..

(Le gros morceau tout devant est un morceau de blocage..)

 

Photo-perso 009

Photo ci-dessus où l’on pourra remarquer les traits mis à l’aide d’un gros feutre indélébile pour positionner la chaîne de la tronçonneuse lors de la découpe bien au milieu de chaque petite bille de un mètre de long..

Photo-perso 010

Photo ci-dessus des petites billes d'un mètre coupées en deux, et avec le mètre ruban posé dessus pour bien montrer les 50 cm respectés.

Photo-perso 011

Photo ci-dessus des petites billes d'un mètre coupées en deux, et avec le mètre ruban posé dessus pour bien montrer les 50 cm respectés.

Photo-perso 012

Photo ci-dessus des petites billes d'un mètre coupées en deux, et avec un gros plan pour le mètre ruban posé dessus pour bien montrer les 50 cm respectés.

J’ouvre un tout petit volet.

Petit aparté..concernant la poubelle..

Photo-perso 005

Photo ci-dessus pour bien montrer l’emplacement habituel de la poubelle.

(Lorsque celle-ci est pleine, rien de plus facile pour moi pour la sortir et la mettre à l’endroit prévu pour le ramassage ou l’enlèvement de son contenu, avec les différents sacs de « tri » prévus..)

Pour appel, chez nous le « tri » dit « sélectif » impose de ne mettre seulement que ce qui est prévu dans chacun des trois sachets de couleurs prévus à cet effet..

Le sachet vertpour les déchets de cuisine et autres déchets verts, de fruits, etc..

Le sachet bleupour les petits détritus tels les pots de yahourt vides, etc..

(Les deux sachets vert et bleu sont disposés dans une boîte rectangulaire avec un couvercle actionné par une pédale au pied et qui est placé dans la cuisine, avec un encombrement minimum..)

Les sachets « vert » et « bleu » sont mis dans la poubelle dès que ceux-ci sont remplis, et au fur et à mesure.

Le sachet orange uniquement pour les emballages de toute sorte (cartons découpés..) et bouteilles en plastique vides !

Le sachet orange– c’est le plus volumineux des trois sacs et entreposé dans la cave avant mise dans la poubelle dehors, par la porte du garage et l’allée de garage.

(Limiter les efforts inutiles comme pour le portage..)

Tous les mercredi soir je sors la poubelle sur le trottoir à l’emplacement qui avait été défini par avance.

Le ramassage s'effectue tous les jeudi matin.

Photo-perso 001

Je la sors à plat, puis la pousse à l’aide des deux roues, en contrôlant la descente avec la poignée..

Photo-perso 005

Photo-perso 013

Photo ci-dessus et où l’on aperçoit la poubelle en contrebas, peu après le deuxième lampadaire, et avant l’entrée de l’allée de garage.

Photo-perso 014

Photo ci-dessus des poubelles (trois) en place, côte à côte, à la suite.

Photo-perso 015

Photo ci-dessus, gros plan des poubelles (trois) en place, côte à côte, presque en alignement.

Photo-perso

Photo ci-dessus, gros plan des trois poubelles en place, côte à côte.

(La plus à gauche est celle de notre seul voisin « indirect », juste après, celle du centre est la poubelle de la voisine d’en face, mais dont l’entrée de la maison est plus en-dessous et sur la gauche ; quand à celle de droite, c’est la nôtre. Je rentre toujours les trois poubelles, peu après le ramassage du jeudi matin ou en fin de matinée. Je fais déjà cela depuis bien 25 ans..pour la petite histoire..)

[Les camions de ramassage disposent pour l’enlèvement d’un bras articulé pour pouvoir lever soit une poubelle seule soit deux en même temps..]

Je referme ce petit volet..

Retour à la découpe de mon bois de chauffage..

Jeudi 16.

(suite)

Photo-perso 016

Photo ci-dessus et où l’on remarquera la partie de bois déjà entassé et empilé.

Photo-perso 017

Photo ci-dessus de l’un de nos quatre chats et qui me fait l’honneur de sa visite.

Photo-perso 018

Photo ci-dessus et où l’on remarquera la partie de bois déjà entassé et empilé.

A l’issue de cette journée, j’ai tout nettoyé et rangé, je veux dire les morceaux d’écorce parterre ainsi que la sciure suite à la découpe et dû au trait de coupe..

J’ai pris ma petite remorque pour la charger avec ces différents détritus et résidus.

Photo-perso 019

Photo ci-dessus et où l’on aperçoit la place nette de cette allée carrossable et la petite remorque au fond rangée et chargée.

Photo-perso 020

Photo ci-dessus et où l’on aperçoit la place nette de cette allée carrossable et la petite remorque au fond rangée et chargée.

Photo-perso 021

Photo ci-dessus tout est déjà prêt pour le lendemain vendredi le 17.

Photo-perso 022

Photo ci-dessus tout est déjà prêt pour le lendemain vendredi.

Photo-perso 023

Photo ci-dessus de ma petite remorque rangée à sa place et remplie.

On arrive à l’heure du dernier « round »..

Vendredi le 17 septembre.

Photo-perso 024

Photo ci-dessus avec un tas empilé prêt à être découpé.

(On remarquera sur cette photo, le balai d’écurie , poils synthétiques rouges, au second plan et le râteau au premier plan. Le râteau me sert pour les épluchures d’écorce, et le balai pour la sciure et pour faire place nette à l’issue et au final..)

Photo-perso 026

Il me reste, en gros..trois stère de bois à couper.

Photo-perso 027

Photo ci-dessus où l’on remarquera le bois rangé et empilé, et le volume que cela représente.

Photo-perso 028

Photo ci-dessus, gros plan sur le tas empilé du fond et la place encore vide à droite contre le mur et à la fin du bois déjà empilé.

Photo-perso 029

Photo-perso 030

Votre serviteur..et son bois restant pour la découpe..

Photo-perso 031

Photo-perso 032

Vendredi 17, en début d’après-midi vers 14 h30..

Votre serviteur prêt à entamer le dernier « round » comme l’on dit.

Photo-perso 033

Photo-perso 034

Cette fois c’est..parti !

Votre serviteur prêt à passer à l’action.

Photo-perso 035

Votre serviteur prêt à passer à l’action..Let’s go !

Photo-perso 036

Cette fois, pour sûr, on en voit le bout ou..la fin..

Photo-perso 037

Photo ci-dessus avec le tas du fond restant à être découpé.

(Les tas d’écorce comme de sciure seront mis dans différentes brouettes en attente..)

Photo-perso 038

Photo ci-dessus avec la préparation préalable du dispositif au sol, pour la découpe du bois du dernier tas empilé.

(J’ai déplacé le dispositif pour pouvoir être au plus près pour l’empilement final, juste à côté..)

Photo-perso 039

Photo ci-dessus du bois disposé prêt à la découpe.

Photo-perso 040

Photo ci-dessus, gros plan, du bois disposé prêt à la découpe.

Les derniers..mètres..

Photo-perso 041

Photo ci-dessus des morceaux restants à être coupé, derniers morceaux.

Photo-perso 042

Photo ci-dessus, des morceaux restants à être coupé, derniers morceaux.

On en voit le bout..On en voit..la fin..

Photo-perso 043

Photo ci-dessus, gros plan, des morceaux restants à être coupé, derniers morceaux.

Photo-perso 044

Photo ci-dessus, gros plan, juste contre, des morceaux restants à être coupé, derniers morceaux.

Le travail de découpe vient tout juste de s’achever, l’empilement des bûches de 50 cm avec..

Çà y est ! Tout le bois est entassé et stocké..bâché..prêt à..

Photo-perso 045

Photo ci-dessus de toutes les bûches de 50 cm entassées et empilées à la suite, sur toute la longueur et en hauteur sur 1,60 m.

Photo-perso 047

Photo ci-dessus de toutes les bûches de 50 cm entassées et empilées à la suite, sur toute la longueur et en hauteur sur 1,60 m.

Photo-perso 048

Photo ci-dessus, un dernier regard à la remorque rangée à sa place et remplie, prête à être enlevée, et avec les trois brouettes remplies juste derrière.

Le camping-car a été rangé et remis à sa place habituelle samedi, en début d’après-midi, le C15 avec..

Photo-perso 057

Photo ci-dessus, vue en enfilade avec le tas de bois rangé et le camping-car, en parallèle, et avec mon C15 juste devant.

Photo-perso 058

Photo ci-dessus, vue en enfilade avec le tas de bois rangé et le camping-car, en parallèle, et avec mon C15 juste devant.

Photo-perso 059-bis

Photo ci-dessus du camping-car remis à sa place habituelle, et avec mon C15 juste devant.

Cette fois ça y est, le travail de découpe de mon bois de chauffage est bel et bien terminé, et avec les bûches prêtes à l’emploi pour la cheminée et pour pouvoir affronter l’hiver dans de bonnes conditions et sans crainte !..

[On a rien..sans rien, dans la vie..chacun en pensera ce qu’il voudra..l’effort, en comparaison, n’est rien !..]

 

Cependant l’hiver peut bien attendre encore, ne trouvez-vous pas ?

 

Après le bois, ce sera le tour des coings, en parlant du seul « cognassier » que nous avons et des fruits qu’il porte..

Photo-perso 060

Dès fin septembre, à tout début octobre, ce sera le tour de la gelée de coings..

Cet « unique » et seul cognassier a tout juste et à peine..quatre ans.

Photo-perso 061

Les coings, en tant que fruits du cognassier sont impropres à la consommation en tant que tel et cru..car, le fruit cru est..toxique, il faut le cuire pour cela, d’où cette conception en consommation, en parlant de gelée de coings.

(On peut en faire des pâtes de fruits et autre..)

Photo-perso 062

Photo ci-dessus, gros plan de l’un de ces coings, un peu comme une poire pour la forme générale de ce fruit.

Photo-perso 063

Photo ci-dessus, de l’un de ces coings.

Photo-perso 064

Photo ci-dessus, gros plan de l’un de ces coings, un peu comme une poire pour la forme générale de ce fruit.

Photo-perso 065

Photo ci-dessus, l’arbre porte bien, mais cependant moins que les années précédentes.

Photo-perso 066

Photo ci-dessus, l’arbre porte bien, mais cependant moins que les années précédentes.

Photo-perso 067

Photo ci-dessus, l’arbre porte bien, mais cependant moins que les années précédentes.

Photo-perso 068

Photo ci-dessus, l’arbre porte bien, mais cependant moins que les années précédentes.

Photo-perso 065

D’habitude on ramasse l’équivalent de deux seaux bien remplis et débordants..

(Cette année ce ne seront pas 83 verrines ou pots de gelée que nous ferons, mais peut-être seulement de l’ordre de 18 à 35 verrines..nous verrons bien..)

[Auparavant, et avant d'avoir acheté puis planté cet arbre et cognassier, nous avions cependant des coings par l'intermédiaire d'amis..]

Voilà, comme dis, ce n’est pas le travail qui manque, ni les réjouissances avec…