image (2)

 

Quand Paris-Match se prend pour..Closermag ou Voici..

Exclusif-Eric-Zemmour-et-sa-tres-proche-conseillere-Sarah-Knafo

Par les temps qui courent, il est vrai que..campagne électorale ou pas..tous les coups sont permis..même les..coups bas !

Eric-Zemmour-avril-2021_0

On connaissait Mr. Éric Zemmour jusqu’ici, pour ses interventions sur CNEWS, dans l’émission dirigée par Christine Kelly, et ou il avait l’habitude de débattre sur un tas de sujets, dont qui fâchent, et de ce côté, il n’avait pas pour habitude d’avoir la langue de bois, et de plus disait tout haut ce que tant d’autres pensent tout bas, tout en tenant des propos qui, à force, avaient pris le ton d’énerver le gouvernement dont Macron surtout, ce qui lui a, sans doute, valu ces quelques photos « volées » et à caractère « privé », par le journal, non moins célèbre et connu pour sa devise "Le poids des mots-le choc des photos".

Eric-Zemmour-avril-2021_0

Le moins que l’on puisse dire, pour ce cas évoqué, est que l’expression citée n’est pas galvaudée et presque..de circonstance, sauf qu’il s’agit-là d’un forme d’atteinte à la vie privée et à caractère « privé », n’en déplaise pour la revue et le ou les auteurs des photos prises et publiées

Même si le lieu des photos prises se situait sur une plage publique…

Il va de soi que la réaction ne s’est pas fait attendre, tant du côté du journaliste et écrivain, en la personne de Mr. Éric Zemmour lui-même, tout comme de sa « conseillère », madame (ou mademoiselle..peu importe..) Sarah Knafo.

Eric-Zemmour-en-avril-2021-a-Paris-1059281

Ils ont décidé de poursuivre en justice le journal Paris-Match !

E_6JvuiVUAUn9T2

Eric Zemmour et Sarah Knafo vont attaquer Paris Match après la publication de photos privées !

Après la publication de ses clichés privés dans les colonnes de Paris Match, le probable candidat à la présidentielle et sa conseillère Sarah Knafo attaquent l’hebdomadaire en justice.

T3HVUSHRE5HURGCTYVITVKX3OY

Suite à la publication de photos privées d'eux, Eric Zemmour et Sarah Knafo ont décidé d'attaquer l'hebdomadaire Paris Match. Illustration. AFP/Valery HACHE.

La publication de leurs photos à la plage a suscité de nombreux commentaires. Si l’hebdomadaire Paris Match a réussi son coup, en affichant dans ses colonnes la vie privée du probable candidat à la présidentielle Eric Zemmour, il risque de le payer cher devant les tribunaux.

Les clichés n’ont pas tardé à faire réagir le polémiste. Sur les réseaux sociaux, Eric Zemmour indique « qu’il ne se laissera pas intimider » tout en qualifiant l’hebdomadaire de « caniche du pouvoir ». Mais reste énigmatique sur d’éventuelles poursuites judiciaires.

Publication sur son compte « Twitter »..

Eric Zemmour

@ZemmourEric

Il faut croire que je commence à inquiéter suffisament pour que Paris-Match, le caniche du pouvoir, essaye de me nuire. Je ne me laisserai pas intimider.

8:10 PM · 22 sept. 2021

Il a laissé le soin à son avocat Maître Pardo de confirmer l’information. Dans un communiqué relayé sur son compte Twitter l’avocat écrit que « rien ne peut justifier ce type de publication, si ce n’est la volonté de nuire. En conséquence, nous engageons sans délai des procédures à l’encontre de ces publications. »

Une information confirmée par l’animateur de CNews Pascal Praud, qui affirme s’être entretenu directement avec Eric Zemmour à ce sujet. « Joint au téléphone il y a quelques secondes, Eric Zemmour a décidé d’attaquer en justice le journal Paris Match », a-t-il tweeté.

« On a fait notre boulot »

Sur l’antenne de BFMTV, le rédacteur en chef de Paris Match, Bruno Jeudy a défendu son choix éditorial. « Au cours d’une enquête (…) menée par ma consœur Émilie Lanez, qui a déjà signé la première enquête, on s’est aperçus du rôle déterminant de cette femme Sarah Knafo », s’est-il défendu.


À lire aussiPrésidentielle 2022 : Éric Zemmour a entamé sa mue de candidat


L’article revient longuement sur la carrière de Sarah Knafo, énarque de 28 ans, qui était jusqu’à tout récemment magistrate à la Cour des comptes, avant de se mettre en disponibilité pour « convenance personnelle ».

L’hebdomadaire publie aussi des clichés pris samedi, lors d’un déplacement du polémiste dans le sud de la France. Eric Zemmour y apparaît enlaçant Sarah Knafo à la mer. Interrogé sur une possible atteinte à la vie privée, Bruno Jeudy a répliqué : « On a fait notre boulot. »

Publication dans..

Le Parisien.

Présidentielle 2022 : Jean-Luc Mélenchon et Éric Zemmour débattrons face à la télévision..

php7pmhuH

Les deux hommes se cherchent depuis le printemps sur les réseaux sociaux. Et quand début septembre, Jean-Luc Mélenchon a proposé un débat à Eric Zemmour, que ce dernier a accepté, "tous les médias ont appelé pour organiser la confrontation", raconte un Insoumis. Voilà pour la genèse de ce débat, organisé jeudi 23 septembre par BFM TV.

Des deux côtés, le rendez-vous est attendu avec une forme de gourmandise. Côté Zemmour, il est perçu comme "une légitimation l’un de l’autre""Ils vont montrer où se trouve le vrai débat", explique un proche du polémiste, qui renvoie dos-à-dos les deux hommes : Jean-Luc Mélenchon comme "le dernier à gauche, dit-il, à développer un corpus de pensée", et Éric Zemmour comme un équivalent à droite. Du côté des Insoumis, Jean-Luc Mélenchon qualifie lui-même le polémiste d’"intellectuel organique de la droite", celui qui lance, influence, impose la nouvelle matrice idéologique de droite. "Il ne se passe pas une journée sans que l’on demande aux politiques de réagir aux propositions de Zemmour, constate un proche de Jean-Luc Mélenchon. Il est dans le paysage de la présidentielle, on ne peut plus faire semblant qu’il n’existe pas." Le même explique que "Jean-Luc Mélenchon a souhaité être dans la confrontation directe, plutôt que de subir les débats". 

Une confrontation a priori peu risquée 

Parmi les conditions posées à BFM TV, que l’émission de jeudi ne se limite pas aux thèmes identitaires - "pas question de ne parler que d’immigration" par exemple -, mais de consacrer une large part aussi aux thèmes de LFI - l’écologie, le pouvoir d’achat.

Quant à savoir si ce débat représente un risque électoral pour les deux hommes, a priori la réponse est non. Un indice, côté Mélenchon, il va "préparer ce débat comme il prépare n’importe quelle émission", sans avoir dégagé du temps pour potasser des fiches, par exemple. Et l’entourage d’Éric Zemmour explique plutôt bien pourquoi c’est un débat sans risque pour les deux : "Parce que c’est un débat sans perdant".  Dans ce genre de confrontation, "personne ne va voler une voix à l’autre, au contraire, chacun soude un peu plus son camp".

Mr. Éric Zemmour doit d’ailleurs débattre avec Mr. Jean-Luc Mélenchon, en personne, pas plus tard qu’aujourd’hui, et ce soir, à la télévision..

Echange-muscle-avec-Jean-Luc-Melenchon_original_backup

Photo ci-dessus lors d’un échange « musclé » entre Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon à RTL.

Les révélations selon lesquelles Éric Zemmour serait candidat à la Présidentielle de 2022..

Eric-Zemmour-nos-revelations-sur-sa-candidature-a-la-presidentielle

Photo ci-dessus avec Éric Zemmour traversant la rue sur un passage piétons.

Il avait été dit et soit-disant "révélé" que Mr.  Éric Zemmour, bien connu jusqu'ici en tant que journaliste, éditorialiste et même écrivain, avait ou aurait décidé de se lancer dans la course pour les élections présidentielles de 2022..

Attendons pour voir..

Qui est sa conseillère Sarah Knafo ?..

Final-3

Tout ce que l'on peut dired 'elle et sur elle, est qu'elle est une brillante "Enarque"...

Eric Zemmour et sa très proche conseillère Sarah Knafo..

3f12d72a073886091748b6bf30ef2a58

199359054_1060473768055602_1648293872883187727_n

KLP5JUARPZBXFBRG7ONWGRPKIY

8426322_ae1a5164-7786-11eb-8cd5-0ec7d6832d3a-1

image0_0

images (2)

Plus d'émission sur CNews pour Eric Zemmour !..

phpsVD2H1

Voir le lien ci-dessous au sujet de l’article mis dans..Paris-Match !..

https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Plus-d-emission-sur-CNews-pour-Eric-Zemmour-1757671

Il est clair qu’à force de voir et entendre Mr. Éric Zemmour s’exprimer et donner ses nombreux points de vue, tant sur la politique que sur la politique menée par ce gouvernement et par Macron lui-même, à force cela a du, sans doute..agacer l’exécutif et Macron en personne..

b8225c7ad59f785f1149aa0f6c8d2f5e

Il s’en est suivi, il y a peu, d’une prise de décision par le « C.S.A. » de « dégager », tout bonnement Mr. Éric Zemmour de cette chaîne, et de sa présence su "CNEWS" sur le plateau télévisé de l’émission tenue et dirigée par Mme. Christine Kelly (elle-même ancienne membre faisant partie du C.S.A., à une époque..)..drôle de situation..ne trouvez-vous pas ?

E4LgWnCWYA8QtbA

Pour, et au sujet de son dernier livre..

413IdvOdhmL

La France n’a pas dit son dernier mot

Résumé :


Dans la tête d'Eric Zemmour. Journal d'une autobiographie politique.

" J'avais mis au jour dans le Suicide français la mécanique de l'idéologie progressiste qui a conduit notre pays à l'abîme. Mises en danger, ses élites ont compris que la survie de leur projet passerait par la radicalisation du processus de destruction.

Rarement nous n'avons été aussi affaiblis, désunis, subvertis, envahis qu'aujourd'hui.

Pas un jour sans sa provocation, sans sa déconstruction, sans sa dérision, sans son humiliation.
J'ai décidé de poursuivre le récit des choses vues, des choses tues, trop longtemps tues. Pour que la France ne se contente pas d'avoir un futur, mais trace aussi les voies d'un avenir. Pour continuer l'histoire de France.

L'histoire n'est pas finie.

La France n'a pas dit son dernier mot "

 

Éric Zemmour en déplacement à Lille..

images

Éric Zemmour en visite à Dunkerque pour mesurer «l’absurdité du projet éolien»..

Le journaliste et chroniqueur, en déplacement dans le Nord ce vendredi, est allé à la rencontre des opposants au projet d’éoliennes au large de Dunkerque.

B9727418650Z

«  J’avais travaillé sur ce sujet auparavant, notamment pour mes chroniques sur CNews, mais je n’avais qu’une culture livresque de ce dossier. Sur place, je me rends compte que c’est bien pire que ce que je pensais. » Éric Zemmour, en visite éclair à Dunkerque ce vendredi, n’a pas mâché ses mots sur le projet d’éolien offshore au large de Dunkerque.Le journaliste et chroniqueur, après sa visite le matin à Lille devant...

images (1)

E4PyCABWEAYhuJG

Mr. Éric Zemmour avait même été espionné : le journaliste avait été mis sous surveillance par le Maroc ?..

téléchargement

Présidentielle 2022 : « Il a des lecteurs mais il n’a jamais vu d’électeurs »... L'éventuelle candidature Zemmour embarrasse le RN (et la droite)..

E9IoS4pXsAAlRaU

Eric Zemmour et l'ancien du RN Jean Messiha à la manifestation policière à Paris. —SEVGI/SIPA

  • « Peut-être qu’il faut passer à l’action », a assuré Eric Zemmour dimanche, sur une éventuelle candidature à la présidentielle 2022.
  • Le polémiste proche de Marion Maréchal pourrait affaiblir la candidature de Marine Le Pen.
  • A droite, certains poussent pour que le journaliste du Figaro puisse participer à une éventuelle primaire pour désigner leur candidat.

« Peut-être qu’il faut passer à l’action ». Eric Zemmour a donné un peu plus de crédit à une candidature à la présidentielle de 2022. « Je fais de plus en plus de propositions, je pense de plus en plus à comment mettre en application ce que je dis », a souligné dimanche l’écrivain polémiste dans un entretien au média « Livre noir ». Depuis plusieurs mois, l’éditorialiste du Figaro entretient le doute, multiplie les rencontres pour structurer une éventuelle campagne, et étend son influence sur les réseaux sociaux. « Je réfléchis à la suite, aux mesures éventuelles qu’on pourrait prendre à partir de mon diagnostic », dit-il.

L’ambition présidentielle d’Eric Zemmour, dont les pics d’audience sur Cnewsavoisinent régulièrement le million de téléspectateurs, ne pouvait que semer le trouble auRassemblement national, mais également à droite.

Zemmour, le « Taubira du camp national »

« C’est un historien et un éditorialiste de talent, qui partage beaucoup d’analyses avec nous. Mais je ne le vois pas engager sa responsabilité dans une division du camp national, auquel il appartient », veut croire Gilles Pennelle, membre du bureau national et tête de liste RN aux régionales en Bretagne. « Sa candidature n’est pas souhaitable et servirait monsieur Macron. Il est assez brillant pour faire cette analyse », souffle-t-il. L’argument est le même que celui tenu par Marine Le Pen, dimanche, sur LCI. « Quel est l’intérêt de cette candidature ? Objectivement, c’est une candidature qui peut aider Emmanuel Macron à arriver en tête à l’élection présidentielle, ce que les sondages ne lui [promettent] pas pour l’instant », a tancé la candidate RN à la présidentielle.

Eric Zemmour n’a été testé qu’une fois dans les enquêtes d’opinion pour 2022. Dans un sondage Ifop pour Valeurs Actuelles en février dernier, 13 % des Français se disaient « prêts à voter » pour le polémiste à la prochaine présidentielle. Des chiffres à prendre avec de grandes pincettes, car il ne s’agissait pas d’intentions de vote, et seulement 4 % des personnes interrogées se disaient « certaines » de ce choix.

Mais le polémiste, proche de Marion Maréchal, pourrait néanmoins grappiller de précieuses voix à Marine Le Pen. Certains cadres du parti lui conseillent de ne pas devenir le « Taubira du camp national », en référence à la candidature présidentielle de l’ancienne Garde des Sceaux en 2002, qui avait affaibli la candidature de Lionel Jospin, éliminé au premier tour du scrutin.

« Son programme politique, c’est quoi ? La guerre civile ? »

« Il connaît bien la France, son histoire, sa culture, mais pour une présidentielle, il faut connaître les Français. Eric Zemmour a beaucoup de lecteurs, mais il n’a jamais vu d’électeurs. C’est quelqu’un d’intelligent, il devrait se rendre compte qu’il n’est pas politique, mais journaliste, il faut boxer dans sa catégorie », tranche l’eurodéputé RN Philippe Olivier, qui tente de positiver.

« Un président doit unir les gens. Lui a une vision très critique sur l’islam notamment. Son programme politique, c’est quoi ? La guerre civile ? Sa candidature pourrait nous prendre quelques voix mais elle nous recentrerait. Il a parfois des propos tellement durs qu’on pourrait apparaître pour des modérés », ironise le conseiller spécial de Marine Le Pen. Eric Zemmour a notamment popularisé la thèse controversée du « grand remplacement » de l’écrivain Renaud Camus, et juge par ailleurs l'islam «incompatible» avec la République. Certains de ses propos lui ont valu d’être condamné par la justice.

A droite aussi, la candidature semble embarrasser

Mais le RN n’est pas le seul parti embarrassé par une éventuelle candidature Zemmour. Le sondage Ifop de février indiquait que l’électorat de François Fillon en 2017 se disait tout aussi prêt à voter pour lui que celui de Marine Le Pen (23 %, contre 22 %). Et l’intéressé, qui avait été chaudement convié au siège des Républicains en 2019, garde une jolie cote chez les militants LR. « Sa candidature affaiblirait les Républicains, qui souffrent de l’absence de candidat. Pour Zemmour, les électeurs déçus par LR sont les plus faciles à convaincre », estime le député LR du Vaucluse Julien Aubert à l'Express, qui interroge : « Mais pourquoi Eric Zemmour ne participerait-il pas à un mécanisme de départage des Républicains ? Il a toute sa place ».

Cette proposition sulfureuse, reprise par le sénateur LR du Rhône Etienne Blanc, n’a pas entraîné de commentaire à la direction du parti, déjà bien embarrassé pour trouver un processus de désignation. Rares sont d’ailleurs les élus LR à vouloir s’exprimer sur le sujet. « Il y a une différence entre le bruit médiatique et le potentiel électoral. Il n’a pas de projet, pas de parti, pas de signatures de maire. Gardons-nous bien d’agiter des chiffons rouges », balaie le député LR du Pas-de-Calais, Pierre-Henri Dumont. Un cadre LR évoque de son côté une « candidature abracadabrantesque ».

C’est finalement dans le camp de Nicolas Dupont-Aignan qu’on trouve le moins d’hostilités à cette candidature. L’entourage du candidat Debout la France à la présidentielle souhaite « bonne chance » à l’éditorialiste, tout en regrettant l’absence « de démarche de rassemblement » du camp patriote.

Source info..

20 minutes.

Présidentielle 2022 : Zemmour se retire du Figaro pour la promotion de son livre, un pas de plus vers une candidature ?

L’éditorialiste et polémiste a souhaité avoir du temps pour « aller à la rencontre de ses lecteurs ». Il laisse planer le doute sur une éventuelle candidature.

RSUVTIVSZFANHFRRN6AUPYPM3I

Officiellement, c’est pour rencontrer ses lecteurs, les Français. Mais officieusement, cela pourrait rencontrer son futur électorat. Eric Zemmour, à qui l’on prête des velléités de candidature à la présidentielle, a annoncé ce mercredi qu’il ne tiendrait plus sa chronique hebdomadaire dans Le Figaro le temps de la promotion de son prochain livre, à paraître mi-septembre.

« La France est à la croisée des chemins, mais elle n’a pas dit son dernier mot. Je pars à la rencontre des Français pour leur présenter mon nouveau livre », a tweeté le polémiste vedette de CNews. « Dans le cadre de ces échanges avec les Français, je ne pourrai plus assurer ma chronique de fin de semaine dans Le Figaro », a ajouté celui qui tient également une chronique dans le Figaro Magazine.

La France est à la croisée des chemins, mais elle n'a pas dit son dernier mot. Je pars à la rencontre des Français pour leur présenter mon nouveau livre. #CroiséeDesChemins

Dans le cadre de ces échanges avec les Français, je ne pourrai plus assurer ma chronique de fin de semaine dans Le Figaro. #CroiséeDesChemins

Contacté, le directeur des rédactions du Figaro, Alexis Brézet, a confirmé qu’Eric Zemmour n’assurerait plus ces deux rendez-vous « jusqu’à la fin de la promotion de son livre », « La France n’a pas dit son dernier mot », l’essayiste ayant demandé « à avoir du temps pour aller voir ses lecteurs ».

S’il est candidat, il ne reviendra pas

« Il était partant pour un congé sans solde », effectif à partir de mercredi, a précisé Alexis Brézet, lui prédisant « toute une série de séances de signatures » d’ampleur « dans les semaines qui viennent ». En juin, Alexis Brézet avait assuré à ses troupes qu’Eric Zemmour devrait se retirer du Figaro s’il venait à se lancer dans la course à l’Élysée.

« On n’en est pas encore là », a-t-il expliqué ce mercredi. À l’issue de sa campagne promotionnelle, soit Eric Zemmour « annonce qu’il n’y va pas et il revient au journal, soit il annonce qu’il y va et le congé a vocation à se prolonger », a ajouté le patron du Figaro.

Eric Zemmour publie lui-même son essai que l’éditeur Albin Michel n’a pas voulu faire paraître, invoquant la volonté de l’auteur d’en faire « un élément clé de sa candidature ». S’il ne s’est jamais déclaré ouvertement candidat, l’éditorialiste dispose du soutien de l’association « Les amis d’Eric Zemmour », qui a récemment affirmé avoir recueilli « une centaine » de parrainages d’élus pour 2022.

Poursuivi à de multiples reprises pour ses propos, le polémiste doit être à nouveau jugé le 8 septembre pour « provocation à la discrimination » et « injures raciales » après avoir qualifié les migrants mineurs isolés de « voleurs », « assassins » et « violeurs » sur CNews en septembre 2020.

Source info..

Le Figaro.

Lorsque Mr. Jean Messiha avait décidé de quitter le R.N.

images (3)

Publié le 03/11/2020 à 20:58, mis à jour le 08/12/2020 à 09:56

Jean Messiha claque la porte du RN

000_K329P-scaled

Jean Messiha, ancien conseiller de Marine Le Pen JOEL SAGET / AFP

Sa démission n'est pas encore actée. Elle n'en est pas moins irrémédiable. Jean Messiah, délégué aux études et à l'argumentaire du Rassemblement national, s'apprête à en claquer la porte comme le rapporte l'hebdomadaire l'Obs.

Le quinquagénaire a, selon nos informations, pris rendez-vous jeudi matin avec Marine Le Pen pour lui annoncer. En cause, un désaccord idéologique sur la question de l'Islamisme, mélangé à une rancœur d'ambitions déçues.

Cet ancien énarque ayant rejoint le Front national en 2016 a été propulsé porte-parole des « Horaces ». Un mystérieux groupe d'experts et de hauts fonctionnaires conseillant Marine Le Pen, lors de la dernière présidentielle. Il y travaille à alimenter le programme de la candidate en échange d'une large visibilité médiatique et une confortable rémunération. « C'est le plus grand patriote que je connaisse », vante alors sa patronne.

Après la défaite de 2017, celui que nombre de cadres du mouvement décrivent comme « totalement dingo et incontrôlable » va aller de déconvenue en déconvenue. Nommé par Marine Le Pen au bureau national du RN, il ne sera pas - à sa grande surprise - parmi les candidats retenus en place éligible sur la liste des européennes.

Même camouflet lors des municipales à Paris où il espérait obtenir l'investiture du parti à la flamme. Elle reviendra finalement à une personnalité extérieure au parti, Serge Federbusch. Ses demandes répétées, ces dernières semaines, d'obtenir la tête de liste dans l'Aisne afin de devenir conseiller régional des Hauts-de-France à l’issue des prochaines élections locales ont connu la même fin de non-recevoir.

Mais la cause réelle du divorce se veut, avant tout, idéologique. Contrairement à Marine Le Pen, Jean Messiha ne voit pas une différence de nature entre l'islam et l'islamisme. Mais une simple différence de degré. « Il est temps de dire que l'Islam est incompatible avec la République », a-t-il coutume de soutenir sur les réseaux sociaux comme sur les plateaux de télévision dont il est devenu un habitué malgré son absence de mandat électoral.

B9725147869Z

Source info..

Le Figaro.

Jean_Messiha_en_uniforme_de_cérémonie

Photo ci-dessus de Jean Messiha en uniforme de cérémonie.

(source..image Wikipédia..)

Mr. Éric Zemmour est également fort connu en tant que écrivain, et dans ce cadre, il effectue des déplacements et tournées à travers la France et en Province, pour aller au contact des gens et présenter son dernier livre et par la même occasion faire des dédicaces aux lecteurs et acheteurs de ses livres.

Seance-de-dedicace_original_backup

Photo ci-dessus lors d’une séance de dédicace en 2015.

Il a le chic d’énerver et le don de s’attirer les faveurs d’une grande partie de la population pour ses prises de positions comme pour défendre la Police, dans le cadre de la sécurité assurée aux citoyens..

A-la-marche-de-soutien-aux-policiers_original_backup

Photo ci-dessus de éric Zemmour aux côtés de Philippe De Villiers, et avec jean Messiha, lors de la marche de soutien aux policiers.

c7fac9e05f916157568d56b4c107b4a2

E9IoS4pXsAAlRaU

E1vyecTWYAUhI2t

Photo ci-dessus de Mr. Éric Zemmour, en grande conversation avec Mr. Philippe De Villiers.

Eric-Zemmour-avril-2021_0

Eric Zemmour

Eric Zemmour est né en 1958 à Drancy (Seine-Saint-Denis). Journaliste politique, il s'est progressivement imposé comme polémiste lors de ses passages à la télévision. Pourfendeur autoproclamé du "politiquement correct", il s'attaque à tous les sujets, l'immigration, la délinquance et le prétendu "déclin" de la "masculinité" en tête. Il accumule les dérapages, ce qui l'a amené par deux fois devant les tribunaux. Son dernier livre, Le Suicide français, est un énorme succès de librairie. 

licensed-image

Que faut-il penser de tout cela ?..

Eric-Zemmour-avril-2021_0

Attendons la suite.

Nous verrons bien ce qu’il en sera au moment venu de la pré-campagne électorale, puis « vraie » campagne électorale, et si, toujours, dans la forme « envisagée » ou à venir en tant que « réel » candidat possible et surtout « potentiel », celui-ci va effectivement se jeter dans la bataille, à corps perdu comme l’on dit, ou bien..jeter l’éponge..bien avant…

Eric-Zemmour-en-avril-2021-a-Paris-1059281