2vr28l8m-900

Quand la photographie nous anime..émotions garanties !..

Comme je l’avais déjà dit plusieurs fois auprès de bon nombre d’amis dont en blogs, la photographie m’a intéressé très tôt et ce dès mon plus jeune âge..

P1020640-fi332409x420

Photo ci-dessus d’un photographe en pleine action.

(Je précise de suite, ce n’est pas moi..)

Petit préambule

Je n’avais pas d’idée fixe à ce sujet, pas d’avantage l’idée de concevoir la possibilité par ce biais de devenir photographe professionnel un jour..non plus.

Je n’avais qu’une seule idée en tête, c’est de faire tout simplement des photographies un peu sur tout et n’importe quoi.

Il ne s’agissait pas pour moi d’aller « mitrailler » autour de moi et de jeter mon dévolu sur n’importe quoi comme sujet.

C’est tout d’abord la nature et l’environnement autour de moi auquel j’étais confronté chaque jour, dans mon village natal, qui m’a le plus séduit dans ce choix, puis ce sont les animaux qui m’ont intéressé, sans oublier les portraits de personnes familières de mon entourage, dans le cercle familial, bien-entendu, puis du village même.

Au-delà et plus en avant j’étais également intéressé par les maisons, l’église, le vieux château et un tas d’autre vieux bâtiments dont certains même presque à l’abandon pour ne pas dire en ruines..

Au travers de cet énoncé, je n’oublie pas les plantes et les fleurs, bref..tout.

Pontdugard

Photo ci-dessus du pont du Gard, vestige romain d’un authentique aqueduc romain.

Introduction

Les différents sujets à traiter venant d’être cités et passé en revue pour ainsi dire, il ne manquait plus que l’outil principal, je veux dire l’appareil photographique, pour pouvoir m’adonner à cette envie plus que passion..

L’appareil photo :

Mon papa était le seul à la maison à posséder un appareil photographique, fort ancien, sans doute, car nous n’avions pas idée de ce qu’un simple appareil photographique pouvait ressembler à nos yeux d’enfant et de gamins, mon frère et moi.

1216x1418x2

Cet appareil  photographique était somme toute assez rustique et ressemblait un peu à une boîte noire, de par sa couleur extérieure, quand à sa forme générale ce n’était ni plus ni moins qu’une boîte, un peu comme les anciennes boîtes à sucre métallique.

Je veux dire par là, que vu par le dessus de l’appareil cela y ressemblait fort, sauf, bien-sûr pour le matériau employé pour sa fabrication et réalisation.

La boîte, ou plus exactement le boîtier, était faite en bois, et recouverte de cuir, laissant seulement apparaître à la partie avant l’objectif ou ce qui lui ressemblait, placé au centre et légèrement vers le haut, et avec juste au-dessus, et de part et d’autre deux autres, non pas trous, mais petites lucarnes rondes, de la taille d’une toute petite pièce de monnaie.

Sur le dessus du boîtier il y avait la poignée de prise en main, en cuir, et avec, en partie avant juste peu avant le bord et coin droit (vu de dessus..), une autre petite fenêtre en verre, cette fois de forme rectangulaire et également de petite taille.

800px-Brownie2_viewfinder

C’est cette  « fenêtre » qui en fait servait de viseur, en quelque sorte et pour pouvoir regarder dedans pour se faire une idée de ce que l’on allait prendre en photo.

(Il fallait donc regarder dedans par le dessus de l’appareil..)

Il y avait la même chose, en parlant de cette petite fenêtre en verre, située à l’aplomb, à la verticale, juste dessous, et sur le côté droit.

800px-Kodak_No

Plus bas et presque contre le bord de la paroi, vers l’avant, il y avait le « déclencheur », petit levier discret, dont seul l’extrémité apparaissait pour son rôle d’action vers le bas.

Ensuite, toujours du côté droit, et en retrait du « déclencheur », et un peu en partie basse, il y avait la toute petite manivelle, un peu comme une vis papillon, mais repliée et rabattue sur l’axe pivot un peu comme une tête de vis.

800px-Brownie2_overview3

Voilà en gros la présentation et le tour du propriétaire concernant ce boîtier.

800px-Brownie2_lock

A la partie arrière, il y avait, au sommet, et contre le bord, un système de blocage et de maintien du couvercle de fond, pour la partie arrière.

Par le biais de ce système on pouvait retirer le fond arrière(ou avant suivant le modèle..), un peu comme un couvercle, et accéder à la partie intérieure, invisible, et jusque-là.

800px-No

800px-No

Lorsque l’on retirait le couvercle, en partie arrière (ou avant), on accédait à un ensemble qui se retirait d’un seul bloc compact en quelque sorte.

800px-No

Il s’agissait d’un cadre recouvert de toile, certes, un peu particulier, et qui épousait l’habitacle intérieur en coulissant contre les bords à l’extraction comme lors de sa remise en place à l’intérieur.

1024px-No

En fait cet ensemble compact était, ni plus ni moins, un peu comme une chambre noire, et avec, en partie avant un système, avec un rouleau, de part et d’autre, à gauche comme à droite, pour venir y fixer la, pellicule, voilà tout.

Cela semblait un peu rustique et artisanal, mais, c’était ainsi, et il ne fallait surtout pas déchirer la toile contenu sur le cadre, bien-sûr.

[Seules les deux « couvercles » avant et arrière étaient faits en métal.]

800px-Brownie2_overview3

800px-Kodak_Brownie_Model_F_(4187529811)

Il existait cependant des modèles quelque peu différents..

800px-Kodak_No

800px-KODAK_,_N

En fait, pour être un peu plus précis, lors de la prise de photographies, en fonction du sujet choisi, que ce soit en mode portrait, ou encore en mode paysage, il ne fallait pas se tromper.

Je m’explique :

Pour un sujet, tel une personne, et comme pour lui « tirer » le portrait, comme l’on dirait, il fallait uniquement se servir du « viseur » du dessus, cette toute petite fenêtre en verre rectangulaire..

Copie de 800px-Brownie2_viewfinder

Le boîtier était ainsi maintenu dans sa position verticale habituelle.

Pour un sujet tel un paysage, par exemple, là, par contre, il fallait se servir du viseur latéral situé sur le côté droit du boîtier, mais cette fois, en positionnant bien l’appareil différemment, et comme à plat, si je puis dire, c’est-à-dire en le maintenant avec le bord droit de façon à ce que celui-ci soit placé au-dessus.

Copie de 1216x1418x2

Il fallait bien-sûr « maîtriser » l’appareil, du mieux possible pour pouvoir en obtenir ce que l’on en attendait, et pour le résultat final, en parlant de la photographie correspondante une fois la pellicule développée et les photos tirées en format normal.

Le mécanisme de déclenchement pour prendre les photographies..

Je l’ai dit et mis, il y avait, sur le côté droit du boîtier un simple levier, discret, pour actionner le déclenchement, au niveau de l’obturateur, pour l’objectif (en interne), et ainsi pouvoir prendre la photo du sujet souhaité ou traité.

Ce mécanisme, invisible, pour le photographe, comme pour nous, était assez simple tout en étant complexe à la fois.

800px-Kodak_No

Explicatifs, et photos à l’appui..

800px-Brownie2_shutter2

Dans un premier temps, comme sur cette photo ci-dessus, on actionnait ce tout petit levier, vers le bas.

On remarquera que dans le boîtier (à l’intérieur et en partie avant..), on aperçoit le prolongement de ce petit levier extérieur, pour nous et le photographe, en fait, une pièce métallique, comme une réglette plate.

Cette pièce, comme une réglette était reliée à un disque, situé juste dessous, ici en noir, et avec un ressort avec une simple boucle relié entre le déclencheur et le disque.

800px-Brownie2_shutter1

Dans la phase suivante (presque aussitôt..)

800px-Brownie2_shutter3

Du fait de l’action menée sur le tout petit levier et déclencheur, grâce au prolongement comme une petite réglette, et avec l’aide du ressort avec une simple boucle, le disque noir évoqué va tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre..à aiguilles.

Par cette combinaison en action et en évolution, la partie ajourée que l’on peut remarquer ici sur ce disque noir va ainsi se présenter et se trouver juste en face d’un petit trou, visible ici, pour permettre d’être en face de l’objectif, et par rapport à la pellicule et à cette chambre noire à l’intérieur.

C’est cette action menée, en combinaison successive, qui va permettre de prendre effectivement la photo.

Vous l’aurez deviné une action en trois temps..souriez..vous êtes photographié !

Si vous repreniez ces trois photos ci-dessus, en enregistrement, puis, en vous les regardant, à la suite, en enchaînement, en défilement, vous pourriez mieux voir et vous rendre compte de l’action de ce mécanisme.

800px-Brownie2_lens

Photo ci-dessus avec la partie visible, à l’intérieur, pour le viseur à partir du haut ou dessus du boîtier.

800px-Brownie2_mark

800px-Brownie2_film_choice

Photo ci-dessus de la pellicule Kodak pour ce type d’appareil photographique, conseillé et recommandé.

Bien entendu la seule personne « autorisée » si je puis dire, tant pour se servir de l’appareil que pour faire des photos était notre père, vous l’aurez deviné.

images (2)

Photo ci-dessus avec le boîtier et une pellicule dans son emballage jaune si caractéristique pendant longtemps et pour « Kodak ».

Brownie_Box_n1_ouvert

Photo ci-dessus et ou l’on peut apercevoir le boîtier ouvert (en partie avant..), et juste posé à côté la partie intérieure, ici sous forme d’un autre cube à insérer, et avec la bobine support de la pellicule debout à la verticale et la pièce du remontoir ou pour faire avancer la pellicule pour la prise de vue et photographie suivante posé devant.

Kodak-Brownie-No-0-700

Photo ci-dessus d’une publicité de l’époque pour ce type d’appareil photographique, et  avec le prix d’époque juste au-dessus.

800px-Kodak_No

Mon papa avait ramené de chez lui, en Allemagne, cet appareil acheté, sans doute, d’occasion, à moins que ce ne soit son frère qui le lui avait cédé..

(Bien-sûr, après le décès de mon papa, c'est mon frère qui a eu la charge de conserver cet appareil en l'état (très bon état !..), pour sa sauvegarde et maintien pour l'histoire comme en matière d'évolution..)

 

[Pour la petite histoire, bien avant d’être président, monsieur John Fitzgerald Kennedy avait sillonné presque toute l’Allemagne peu avant la guerre de 1939-1945, durant l’été de 1937, et avait à cette occasion, non seulement fait des photos, un peu partout, mais c’était également entretenu et renseigné auprès des gens sur un plan local et national, concernant les modes de vie, habitudes et coutumes, comme sur le plan industriel et politique en général..pas rien !..]

6666768

Voir le lien ci-dessous :

http://www.slate.fr/lien/72865/jfk-kennedy-allemagne-nazie

John F. Kennedy est venu trois fois en Allemagne durant sa jeunesse.

18d5cd6dfb65ad9b48bca8e03e1be105

D'abord à l'été 1937, en compagnie d'un de ses camarades d'université. Durant leur «grand tour» qui les voit arpenter l'Europe pendant trois mois, les deux jeunes hommes de 20 ans visitent l'Allemagne nazie. Début août, il écrit dans son carnet de voyage:

«Arrive à la conclusion que le fascisme est ce qu'il faut à l'Allemagne et à l'Italie.»

2955568e7e1830cbdc1f949d0ba32a21--john-fitzgerald-john-f-kennedy

venise-grand-tour-jfk-L-l56KjS

Le 21 août, il écrit:

«Les Allemands sont vraiment trop bons –c'est pourquoi on s'attroupe contre eux pour se protéger.»

Un jour plus tard, il s'émerveille au sujet des autoroutes allemandes:

«Ce sont les meilleures routes du monde.»

Kennedy est revenu deux ans plus tard en Allemagne, quelques mois avant le début de la Seconde Guerre mondiale, pour y faire des recherches dans le cadre de sa thèse universitaire, puis peu après la capitulation, à l'été 1945, cette fois-ci en tant que reporter pour des médias anglophones. Mais là encore, il semble encore fasciné par le troisième Reich et Hitler. Après avoir visité l'Obersalzberg, en Bavière, la montagne sur laquelle Hitler avait son «nid d'aigle», il écrit le 1er août 1945:

«Celui qui a visité ces deux lieux [l'Obersalzberg et le Kehlsteinhaus, NDLR] peut s'imaginer aisément la façon dont Hitler parviendra à s'extraire de la haine dont il est aujourd'hui l'objet pour être considéré comme l'une des personnalités les plus importantes à avoir existé.»

Dans une interview à Deutschland Radio Kultur, Oliver Lubrich, l'auteur du livre consacré aux voyages de J.F. Kennedy en Allemagne, relativise tout de même la portée de ces écrits:

«Ce n'était pas un admirateur [d'Hitler] mais je pense que ce que Susan Sontag a décrit plus tard comme la fascination morbide, érotique, et aussi en partie esthétique que le fascisme exerce aussi sur des gens qui n'étaient eux-mêmes pas des nazis sur le plan politique, correspond très bien à Kennedy.»

Der Spiegel rappelle d'ailleurs que Kennedy n'est pas le seul voyageur américain à avoir succombé à cette fascination étrange pour la façon dont le fascisme était mis en scène, citant par exemple le réalisateur Julien Bryan, qui a documenté la vie quotidienne des chef nazis sous le troisième Reich, et Martha Dodd, la fille de l'ambassadeur américain en poste à Berlin entre 1933 et 1937, que son père surnommait «le jeune nazi», et qui raconte son admiration pour les nazis dans une autobiographie intitulée Nice to meet you, Mr. Hitler!.

hitker_hjalmar

120814_innenansichten_10-1432003567309

harvar10

Photo ci-dessus de John Fitzgerald Kennedy lorsque celui-ci était à Havard.

6666740

DanzYMIV4AAr4Ar

090900a5f532b219cde99b9ced7339dc--voyage-europe-la-haye

JFK-56a77caa5f9b58b7d0eaf64b-faa4d4b6d2af4773844bba817fb93d20

Comme quoi ..

images (1)

john-fitzgerald-kennedy-ses-lettres-d-amour-a-une-de-ses-maitresses-devoilees

Le 35 è président des Etats-Unis..

x1080

https://www.youtube.com/watch?v=jWFaLe0RcLM

Cérémonie d'investiture de John F. Kennedy

https://www.dailymotion.com/video/xzu7kw

Discours du président John Fitzgerald Kennedy du 27 avril 1961.

Le 29 mai 2021, John Fitzgerald Kennedy aurait eu 104 ans. Président des États-Unis un court instant, il a été assassiné d’une balle dans la tête alors que le cortège présidentiel roulait dans la ville de Dallas. Retour sur les choses auxquelles on pense quand on dit « JFK »

Photo-discours-investiture-john-fitzgerald-kennedy-1961

Le président John Fitzgerald Kennedy venant d’être élu, et fraîchement nommé, tient un discours bouleversant :

  • Un discours d’investiture gravé dans la mémoire collective

Le 20 janvier 1961, John Fitzgerald Kennedy devient officiellement le 35ème président des Etats-Unis. Après avoir porté serment devant le Juge en chef des Etats-Unis, il a prononcé son discours d’investiture. Ce dernier était l’un des plus courts de l’Histoire Américaine puisqu’il a duré moins de 14 minutes. Néanmoins, il est toujours considéré comme l’un des plus brillants jamais écrit, en particulier grâce à ces quelques mots qui trouvent encore aujourd’hui une certaine résonance : « Vous qui, comme moi, êtes Américains, ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. Vous qui, comme moi, êtes citoyens du monde, ne vous demandez pas ce que les États-Unis peuvent faire pour le monde, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le monde ».

kennedyasknot

EU4y8RQXkAEvLUu

Un héritage gravé dans la mémoire..et les esprits..Le Devoir !

10904784lpw-10907439-article-john-fitzgerald-kennedy-jpg_4653745_660x281

resize

Photo ci-dessus le jour de l’investiture.

images (2)

Photo ci-dessus de Nixon félicitant Kennedy, pendant que Johnson fait pâle figure.

  • Un président qui s’est battu contre la ségrégation raciale

838_2

Au moment où John Fitzgerald Kennedy était président, Noirs et Blancs ne cohabitaient pas en paix aux Etats-Unis. Le jeune président a pris exemple sur Abraham Lincoln et a milité pour que la ségrégation raciale prenne fin. Le 28 août 1963, il a rencontré Martin Luther King durant sa marche vers Washington pour le travail et la liberté. John Fitzgerald Kennedy avait par ailleurs lancé un programme pour améliorer les conditions de vie des plus démunis ainsi que les droits civiques des citoyens Noirs-américains. Néanmoins, bien qu’il se soit battu contre la ségrégation raciale, il s’est très souvent heurté au Congrès, majoritairement composé de conservateurs.

773452-quils-soient-republicains-democrates-tous

20131122_kenney_luther

image (2)

ob_00c9d7_harrybelafonte-jpg

belafonte_fitch

Photo ci-dessus avec Martin Luther King, Joan Baez et Harry Belafonte.

belafonte-king

Le soir de l’investiture..le gala donné en l’honneur du nouveau président..

7283833

26183b40eeda38476358a2b3c19edd27

On reconnaîtra ci-dessus l'actrice Barbara Streisand demandant un autographe au président Kennedy pour l'occasion.

jfk-le-concert-d-investiture-1961

984full-john-f

jan_studio_2010_81_50_463820_displaysize

téléchargement (3)

Harry-Belafonte-with-MLK

56212fc73c45b

1280px-John_F

000_sapa990628689500

JFK1

phpShgny8

ob_b09ddf_couv01

Deux ans après son investiture, John Fitzgeral Kennedy est assassiné à Dallas. Depuis, lui et sa femme Jackie Kennedy sont entrés dans l'histoire jusqu'à devenir un couple mythique. Retour sur ces événements phares dont on se souvient lorsqu'on repense à JFK.

AE_JFK_FamilyPhoto_tx800

https---prod

t1larg

Marilyn_Monroe_e_JFK

vf_cover_monroe_3660

faebbcf425d71bc818d2b76ef21dcdfe

J’ouvre une petite parenthèse à ce sujet.

images (4)

Le Monde.

https://www.lemonde.fr/blog/realitesbiomedicales/2017/07/17/lincroyable-histoire-de-john-f-kennedy-et-de-son-mal-de-dos/

L’incroyable histoire de John F. Kennedy et de son mal de dos..

John Fitzgerald Kennedy, 35ème président des États-Unis, est le plus jeune à occuper le bureau ovale lorsqu’il est élu le 8 novembre 1960. A sa jeunesse (il n’a alors que 43 ans), s’ajoute son enthousiasme, son sourire, son charisme, son énergie. Cette image de vitalité est pourtant trompeuse. En réalité, JFK a toujours été en mauvaise santé depuis son plus jeune âge. Il va par ailleurs souffrir du dos dès l’âge de 20 ans. C’est l’histoire de son mal de dos, des interventions chirurgicales ratées, de l’impact de ses douleurs lombaires durant toute sa vie jusqu’au jour de sa mort, que relatent deux neurochirurgiens américains dans un passionnant article paru le 11 juillet 2017 dans le Journal of Neurosurgery. Spine (JNS). 

f8e07b1f0fc9582e5fc5b5a577a1855dv1_max_755x424_b3535db83dc50e27c1bb1392364c95a2

JFK-Kennedy-president-

© Wikimedia Commons

(on remarquera sur cette photo, juste derrière John Fitzgerald Kennedy, et un peu en retrait, debout, un certain Johnson, avec les lunettes de soleil ; celui-là même qui le « dénigrera » le combattra, et ira même jusqu’à faire parti du complot concernant l’assassinat du président, c’est peu dire..)

Son discours en tant que 35 è président des Etats-Unis lors de sa venue à Berlin pendant la « Guerre froide », pendant le fameux « blocus » de Berlin, et devant la mairie de Schöneberg, le 26 juin 1963 : « Ich bin ein Berliner !.. » (« Je suis un Berlinois ») est une célèbre phrase restée longtemps dans le cœur des berlinois.

JFK_speech_lch_bin_ein_berliner_1

Photo ci-dessus pendant le discours de Kennedy à l’hôtel de ville de Schöneberg le 26 juin 1963.

Ce discours de Kennedy est considéré comme l'un de ses meilleurs, mais aussi comme un moment fort de la guerre froide. Il avait pour but de montrer le soutien des États-Unis aux habitants de l'Allemagne de l'Ouest, et notamment aux Berlinois de l'Ouest qui vivaient dans une enclave en Allemagne de l'Est — au milieu de territoires communistes, alors délimités depuis presque deux ans par le mur de Berlin — et craignaient une possible invasion de la part des troupes du bloc soviétique. Le discours tranche avec l'attitude peu engagée et assez tiède des États-Unis au début de la crise berlinoise.

Depuis le balcon de l'hôtel de ville de Schöneberg, qui était alors le siège de la municipalité de Berlin-Ouest, située en secteur d'occupation américain, Kennedy lance :

« Il y a 2 000 ans, la plus grande marque d’orgueil était de dire civis romanus sum (« je suis citoyen romain »). Aujourd'hui, dans le monde libre, la plus grande marque d’orgueil est de dire Ich bin ein Berliner. [...] Tous les hommes libres, où qu'ils vivent, sont des citoyens de Berlin. Par conséquent, en tant qu'homme libre, je suis fier de prononcer ces mots : Ich bin ein Berliner! »

Son mal de dos..

Le petit « Jack » n’a pas 3 ans quand il est hospitalisé pour une scarlatine, infection bactérienne qui a bien failli l’emporter. Son enfance est ponctuée de maladies, notamment d’infections, d’allergies et de problèmes intestinaux. A l’âge de 14 ans, on lui diagnostique une « colite ». On parlerait sans doute aujourd’hui de syndrome du côlon irritable. Les symptômes gastro-intestinaux vont persister par intermittence tout au long de sa vie.

Harvard, 1947

Son mal de dos vient s’ajouter à cette santé fragile lors de ses premières années de collège universitaire. Même s’il demeure une incertitude sur le véritable événement déclencheur de ses douleurs lombaires, il est communément admis que son mal de dos a débuté après une blessure lors d’un match de football à Harvard en 1937. Il continue à souffrir du dos après avoir obtenu son diplôme universitaire en juin 1940. Il est alors adressé à un chirurgien orthopédiste, spécialiste du rachis à Boston, qui diagnostique une articulation lombo-sacrée très instable et lui recommande de suivre un traitement consistant en une manipulation vertébrale sous anesthésie. Ce que fait Kennedy.

A bord du patrouilleur PT-109

JFK-Kennedy-patrouilleur-PT-109-

John F. Kennedy à bord du patrouilleur PT-109 dans le Pacifique Sud en 1943.    © Wikimedia Commons. John F. Kennedy Presidential Library and Museum.

En octobre 1940, John Kennedy, alors âgé de 23 ans, est bon pour le service militaire. Il se voit cependant recalé par l’armée de terre du fait de ses soucis de santé, en particulier à cause de ses problèmes de dos. Il tente d’intégrer l’année suivante la Marine, en l’occurrence l’école des aspirants officiers de la Navy. Là encore sans succès pour inaptitude physique. Faisant jouer les relations de son père, alors ambassadeur des États-Unis en Grande-Bretagne, il obtient d’être intégré dans l’US Naval Reserve en septembre 1941. Fin juin 1942, l’enseigne Kennedy est déclaré apte pour le service. Il fera ses classes à bord d’un patrouilleur, le PT-109, une vedette lance-torpilles. Son père interviendra à nouveau afin qu’il soit accepté dans un programme d’entrainement intensif. Il sera envoyé dans le Pacifique en janvier 1943. Le bateau torpilleur qu’il commande est éperonné par un destroyer japonais, causant la mort de deux hommes. Kennedy sauve un équipier gravement blessé en tirant le gilet de sauvetage de celui-ci avec ses dents. Il nage ainsi pendant cinq heures avant de se réfugier sur une île. Les rescapés du naufrage sont finalement secourus. La collision avec le navire japonais et les conditions éprouvantes de son sauvetage mettent à mal son dos déjà fragile.

JFK-Kennedy-mediaille-Navy-

Le lieutenant John F. Kennedy est décoré de la médaille de la Navy et du Marine Corps pour « conduite extrêmement héroïque en tant qu’officier commandant du tropilleur PT-109 ». © Wikimedia Commons. John F. Kennedy Presidential Library and Museum.

De retour aux États-Unis, un chirurgien orthopédiste note que le lieutenant Kennedy souffre de douleurs de la région sacro-iliaque gauche, derrière la hanche, qui descendent jusqu’au genou. Il est décidé de réaliser une myélographie gazeuse, un examen radiologique de la moelle épinière qui n’est plus employé et dans lequel on remplace le liquide céphalo-rachidien par de l’air. Celui-ci permet d’obtenir une bonne image de la moelle, tout en ayant l’avantage d’être résorbable.

Juin 1944 : première chirurgie du dos

L’apparition de produits contrastes iodés hydrosolubles a rendu caduque cette technique. Bien que la myélographie gazeuse ne permette pas de déceler une hernie discale et ne conclut pas à la nécessité d’une intervention chirurgicale, Kennedy se fait tout de même opérer le 23 juin 1944. L’intervention consiste en l’ablation partielle d’une portion (lame) des 4e et 5e vertèbres lombaires (laminotomie) ainsi que de celle du disque intervertébral situé entre la 5ème vertèbre lombaire et la première vertèbre sacrée. L’amélioration est de très courte durée car deux semaines plus tard Kennedy souffre de spasmes musculaires sévères.

Plutôt qu’une myélographie gazeuse, les auteurs de l’article estiment que Kennedy aurait dû subir une myélographie avec un produit de contraste iodé, même si cet examen peut parfois entraîner des complications (notamment une inflammation du fait de la présence résiduelle du produit), qui ne surviennent pas lorsqu’on utilise de l’air.  Le statut de héros de guerre de « Jack » Kennedy et le fait qu’il soit le fils de Joseph Kennedy ont probablement joué dans la décision d’utiliser de l’air plutôt qu’un produit de contraste, plus indiqué mais potentiellement plus risqué.

Les Drs Glenn Pait et Justin Dowdy (Université de l’Arkansas, Little Rock) ont examiné les radiographies pré et post-opératoires de la colonne vertébrale du célèbre patient, conservées à la bibliothèque JFK Presidential Library. Il en ressort que JFK avait un rachis lombaire dans la normale sur le plan radiologique en décembre 1944.

Des douleurs gastro-intestinales complètent le tableau clinique de Kennedy. La Navy finit par le déclarer inapte pour le service en novembre 1944. Il retrouve la vie civile et se lance sa candidature à la Chambre des Représentants en avril 1946 dans le Massachusetts. La campagne électorale est éreintante pour son dos. Les douleurs lombaires reviennent, l’obligeant à avoir recours à des massages quotidiens, des bains chauds et le port régulier d’un corset. Kennedy remporte l’élection, près de deux ans après sa première opération du dos qui ne lui avait pas réussi.

kennedybackbrace

La première année de son mandat est marquée par un grave ennui de santé lors d’un voyage en Angleterre. Il prend régulièrement des corticoïdes pour soigner ses problèmes gastro-intestinaux de longue date. Insouciant, il cesse brutalement de les prendre, ce qui déclenche une crise surrénalienne aiguë en 1947.

388d9e7d7d1ff326f39e6bc9d3960250

Maladie d’Addison

Hospitalisé à Londres, les médecins diagnostiquent une maladie d’Addison, une affection endocrinienne caractérisée par un défaut de sécrétion des hormones produites par les glandes surrénales, probablement secondaire à la prise chronique de corticoïdes. La situation est si critique que Kennedy, de religion catholique, reçoit les derniers sacrements.

Décidé à faire progresser sa carrière politique, Kennedy sillonne le Massachusetts, quoi qu’il en coûte à son dos. JFK voyage alors en utilisant des béquilles, serre des dents lorsqu’il marche, mais se tient debout, tout sourire, en public. Il semble en pleine forme tel un boxeur champion du monde des poids légers, selon son conseiller politique. Après avoir terminé son discours et répondu aux questions, on l’aide pour rejoindre sa voiture et s’allonger sur la banquette arrière. Il ferme alors les yeux de douleur. Ce régime épuisant finit cependant par payer électoralement. Il est élu au Sénat en 1952.

Deuxième intervention chirurgicale

Le sénateur Kennedy continue de souffrir du dos, à tel point qu’il utilise presque constamment des béquilles au cours du printemps 1954. Cette année-là, il décide de se faire réopérer, malgré le risque élevé de complications, et même de décès, du fait de sa maladie d’Addison. L’intervention consiste à fixer une plaque métallique et des vis pour fusionner plusieurs vertèbres du bas du dos (fusion sacro-iliaque et lombo-sacrée) et stabiliser le rachis. Les radiographies de la colonne vertébrale de Kennedy, examinées par les auteurs de l’article, ne montrent pas de fractures de compression qui aurait pu justifier ce type d’intervention et qui avaient été relatées dans une biographie de JFK parue en 2003.

Les suites opératoires sont émaillées de toute une série de complications. Il fait une réaction à la transfusion sanguine. Surtout, JFK fait une infection urinaire si sévère qu’elle provoque un coma. Pour la seconde fois, il reçoit les derniers sacrements.

Plaie ouverte dans le dos

Durant sa convalescence, il présente dans le dos une plaie ouverte infectée qui ne cicatrise pas. C’est alors que Kennedy est opéré pour la troisième fois du dos en février 1955. L’opération consiste à retirer l’implant métallique. 

En 1955, JFK, alors âgé de 38 ans, est présenté au Dr Janet Travell, une pharmacologue et spécialiste en médecine interne de l’Université Cornell (New York), connue pour ses injections locales d’anesthésiques au niveau de zones d’hypersensibilité (points gâchettes) pour traiter certaines douleurs musculo-squelettiques. Au cours des années qui suivent, Kennedy va recevoir des centaines, sinon des milliers, d’injections d’anesthésique (procaïne). C’est également à partir de ce moment que Kennedy opte pour son célèbre rocking chair, son fauteuil préféré, qui deviendra plus tard un symbole de sa présidence.  

JFK-Kennedy-rocking-chair

© Wikimedia Commons

Dernière intervention du dos

Deux ans plus tard, en septembre 1957, JFK présente un abcès superficiel de la région lombaire. Il est admis à l’hôpital pour y subir sa quatrième opération du dos au niveau des 4e et 5e vertèbres lombaires, une intervention beaucoup plus invasive que les précédentes. Les examens bactériologiques montrent la présence d’un staphylocoque doré, soit environ trois ans après l’intervention chirurgicale d’octobre 1954.

Les années suivantes offrent quelque répit à JFK sur le plan médical. Elles sont marquées par sa réélection triomphante en 1958 au Sénat. Son ascension politique l’incite alors à briguer l’investiture du parti démocrate pour la présidence. Le 11 juillet 1960, quelques jours avant la Convention nationale démocrate, son adversaire Lyndon B. Johnson (qui deviendra bientôt son colistier) émet publiquement de sérieux doutes sur l’état de santé de Kennedy, dévoilant sa maladie d’Addison et réclamant qu’il effectue un bilan de santé.

2012_91_9_434802_displaysize

Les trois photos qui vont suivre, nous montre bien ce problème de dos..

john-et-jackie-campagne

Photo ci-dessus de John Fitzgerald Kennedy et avec Jacqueline Kennedy, durant sa campagne électorale.

1136_gettyimages-1648020

Photo ci-dessus de John Fitzgerald Kennedy lors de sa visite en France et à l’Elysée, aux côtés du président De Gaulle et de son épouse.

(on remarquera de suite l’attitude très figée de Kennedy, droit et stoïque, mais cependant incliné sur le côté et en avant..)

2638874-jpg_2285937_1000x667

Autre photo ci-dessus (prise sous un autre angle), de John Fitzgerald Kennedy lors de sa visite en France et à l’Elysée, aux côtés du président De Gaulle et de son épouse.

(on remarquera de suite l’attitude très figée de Kennedy, droit et stoïque, mais cependant incliné sur le côté et en avant..)

[Voilà d’ailleurs pourquoi il utilisait un fauteuil à bascule (un peu comme un « Rocking-chair »..), pour pouvoir soulager son dos, car il ne pouvait pas rester trop longtemps en position assise, droit et rigide..]

« Dr Feelgood »

Au cours de la campagne électorale, Kennedy fait appel aux services d’un médecin new-yorkais d’origine allemande, le Dr Max Jacobson, surnommé « Dr Feelgood » par ses patients (qui se sentent mieux après consultation). Lors de l’été 1960, ce médecin injecte à JFK son premier cocktail vitaminé à base de dérivés d’amphétamines. Il reçoit une injection peu de temps avant le fameux débat télévisé contre Richard Nixon. JFK est élu président des États-Unis le 8 novembre 1960.

Plusieurs mois plus tard, en mai 1961, à Ottawa (Canada), lors d’une cérémonie durant laquelle il plante un arbre, Kennedy se fait mal au dos. Les douleurs lombaires sont intenses, l’obligeant à fréquemment utiliser des béquilles, à recourir aux injections de procaïne, à mettre un corset, sans oublier les injections illicites du bon « Dr Feelgood ».

JFK-Kennedy-portrait-officiel-maison-blanche-

© Wikimedia Commons. Photo officielle de la Maison Blanche.

Préoccupé par l’état du dos du président et son utilisation abusive des injections de procaïne, un médecin de la Maison Blanche, le contre-amiral George Burley, décide alors de consulter un chirurgien orthopédiste réputé, le Dr Hans Kraus, d’origine autrichienne. Tous deux soumettent JFK à un programme d’exercices physiques et de rééducation centré sur la piscine de la Maison Blanche. Il comprend le levage de poids trois fois par semaine, de la natation quasi quotidiennement, de même que des massages et applications de chaleur. Les résultats sont au rendez-vous. En quelques mois, l’amélioration est spectaculaire.

Les auteurs de l’article paru dans la revue JNS, qui ont examiné les radiographies de Kennedy, indiquent que rien ne montre que JFK est né avec une articulation lombosacrée instable comme lui avait dit son chirurgien en 1947. Selon les Drs Pait et Dowdy, l’origine des douleurs lombaires de Kennedy est probablement multifactorielle. Les symptômes seraient dus à une lombalgie d’origine mécanique, une maladie de l’articulation sacro-iliaque et une atteinte des racines nerveuses au niveau lombaire (radiculopathie). 

kennedy

  • Les derniers mots publics de JFK

Lors de sa venue à Dallas le 22 novembre 1963, celui que tout le monde surnomme « JFK » devait faire un discours prônant la tolérance et la raison. Le matin de ce jour entré dans l’Histoire, le président alors en pleine campagne de réélection, a prononcé ses derniers mots publics, à une foule attendant devant l’hôtel où le couple présidentiel avait passé la nuit. John Fitzgerald Kennedy avait dû s’excuser du retard de sa femme, Jackie Kennedy.  « Madame Kennedy se prépare. Cela prend plus de temps, mais bien sûr, quand elle a fini, elle a meilleure allure que nous », avait-il déclaré.

249730_vignette_jackie-kennedy-afp

JFK

phpShgny8

Kennedys_arrive_at_Dallas_11-22-63_(Cropped)

kennedy-avion_0e61ebdd0e88b929b491c5994b5c185a

DJYNVO5XoAIcUNe

DkBVMHCWsAASQP6

phpShgny8

Dallas

5c931caa24000036000534dd

Constatant que l’état du dos s’améliore, le Dr Kraus envisage dès l’été 1962 que le président retire son corset. Il essuie cependant un refus de JFK, d’autant que ce dernier va de nouveau ressentir des douleurs musculaires à la racine de la jambe fin août 1963. Cette « rechute de mal de dos a-t-elle contribué à la mort de Kennedy ? », s’interrogent les auteurs. En effet, à Dallas, le 22 novembre 1963, JFK porte un corset lombaire qui lui enserre les hanches et le bas du dos.

john-fitzgerald-kennedy

Photo ci-dessus lors de sa tournée, et avec un bain de foule impressionnant, car Kennedy était « apprécié » à juste titre..il dérangeait, sans doute, pour d’autres.

téléchargement

Le traquenard..

CoAFKNf6qFsBE43g5Z6ghi

800px-JFK_limousine

Après le premier coup de feu, le corset a ramené JFK à la position assise. Ce faisant, le président a pu rester dans la ligne de mire de Lee Harvey Oswald, permettant à ce dernier de tirer le second coup de feu mortel en pleine tête. Les auteurs citent ici l’avis du Dr John Lattimer, médecin expert non-gouvernemental qui a eu accès aux photographies de l’autopsie, aux radiographies et aux vêtements de JFK. Si le président n’avait pas porté ce corset étroitement ajusté, il aurait pu se pencher en avant et rester en dehors de la ligne de visée d’Oswald. Pour autant, écrivent les auteurs, rien n’indique que le président Kennedy aurait pu survivre à la première plaie par balle au niveau du cou.

le-mystere-n-est-toujours-pas-leve-sur-la-mort-de-john-fitzgerald-kennedy-assassine-le-22-novembre-1963-a-dallas-alors-qu-il-se-trouvait

DslsSyZX4AAr_KS

GettyImages-5768779141

Photo ci-dessus tirée de l’un des films sur ce fait « JFK ».

Même s’il est impossible de déterminer avec certitude le rôle joué par le corset lombaire dans la mort de JFK, il n’en demeure pas moins que l’impact de la  décision de Kennedy de continuer à porter ce matériel de maintien, contrairement à l’avis du Dr Hans Kraus, continuera encore longtemps d’alimenter les spéculations. Une question de plus non résolue autour de l’assassinat de Kennedy, concluent les auteurs.  

color-jfk-motorcade-dallas-last-day_1_708cdc768fc280490c5eb258274e0132

25b03470-b98d-11e7-9a77-7a2cedb08058_original

Photo ci-dessus tirée du film "JFK".

JFK-j-ai-vu-sa-tete-en-train-d-eclater

Photo ci-dessus, d’époque et authentique.

(Il est déjà..trop tard !..)

L'une des personnes présentes à c emoment-là et en tant que spectateur a dit: "J'ai vu sa tête basculer..".

5389504

hqdefault (1)

phpu9lO8h_1

30547256_1

hqdefault

A0CY_1_20191122734393942

 jfk_tv_110313-22

a51152d303eac16d0848a468a6e6f7ef

1-mmZW_rdQpfInxWA2Cl2GDg

john-f

La voiture présidentielle est guidée et emmenée de suite vers l’hôpital..

car6

unnamed (13)

téléchargement (2)

10005258

téléchargement (1)

EJ-xBX8WoAIKYK9

9311019582_7d653318b3_c

La théorie d’une seule balle..

sbt2

fun-facts-president-john-f-kennedy-was-wearing-a-corset

sbt3

JFKWHP-ST-141-14-61

Photo ci-dessus de l’arrivée de la limousine, peu après son arrivée à l’hôpital.

Marc Gozlan (Suivez-moi sur Twitter, sur Facebook)

Pour en savoir plus :

Pait TG, Dowdy JT. John F. Kennedy’s back: chronic pain, failed surgeries, and the story of its effects on his life and death. J Neurosurg Spine. 2017 Jul 11:1-9. doi: 10.3171/2017.2.SPINE151524

Pinals RS, Hassett AL. Reconceptualizing John F. Kennedy’s chronic low back pain. Reg Anesth Pain Med. 2013 Sep-Oct;38(5):442-6. doi: 10.1097/AAP.0b013e3182a222c

Mandel LR. Endocrine and autoimmune aspects of the health history of John F. Kennedy. Ann Intern Med. 2009 Sep 1;151(5):350-4. PMID:19721023

Loughlin KR. John F. Kennedy and his adrenal disease. Urology. 2002 Jan;59(1):165-9. PMID: 11796316

images (5)

DslsSyWWsAEW_Cd

Le parjure..

68d2a610-c193-4d37-a8ab-aa5134418af7

Photo ci-dessus de Lyndon Banes Johnson.

Et toujours la confrontation entre Johnson et Kennedy..

1385011583001-PNI1121--Kennedy-COVER-MAIN

Photo ci-dessus de Lyndon Banes Johnson aux côtés de Kennedy.

Comme lors de son discours devant la N.A.S.A.

cover-r4x3w1000-59677957bb72b-sipa-00787842-000046

discours_nasa_kennedy_1961

Sur cette photo ci-dessus, lors du discours de Kennedy face à la « N.A.S.A. » et pour la mission « Appollo 11 », on remarquera, juste derrière lui et en arrière plan, un peu sur la gauche, Lyndon Banes Johnson, avec un regard en direction du président qui en dit long.

f8f338da-aa4b-11e9-a65c-0eda3a42da3c

Peu après cet assassinat lâche et horrible..et presque aussitôt après..

johnson

Photo ci-dessus de Lyndon Banes Johnson prêtant sermon dans l’avion du retour vers Washington et la maison blanche, juste peu après l’assassinat de Kennedy, et avec Jacqueline Kennedy juste à ses côtés et portant sa robe encore tachée de sang.

johnson2

Il accède ainsi, et par ce biais, à la présidence des Etats-Unis en sa qualité de vice-président. Il termine la présidence de Kennedy, puis est élu sur son propre nom.

La dépouille est emmenée pour les honneurs et la levée du corps.

Funerailles-JFK_Jackie_Caroline_original_backup

image (3)

hqdefault (2)

d6cdbf8b-b90f-418b-b83d-eebe3dcd8946

les-funerailles-de-jfk

25-novembre-1963-d-un-pas-de-soldat-la-marche-de-Jackie-Kennedy

Photo ci-dessus, lors des obsèques, avec Jacqueline Kennedy en robe noire et avec un voile noir, et à ses côtés, un peu en retrait Bob Kennedy, alors que juste devant, le petit John F. Kennedy (appelé aussi John John) saluait le cercueil de son père, presque au garde-à-vous.

4adee36decccccbdb0bf9cd48bc385bc1310411577200634

Le-salut-de-John-John

Photo ci-dessus de cette attitude digne, du fils John..John, presque au garde-à-vous et saluant.

Honor_Guard_prepares_to_fold_flag_over_JFK_casket,_25_November_1963

Photo ci-dessus devant la dépouille et pour les honneurs rendus .

(On reconnaîtra sur cette photo le Général De Gaulle, et avec, sur sa gauche, le roi d’Ethiopie..)

2091041-jpg_1868124_1000x667

Photo ci-dessus et où l’on reconnaîtra aisément le Général De Gaulle et président Français.

Une attitude digne cependant..

Funerailles-JFK_Jackie_Bob_Ted_original_backup

Photo ci-dessus la tristesse dans l’émotion.

feaa0669-a6e6-480c-b4d5-1dafb6b073a6

Photo ci-dessus la tristesse dans l’émotion.

images (9)

Photo ci-dessus, de Jackie Kennedy, bouleversée et attristée.

1140-jfk-president-john-kennedy-facts-quotes-biography

Photo ci-dessus de Kennedy assis dans son fauteuil à bascule et avec un regard pensif.

jfk21

John Fitzgerald-Kennedy..Un destin brisé !..

phpShgny8

775207-president-kennedy-croyait-fermement-approche

image (1)

Je referme cette parenthèse.

[On remarquera de suite l’importance des photographies, en général, tout comme pour ces photos prises lors de cet assassinat, par un tas de gens qui se trouvaient là, par hasard (pour la plupart) et sur les lieux mêmes, autour de « Dealey-Plaza » comme le long de l’itinéraire, entre la bibliothèque municipale (Lee Oswald..) et ce grand escalier, visible sur certaines photos. Peu après cet horrible attentat et assassinat, la police locale, tout comme le « F.B.I. » et la « C.I.A. » ont récupéré tous les appareils photographiques, comme caméras, de ces gens (après les avoir recensés et identifiés), pellicules et photos déjà développées comme films.. Ces différents objets auraient du, normalement, être mis sous scellés et faire partie des pièces à conviction..normalement. Or, il est à constater (et il a été constaté) qu’il n’en a rien été, et que, de plus, on avait même (volontairement, sciemment ou pas..)fait disparaître certaines pièces à conviction, dont une enveloppe contenant des cheveux, et pour d’autres des morceaux de peau de la boîte crânienne et tissu de peau..c’est peu dire !..]

La photographie.

Mes débuts, tout premier début, en matière de photographie..

Voici l’appareil photographique que j’ai eu pour Noël et comme cadeau de Noël..

Un boîtier simple, en plastique Noir.

il_570xN

images (4)

Kodak Jiffy VP-4

s-l300 (1)

thumb5_0444b71c-0327-418f-b0cb-8b96d088b612

tumblr_inline_mgu84lNtsY1r6rzt7

1+Paper+copy

$_84 (1)

51YaNoMLXfL

Eh..oui..j’ai eu ça, entre les mains, au tout début, et à mes premiers débuts timides en entrée en matière dans le domaine de la photographie.

J’étais fier et heureux de pouvoir posséder cet appareil, reçu à Noël, en guise de cadeau de Noël, et grâce à mon papa.

Cet appareil qui m’a permis tant de débuter que de me perfectionner, m’avait donné entière satisfaction, et avec lequel, d’ailleurs, j’ai pris de belles photos.

La publicité au travers pour Kodak..

maligne-lake-1960

Photo ci-dessus pour une publicité pour « Kodak », représentant Jasper National Park au Canada en 1960 – colorama – Kodak.

image

m

Photo-kodak_vigilant-prestige-de-la-photo-amateur-2

unnamed

Mon deuxième appareil photographique..

Cette fois, ce n’était plus un cadeau de Noël, mais bien un appareil choisi seul, et par moi-même.

420_12007333_1

Photo ci-dessus de la boîte contenant cet appareil pour une promo pour Noël.

Pour la sortie de cet appareil une promo en pub avait été faite et organisée autour..

Kodak-Instamatic-233-photokina-Pub-1968-700

Pour cet appareil photographique, je m’étais rendu avec mon papa dans une ville, non loin de l’un de ses lieux de travail, en parlant de la mine de charbon.

Dans cette ville, il y avait, bien-sûr, un tas de magasins, dont un de photographe et revendeur d’appareils photographiques.

J’avais également eu l’occasion de voir les appareils exposés dans la vitrine, lors de venues, au préalable, et pour faire des courses.

Arrivés sur place, j’ai à nouveau jeté un regard au travers de la vitrine, pour me rassurer et être rassuré.

En entrant, malgré tous les appareils photographiques présents et exposés, mon choix s’est tourné d’emblée vers un appareil récent et révolutionnaire pour l’époque.

Il s’agissait de l’Instamatic 233 X de chez Kodak.

Appareil-Photo-Kodak-Instamatic-233

Photo ci-dessus de cet appareil photographique et « Instamatic 233 ».

(il faut dire qu’il avait belle allure et me plaisait..)

téléchargement

Photo ci-dessus du boîtier, petite sacoche de transport, pour contenir l’appareil durant son transport et sur soi.

$_84

Photo ci-dessus de l’appareil photographique posé devant son boîtier.

Kodak_Instamatic_233

Photo ci-dessus de l’Instamatic 233.

appareil-photo-kodak-instamatic-233-x

Photo ci-dessus de l’Instamatic 233 X dans son boîtier et en position prêt à l’emploi.

b6e2090668f9a40eca95730a1274edc9_0a505b6

Photo ci-dessus d’un gros plan de la partie avant, côté droit supérieur, et avec le nom du modèle, et juste au-dessus le déclencheur que l’on enfonçait vers le bas.

insta233x

Photo ci-dessus de l’Instamatic 233 X avec le flash mis en place, sous la forme d’un petit cube carré et avec quatre faces et côtés, et donc quatre possibilités d’utiliser le flash pour des photos d’intérieur.

Kodak_Instamatic_233

Photo ci-dessus de l’Instamatic 233.

a32fd16e8e9edb12ea0a551f952387d5_589fed4

Photo ci-dessus de la partie gauche (tranchant et côté gauche) de l’appareil.

c1686fd94cd408cc71150bdec02365d0_79f79db

Photo ci-dessus d’une vue avec le dessous visible.

Il y avait un tout petit fascicule à feuillets, dans la boîte, pour le mode d’emploi et son utilisation..

KodakInstamatic233XInstructionManual788057-User-Guide-Page-3

Le mode d’emploi était facile, il y avait un petit carnet à feuillets, en forme de dépliant, dans la boîte en carton.

1257f8a1c99c07f7f923267fab338e1b_70055de

Photo ci-dessus de l’appareil vu de dos et partie arrière, avec une fenêtre en partie basse pour pouvoir contrôler le défilement des photos et nombre restant.

357730ce44405f6a11e882534ecbaca8_c807654

Photo ci-dessus de la partie arrière avec la porte d’accès qui pivote sur la gauche, pour permettre de mettre en place la pellicule.

a80e3a0679f26355d2e36dfcce39e514

Photo ci-dessus de l’appareil, avec juste dessous la cassette contenant la pellicule.

KodakInstamatic233InstructionManual788056-User-Guide-Page-5

Lot-2-appareils-photo-Instamatic-233-Kodak-Reomar-_1

Photo ci-dessus de la partie droite et tranche avec l’objectif visible et les sigles, en fonction du mode choisi, sur la couronne de l’objectif.

KodakInstamatic233XInstructionManual788057-User-Guide-Page-8

Kodak-Instamatic-233_DSC6274-700

Photo ci-dessus de deux appareils Instamatic 233 côte à côte.

kodak-instamatic-233

Photo ci-dessus, vue d’ensemble de cet Instamatic 233.

(On aperçoit ici, sur le dessus de l’appareil l’emplacement circulaire pour recevoir le flash sous forme d’un cube..)

instamatic233

Photo ci-dessus de la boîte, à l’achat, contenant l’appareil photographique et son boîtier, petite sacoche de transport, présentés plus haut.

cartouche

Photo ci-dessus de la cassette pellicule.

images (1)

Photo ci-dessus de la boîte évoquée plus haut, et vue de dessus.

images (2)

Photo ci-dessus d’une toute petite pub qui allait avec.

Il existait d’autres modèles un peu au-dessus, mais j’ai préféré choisir ce modèle Instamatic 233.

insta255x

Photo ci-dessus de l’Instamatic modèle 255X.

(On était déjà, un tout petit peu dans l'effet "marketing"..publicité..)

La publicité n’était pas en reste, loin delà.

Kodak-Instamatic-100-solchebilder-pub-1964-De-700

Kodak-Instamatic-224-viebonmoment-Pub-1966-Fr-850

Kodak-Instamatic-126-erenouvelle--pub-1963-Fr-700

Fait suite une série de photos, à titre d’exemple, mais qui n’a rien à voir avec les photos que j’ai faite moi-même et qui étaient très bien, et pas floues.

245x256x2

247x256x2

Photo ci-dessus d’un morceau de pellicule (négatif) d’une photo râtée.

255x256x2

257x256x1

Photo ci-dessus d’un morceau de pellicule avec le sujet photographié visible, ici un sapin de Noël.

293x256x1

305x256x2

384x256x1

L’Instamatic 233 était un bon petit appareil photographique innovant et pratique.

81CACC8428ED40D67C309198BAB612DE

 

1024px-Instamatic_film

Photo ci-dessus d’une autre cassette pellicule et d’une marque différente.

Quelques autres approches en matière de photographies faites.

2018-08-01-0007

53039342

Photo ci-dessus avec la seinee t le pont pour le métro "aérien" ici, comme pour les voitures juste dessous, et à droite, le bâtiment du ministère des finances de Bercy.

Venise..ah..Venise !..

accessory-camerahack-fakmatic-5

fakmatic_instamatic-ad9b3

pellicule_adaptateur_fakmatic-instamatic-photo-on-35mm-film-3-69006

images

IMGP1184

Je ne me suis jamais plaint et j’ai fait un tas de photos magnifiques avec cet appareil photographique.

C’est d’ailleurs avec cet appareil photographique que j’avais fait un tas de photos durant mes vacances en Bretagne (entre autre), en sac à dos et à pied (tout d’abord le train, puis le bus, et ensuite de l’auto – stop..), en camping.

Mon troisième appareil photographique..

L’Olympus XA2..

xa2

Photo ci-dessus de cet appareil photographie en partie avant.

Je m’étais acheté cet appareil photographique peu après notre mariage, en 1976.

olympus-xa2

Photo ci-dessus de cet appareil photographie en partie avant.

olympus-xa2-dos

Photo ci-dessus de cet appareil photographie en partie arrière.

olympus-xa2-top

Photo ci-dessus de l’appareil vu de dessus et pour la partie avant.

olympus-xa2-flash

Photo ci-dessus de l’appareil photographique avec le petit boîtier flash posé à côté.

OLYMPUS-XA-2-35mm-COMPACT-FILM-CAMERA-WITH-_1

Photo ci-dessus de l’appareil photographique vu de dessus et avec le boîtier flash fixé avec en partie gauche.

Mint-OLYMPUS-XA2-Point-Shoot-35mm-Film

Photo ci-dessus de l’appareil photographique vue de face avant et avec son petit boîtier flash attenant fixé contre.

xa2

Photo ci-dessus de l’appareil vu dans son ensemble.

revue-olympus-xa-2-benber-photo-argentique-6-1

Photo ci-dessus d’un gros plan de l’appareil, avec l’objectif et le viseur au-dessus, et à gauche, la sélection pour le mode choisi, portrait, personnes, paysage et au-dessus le voyant rouge pour le mode en prise de vue à retardement.

revue-olympus-xa-2-benber-photo-argentique-8-1

Photo ci-dessus gros plan avec le déclencheur (carré rouge).

revue-olympus-xa-2-benber-photo-argentique-7-1

Photo ci-dessus gros plan et détails pour le déclencheur à retardement, petit levier à gauche (et également test pour la batterie), le tout petit bouton noir, dans une cavité servant à ouvrir la partie arrière au dos de l’appareil, et juste après, sur la droite, le logement pour la pile, et au-dessus le logement pour venir y fixer un pied support pour l’appareil.

img4

Photo ci-dessus dessin, petit schéma descriptif pour l’action du déclencheur à retardement, avec le voyant .

Lorsque l’on a rejoint le groupe de personnes ou fond de paysage à temps, le voyant rouge s’allume et la photo se déclenche.

olympus_xa2_manuel_02

Photo ci-dessus d’un schéma montrant la façon de mettre en place la batterie et le rappel pour le déclencheur à retardement.

XA21CB-1753

Photo ci-dessus de la partie arrière de l’appareil et avec le couvercle ouvert sur la droite pour la mise en place de la pellicule.

Fait suite un groupe de feuilles (petit fascicule dépliant contenu dans la boîte à l’achat) expliquant le mode d’emploi de l’appareil et les détails importants avant utilisation comme au moment de prendre des photos.

olympus_xa2_manuel_03

olympus_xa2_manuel_07

olympus_xa2_manuel_10

olympus_xa2_manuel_11

olympus_xa2_manuel_15

Après plusieurs sorties et photos effectuées, on a pris l’habitude et l’aisance, suite au petit dépliant avec les explicatifs.

kei-YCk47AYTEQ4-unsplash-822x548

Photo ci-dessus de l’appareil posé sur un coin de table (à éviter !..).

Fait suite une petite série de photos prises avec cet appareil, à titre d’exemple.

revue-olympus-xa-2-benber-photo-argentique-2 (1)

revue-olympus-xa-2-benber-photo-argentique-2

revue-olympus-xa-2-benber-photo-argentique-3

images (14)

Personnellement, j’ai pris un tas de belles photos avec cet appareil photographique, sans avoir besoin de m’en plaindre.

(Le seul « bémol » avec cet appareil était l’objectif pour la profondeur de champ et qui parfois induisait et induit en erreur, donc il faut en tenir compte dès le départ, et en avoir l’habitude..)

Comparaison..

Le Minox 35 GT et l’Olympus XA2..

revue-olympus-xa-2-benber-photo-argentique-12-1

Photo ci-dessus, comparaison des deux boîtiers de face.

revue-olympus-xa-2-benber-photo-argentique-9-1

Photo ci-dessus, comparaison des deux boîtiers de dos et partie arrière.

revue-olympus-xa-2-benber-photo-argentique-11-1

Photo ci-dessus, comparaison des deux boîtiers vus de dessus.

Le Minox 35 FL..

unnamed

Photo ci-dessus du Minox 35 FL vue d’avant et avec la trappe d’accès de l’objectif abaissée et ouverte.

cbalda

Photo ci-dessus, d’une vue différente, du Minox 35 FL vue de côté et dessus, et avec la trappe d’accès de l’objectif abaissée et ouverte.

Mon quatrième appareil photographique..

Un appareil « professionnel » !..

Le « Nikon FE 2 ».

s-l225

Nikon-FE2-SLR-Film-Camera-w-NIKKOR-H-Auto

Photo ci-dessus d’un Nikon FE2 avec un objectif monté dessus et sa sangle de transport.

$_85

Photo ci-dessus, d’un gros plan, d’un Nikon FE2 avec un objectif monté dessus et sa sangle de transport posée à côté, ainsi que le couvre-objectif.

s-l300 (1)

Photo ci-dessus d’un boîtier de Nikon FE2 « nu », sans objectif et avec un cache pour couvrir et protéger le logement à l’avant prévu pour recevoir l’objectif de son choix et/ou choisi.

nikon-fe2-kh-1042

Photo ci-dessus, gros plan, d’un boîtier de Nikon FE2 « nu », sans objectif et avec un cache pour couvrir et protéger le logement à l’avant prévu pour recevoir l’objectif de son choix et/ou choisi.

nikon_FE2_noir

Photo ci-dessus d’un Nikon FE2 avec un objectif Nikkor de chez Nikon.

Nikon-–-Boitier-Nikon-Fe-Noir-–-Cellule

Photo ci-dessus du boîtier du Nikon FE2 vu de dessus.

nikon-fe2-kh-1044

Photo ci-dessus, gros plan, du boîtier du Nikon FE2 vu de dessus.

Nikon-FE2-Noir-Boitier-Argentique-Black-Body-_1

Photo ci-dessus, gros plan, de la partie du dessus de l’extrémité sur la gauche.

Test_Medical_Nik_001

Photo ci-dessus, gros plan de la partie extrémité droite avec le bouton de réglage (molette graduée).

8096161282_c1bc3603ab_c

Photo ci-dessus de la partie arrière et dos du Nikon FE2.

(On remarque en partie basse du dos, un emplacement prévu pour y insérer le carton découpé sur la boîte en carton de la pellicule, pour avoir ainsi visible en permanence le type de pellicule, la sensibilité et le nombre de photos possible..on voit également les éléments décrits juste peu avant et le déclencheur, au-dessus et à droite (levier)..)

nikon-fe2-kh-1045

Photo ci-dessus du boîtier vu de dessous.

(On remarquera le logement pour la batterie, en partie droite, tout comme la prise raccord du moteur, et en partie gauche, le petit bouton dans la toute petite cuvette pour ouvrir le couvercle à l’arrière du boîtier, tout comme la pièce circulaire pour entraîner la pellicule avec le moteur adapté lorsque celui-ci est en place, et presque au centre sous l’objectif l’emplacement pour venir y fixer un pied support pour l’appareil..)

nikon-fe2-kh-1046

Photo ci-dessus du boîtier ouvert, en partie arrière, avec le couvercle pivoté sur la droite, pour l’accès pour mettre en place une pellicule, avec le bouton en partie supérieure gauche levé vers le haut pour faciliter la mise en place de la bobine de la pellicule dans on logement à gauche.

nikon-fe2-kh-1043

Photo ci-dessus de la partie arrière et dos du Nikon FE2.

(On remarque en partie basse du dos, un emplacement prévu pour y insérer le carton découpé sur la boîte en carton de la pellicule, pour avoir ainsi visible en permanence le type de pellicule, la sensibilité et le nombre de photos possible..,on voit également les éléments décrits juste peu avant et le déclencheur, au-dessus et à droite (levier)..)

Fait suite un dessin du petit fascicule délivré avec pour les explicatifs et mode d’emploi..

Nikon-FE-2

L’œilleton et le viseur..

images (15)

Photo ci-dessus, détail de l’intérieur du viseur, avec la vitre comportant l’affichage des éléments avant de prendre une photo et d’agir sur le levier du  déclencheur.

Nikon-FE2-schwarz-SHP-300216

Photo ci-dessus du boîtier Nikon.

s-l300 (2)

Photo ci-dessus, gros plan du boîtier Nikon, avec le logement ouvert de l’emplacement de l’objectif avant sa mise en place.

Les différents objectifs..

AF-S-VR-Micro-NIKKOR-105mm-f-2

Photo ci-dessus d’un objectif Nikon.

PACK-Appareil-Photo-Argentique-NIKON-FE2-Noir-_1

Photo ci-dessus de plusieurs objectifs Nikon.

(On remarquera un « zoom » et deux autres petits objectifs à côté..)

[Personnellement j’avais plusieurs objectifs [dont pour la macrophotographie] dont un zoom, un grand angle, et un « fish-eye »..]

L’appareil photographique Nikon FE2 prêt à l’emploi..

unnamed (12)

Photo ci-dessus d’un Nikon FE2 prêt à l’emploi dans sa petite sacoche de transport avec sa sangle et un objectif en place.

Fait suite des photos en noir et blanc pour bien montrer la qualité en rendu, précision, comme netteté.

Nikon_FE2_1

Nikon_FE2_3

Nikon_FE2_4

Nikon_FE2_5

On pouvait y ajouter et mettre en place un moteur adapté..

Copie de s-l300

Photo ci-dessus d’un Nikon FE2 équipé avec son moteur, placé dessous, et avec la poignée de commande en partie droite, et le bouton déclencheur au sommet.

Avec cet appareil photographique « professionnel », j’ai fait des milliers de photos et même.. « mitraillé » avec le moteur lorsque celui-ci était en place..

J’ai fait de superbes photos avec et grâce au Nikon FE2 !

 

Mon cinquième appareil photographique..

Les nouveaux appareils photographiques dits « numériques »..

Mon premier appareil photographique numérique.

Le hp photosmart 735..

28056238_1

Photo ci-dessus du carton d’emballage contenant cet appareil photographique « numérique ».

e8b0f1fc-3d48-11e6-97c6-e080a555415b

Photo ci-dessus du contenu de la boîte vue plus haut et juste au-dessus.

41JCTW0REXL

Photo ci-dessus de l’embase support pour l’appareil photographique.

735-specs

Photo ci-dessus de l’embase support avec l’appareil placé dessus et la télécommande à côté.

HP-PhotoSmart-735

Photo ci-dessus de l’appareil vu de face en biais et avec l’objectif sorti.

allroundview

Photo ci-dessus de l’appareil avec ses côtes et dimensions.

hp-735-ports

Photo ci-dessus, gros plan de la trappe d’accès aux prises raccord.

hp-photosmart-735-735v-735xi-straight-usb-cable

Photo ci-dessus de l’appareil vu de face, et avec sous le dessous la prise raccordée pour être reliée à l’autre extrémité à l’ordinateur pour transférer (télécharger) les photos dans un dossier créé préalablement.

hp-735-sidein

Photo ci-dessus, gros plan, avec l’emplacement de la carte SD.

Hp_photosmart_735

Photo ci-dessus de l’appareil vu de face en biais.

s-l1600

Photo ci-dessus de l’appareil vu de face en biais et avec la sangle - dragonne pour le transport.

images (1)

Photo ci-dessus de l’emplacement de l’objectif « obturé » par son cache.

s-l300

Photo ci-dessus de l’appareil vu de dos et avec l’écran éteint.

unnamed

Photo ci-dessus de l’appareil vu de dos et avec l’écran éteint, appareil hors mise sous tension..non allumé.

images (1)

Photo ci-dessus de l’emplacement de l’objectif « obturé » par son cache.

Q2210A-R-unit

Photo ci-dessus de l’appareil de face et de dos avec l’écran.

hqdefault

Photo ci-dessus de l’appareil vu de dos et avec l’écran et le sujet, avant de prendre la photo, pour exemple.

Fait suite une série de trois photos prises, à titre d’exemple, avec cet appareil..

(Ces photos ne sont pas de moi..)

Photo-HP 735-Photosmart-bis

Photo-HP 735-Photosmart

Photo-pont-du-Gard-hp

images

Photo ci-dessus de l’appareil vu de dos avec l’écran et la vue de la photo prise.

Grâce à mon imprimante « hp », je pouvais tirer moi-même mes photos sur papier spécifique adapté pour photographies.

3992829638_b46881ff3e_c

Puis, j’ai eu d’autres appareils photographique « numérique »..deux..trois.

(J’ai eu deux autres « Samsung » et un « Nikon », avant le dernier..)

71nu2JpS4UL

[C’était la « guerre » aux « Pixels » sans raison justifiée, sauf au début.]

Mon dernier appareil photo numérique ou « A.P.N. »..

Le Nikon « COOLPIX A100 »..

192600546_tcimg_9A2ED9F4

Photo ci-dessus du boîtier en carton contenant l’appareil photographique numérique.

s-l400

Photo ci-dessus de l’appareil photographique posé devant le carton d’emballage.

91ZLyV68YyL

Photo ci-dessus de l’appareil vu de face avant.

81BjxazH-1L

Photo ci-dessus de l’appareil vu de dos et partie arrière.

(On remarquera en partie droite tous les éléments pour son utilisation et mise en service, pour prendre les photos tout comme visionner les photos déjà prises..)

CAMARA-DIGITAL-NIKON-COOLPIX-A100

Photo ci-dessus de l’appareil vu debout de face, et juste devant, un autre posé à plat et avec une vue sur le dessus.

highres-Nikon-Coolpix-A100-Black-8_1454677686

Photo ci-dessus de ce Nikon « COOLPIX A100 » petit et compact et tenant dans la main.

téléchargement

Photo ci-dessus, côte à côte, l’appareil vu de face avant et de dos et partie arrière.

nikon-coolpix-a100-noir-20-1-megapixels-zoom-n

Photo ci-dessus, vue de dessus en gros plan et détails.

nikon-coolpix-a100-0-

Photo ci-dessus de la partie avant, vers le haut et en gros plan.

nikon_coolpix_a100_04

Photo ci-dessus de l’appareil vu de trois quart avant et de biais avec l’objectif sorti.

images (2)

Photo ci-dessus d’une vue de dessous avec l’emplacement, à gauche (trappe ouverte), pour la batterie comme pour la mini carte SD.

vhbw-batterie-li-ion-pour-nikon-coolpix-a100-comme

Photo ci-dessus d’un modèle de batterie correspondant  pour cet appareil.

intensilo-2x-li-ion-batterie-700mah-3-7v-pour-ap

Photo ci-dessus de deux batteries correspondantes côte à côte.

uploaded_870ec5bccf6d63040be1712d784b1ac7

Photo ci-dessus de l’appareil vu de dos et partie arrière.

b57541ed-2bf0-48a9-b2ac-e67731317d65

Photo ci-dessus, gros plan, de l’appareil vu de dos et partie arrière.

(On remarquera les données affichées sur l’écran, ici en Anglais, mais on peut choisir la langue pour l’affichage des éléments comme pour le reste, en parlant du groupe date –heure, car les photos sont numérotées à la suite, avec la date et l’heure de prise de vue..pas rien !..)

37771bc11047e106d4654126a17152a7

Photo ci-dessus d’une vue de cet appareil très compact et petit tenu entre deux doigts.

b57541ed-2bf0-48a9-b2ac-e67731317d65

Photo ci-dessus, gros plan, de l’appareil vu de dos et partie arrière.

(On remarquera les données affichées sur l’écran, ici en Anglais, mais on peut choisir la langue pour l’affichage des éléments comme pour le reste, en parlant du groupe date –heure, car les photos sont numérotées à la suite, avec la date et l’heure de prise de vue..pas rien !..)

c1382adcc5009a8a15aa7d95d902aaf9

Photo ci-dessus de l’appareil de face avant.

(Sur cette photo, on remarquera que l’objectif n’est pas sorti, et donc en retrait dans le boîtier et obturé par un cache..)

highres-Nikon-Coolpix-A100-Black-5_1454677662

Photo ci-dessus, gros plan sur le dessus et avec une vue sur l’avant.

highres-Nikon-Coolpix-A100-Black-6_1454677670

Photo ci-dessus avec la partie arrière et dos et les éléments en partie droite tout comme l’écran.

coolpix-a100-noir

Photo ci-dessus de l’appareil avec son objectif sorti.

Fait suite deux photos prises avec cet appareil, à titre d’exemple..

(ce ne sont pas les miennes..je précise..)

Nikon-Coolpix-A100-sample-images

Photo-Nikon-A100

nikon_coolpix_a100_13

Photo ci-dessus de ce Nikon COOLPIX A100 très compact, et cependant..

Cet appareil photo me suis partout lors de mes randonnées comme sorties en V.T.T. ou encore simples promenades et ballades à pied.

(Il ne prend pas de place, se fait « discret » et est cependant très efficace, que vouloir de plus ?..)

Fait suite des photos que j’ai prises, moi-même, avec cet appareil photographique « numérique »..

DSCN3267

DSCN3279

DSCN3280

DSCN3275

Quelques photos prises avec mon « A.P.N. » et que j’ai d’ailleurs intégrées dans deux de mes articles mis..

J’ai cependant, encore bien, tous mes appareils photos depuis le début..

1+Paper+copy

Kodak_Instamatic_233

xa2

$_85

3992829638_b46881ff3e_c

 

71nu2JpS4UL

 

91ZLyV68YyL

(J’ai gardé depuis le début, et j’ai toujours, tous mes appareils photos, et en état !..)

251191227_450

Je suis cependant « intéressé » par l’achat et l’acquisition d’un nouvel appareil photographique, et sans doute le « dernier » pour moi..

Je ne « craque » pas..je suis juste..intéressé..

1000-Panasonic-Lumix-FZ1000-13_1403005786

Photo ci-dessus du « Panasonic – Lumix DLMC- FZ 1000 II ».

Je suis également encore intéressé par l’achat d’un nouvel appareil photographique, et sans doute, le dernier..

Celui qui m’intéresse est le.. « Leica v-lux-5 »..

leica-v-lux-5_003

leica-v-lux-5_002

leica-v-lux-5_001

Le V-Lux 5 de Leica est un appareil photo compact bridge à grand capteur 20 Mpixels (diagonale 16 mm, type 1 pouce). Lancé en 2019, quelques mois après la sortie du Lumix DC-FZ1000 II de Panasonic sur lequel il est basé, ce modèle est muni d’un objectif zoom lumineux 16× (focales 25-400 mm, ouverture maxi F2,8 en grand angle et F4 à la focale maxi), d’un viseur électronique OLED et d’un grand écran tactile orientable. L’appareil propose un accès direct aux modes PASM et à de nombreux réglages manuels avec plusieurs boutons à fonction personnalisable (huit au total, dont trois sur l’objectif).

leica-v-lux-5_005

leica-lux-superzoom-400mm-connexion-wifi-blu

Pour couvrir tous les thèmes
Le Leica DC Vario-Elmarit 9,1–146 f/2,8–4 ASPH.

Avec le zoom DC Vario-Elmarit 9.1–146 f/2,8–4 ASPH. vous serez toujours prêt quel que soit l’endroit où vous mène votre voyage photographique et les moments inattendus de la vie. Sa vaste plage de focales de 25 à 400 mm (en équivalent 35 mm) couvre virtuellement tous les domaines de la photographie.

Expérimentez les effets de bokeh, cadrez en grand-angle, en standard, au super-téléobjectif et même en plans macro : sans jamais avoir à transporter des équipements ou des accessoires complémentaires et sans perdre de temps précieux à changer d’objectif. 

Grâce à la grande ouverture maximale de son objectif (f/2,8 en grand-angle et f/4 en téléobjectif), le Leica V-Lux 5 assure en toutes circonstances. Même en conditions de lumière défavorable. Le stabilisateur d’image intégré à l’appareil contribue à stabiliser les prises de vues pour garantir d’excellentes performances en faible lumière sans avoir à utiliser un trépied.

Élargissez votre horizon créatif
Capteur de 20 millions de pixels

Sensor---PoP---1512x1008_teaser-1316x878

Grâce à son grand capteur de 1 pouce, le Leica V-Lux 5 se distingue par sa résolution de 20 millions de pixels qui est à l’origine d’images de très haute qualité, richement détaillées. Pour le photographe, la sensibilité maximale de 12.800 ISO de ce capteur augmente fortement les possibilités de prises de vues en toutes situations, même dans les conditions de lumière les plus difficiles.

Le capteur du V-Lux 5 a été conçu sur mesure et spécifiquement calibré pour être en parfaite cohérence avec son incroyable zoom afin de garantir des couleurs naturelles et un rendu particulièrement précis des détails.

Le design au service de la fonction
Conçu en Allemagne

leica-v-lux-5_004

Remarquable par son design et son excellente fabrication de type artisanale, le Leica V-Lux 5 affiche une signature esthétique exclusive.

Toutes les fonctions sont accessibles et activables de manière intuitive tandis que le passage entre commande automatique et manuelle est simple et immédiat. En phase avec la notoriété de Leica pour ses références de qualité élevée, le V-Lux 5 bénéficie d’une garantie de 2 ans afin d’inspirer la plus grande confiance à ses utilisateurs.

Une visée magnifique
Nouveau viseur OLED

Viewfinder-V-Lux-5-CU---1512x1008-f4f4f4_teaser-1316x878

Le viseur électronique OLED nouvellement développé du Leica V-Lux 5 permet une composition d’image précise dans le plus grand confort. La technologie OLED assure une image de visée avec un meilleur contraste et des couleurs plus fidèles tout en économisant l’énergie de la batterie. Grâce à sa résolution de 2,36 millions de pixels et à l’augmentation de son grossissement à 0,74x, il permet de cadrer rapidement et facilement, même lors d’un ensoleillement intense.

Vous pourrez aussi explorer le monde sous l’angle de votre choix grâce à l’écran tactile entièrement orientable situé au dos du V-Lux 5 et qui constitue un complément étonnant du viseur électronique.

Un écran « convivial » et facile d’utilisation..

leica-v-lux-5_006

La vitesse nécessaire
Un autofocus super rapide

Équipé de l’un des systèmes autofocus les plus rapides de sa catégorie, le Leica V-Lux 5 enregistre sans faille chaque sujet en mouvement, qu’il s’agisse d’un super bolide roulant à pleine vitesse ou d’un sympathique bambin gambadant dans le jardin.

Grâce à la technologie de pointe DFD (Depth From Defocus), l’appareil fait la mise au point en 0,1 seconde.

V-Lux-5---Autofokus---1512x1008-Gif-ffffff_large

Un tout nouveau viseur..

Le viseur électronique OLED

Viewfinder-V-Lux-5-CU---1512x1008-f4f4f4_teaser-1316x878

Le viseur électronique OLED nouvellement développé du Leica V-Lux 5 permet une composition d’image précise dans le plus grand confort. La technologie OLED assure une image de visée avec un meilleur contraste et des couleurs plus fidèles tout en économisant l’énergie de la batterie. Grâce à sa résolution de 2,36 millions de pixels et à l’augmentation de son grossissement à 0,74x, il permet de cadrer rapidement et facilement, même lors d’un ensoleillement intense.

Vous pourrez aussi explorer le monde sous l’angle de votre choix grâce à l’écran tactile entièrement orientable situé au dos du V-Lux 5 et qui constitue un complément étonnant du viseur électronique.

La vie en mouvement
Vidéo 4K

1566315

En complément des prouesses en matière de prises de vues photos, le Leica V-Lux 5 permet d’enregistrer des vidéos 4K à un taux d’acquisition allant jusqu’à 30 im./s. Vous enregistrerez ainsi tous les souvenirs des moments à préserver avec une superbe qualité cinématique.

Avec une résolution de 3840 x 2160 pixels, 4 fois celle de la Full-HD, les meilleurs moments peuvent être transformés en superbes vidéos. L’appareil propose aussi un mode Full-HD avec un taux d’acquisition de 60 images par seconde pour des possibilités d’effets flexibles et variés.

Design-Leica-V-Lux-5---top---1512x1008-f4f4f4_teaser-1316x878

Pour être toujours connecté
La nouvelle App Leica FOTOS

Leica-FOTOS-App---Ambient---1512x1008_teaser-1316x878

Restez connecté, où que vous soyez ! En complément du Wi-Fi, le Leica V-Lux 5 peut être couplé à votre smartphone via l’option économe en énergie : Bluetooth.

L’App Leica FOTOS vous permet de partager des photos et des vidéos en quelques secondes, de régler les paramètres de l’appareil depuis votre smartphone ou de transformer ce dernier en viseur à distance et en télécommande de déclenchement. L’App Leica FOTOS peut transférer des données de localisation GPS du smartphone vers l’appareil photo. D’autre part, le V-Lux 5 peut être rechargé par un power bank, tout comme un smartphone. Autant de facilités qui simplifieront vos voyages.

713vwmonghL

L’APPAREIL PHOTO SUPERZOOM POUR LES EXPLORATEURS

appareil-photo-leica-v-lux-5-avec-zoom-optique-16x

Le nouveau V-Lux 5 est désormais le plus polyvalent des compacts Leica haut de gamme. La très large plage de focales de son zoom couvre presque tous les types de sujets, à toutes les distances, simplifiant ainsi la photographie de voyage en évitant de changer d'objectifs et de transporter des équipements complémentaires.

L’image du nouveau viseur OLED permet de cadrer des scènes réalistes, d’une incroyable clarté tandis que le grand capteur assure des vues haute résolution fidèles à la réalité. Grâce à sa polyvalence exceptionnelle, le Leica V-Lux 5 fait face à chaque situation depuis le reportage de voyage jusqu’à la photo de sport en passant par tous les grands thèmes classiques afin de transformer toutes vos aventures en superbes images-souvenirs.

Le Leica v-lux-5 avec l’objectif 25-400 est largement suffisant !..

Pour la petite histoire, le « Leica » évoqué coûte..2150 Euros !..

(On peut le trouver « neuf » à 1990 Euros..)

Il y a également le Leica v-lux 5, noir, « version E », et à 1220 Euros..

713vwmonghL

Les points forts :

  • Nouveau viseur OLED permettant de cadrer des scènes réalistes, d’une incroyable clarté tandis que le grand capteur assure des vues haute résolution fidèles à la réalité.
  • Grâce à la technologie de pointe DFD (Depth From Defocus), l’appareil fait la mise au point en 0,1 seconde
  • Vaste plage de focales de 25 à 400 mm (en équivalent 35 mm) couvrant virtuellement tous les domaines de la photographie.
  • En mode 4K rafale, il atteint 30 vues par seconde avec une résolution de 8 millions de pixels.

DESCRIPTION

Leica V-Lux 5

Le nouveau V-Lux 5 est désormais le plus polyvalent des compacts Leica haut de gamme. La très large plage de focales de son zoom couvre presque tous les types de sujets, à toutes les distances, simplifiant ainsi la photographie de voyage en évitant de changer d'objectifs et de transporter des équipements complémentaires.

L’image du nouveau viseur OLED permet de cadrer des scènes réalistes, d’une incroyable clarté tandis que le grand capteur assure des vues haute résolution fidèles à la réalité. Grâce à sa polyvalence exceptionnelle, le Leica V-Lux 5 fait face à chaque situation depuis le reportage de voyage jusqu’à la photo de sport en passant par tous les grands thèmes classiques afin de transformer toutes vos aventures en superbes images-souvenirs.

Pour couvrir tous les thèmes : Le Leica DC Vario-Elmarit 9,1–146 f/2,8–4 ASPH.

Avec le zoom DC Vario-Elmarit 9.1–146 f/2,8–4 ASPH. vous serez toujours prêt quel que soit l’endroit où vous mène votre voyage photographique et les moments inattendus de la vie. 

Sa vaste plage de focales de 25 à 400 mm (en équivalent 35 mm) couvre virtuellement tous les domaines de la photographie.

Expérimentez les effets de bokeh, cadrez en grand-angle, en standard, au super-téléobjectif et même en plans macro : sans jamais avoir à transporter des équipements ou des accessoires complémentaires et sans perdre de temps précieux à changer d’objectif. 

Grâce à la grande ouverture maximale de son objectif (f/2,8 en grand-angle et f/4 en téléobjectif), le Leica V-Lux 5 assure en toutes circonstances.

Même en conditions de lumière défavorable. Le stabilisateur d’image intégré à l’appareil contribue à stabiliser les prises de vues pour garantir d’excellentes performances en faible lumière sans avoir à utiliser un trépied.

Élargissez votre horizon créatif : Capteur de 20 millions de pixels

Grâce à son grand capteur de 1 pouce, le Leica V-Lux 5 se distingue par sa résolution de 20 millions de pixels qui est à l’origine d’images de très haute qualité, richement détaillées. 

Pour le photographe, la sensibilité maximale de 12.800 ISO de ce capteur augmente fortement les possibilités de prises de vues en toutes situations, même dans les conditions de lumière les plus difficiles.

Le capteur du V-Lux 5 a été conçu sur mesure et spécifiquement calibré pour être en parfaite cohérence avec son incroyable zoom afin de garantir des couleurs naturelles et un rendu particulièrement précis des détails.

Une visée magnifique : Nouveau viseur OLED

Le viseur électronique OLED nouvellement développé du Leica V-Lux 5 permet une composition d’image précise dans le plus grand confort.

La technologie OLED assure une image de visée avec un meilleur contraste et des couleurs plus fidèles tout en économisant l’énergie de la batterie. 

Grâce à sa résolution de 2,36 millions de pixels et à l’augmentation de son grossissement à 0,74x, il permet de cadrer rapidement et facilement, même lors d’un ensoleillement intense.

Vous pourrez aussi explorer le monde sous l’angle de votre choix grâce à l’écran tactile entièrement orientable situé au dos du V-Lux 5 et qui constitue un complément étonnant du viseur électronique.

La vitesse nécessaire : Un autofocus super rapide

Équipé de l’un des systèmes autofocus les plus rapides de sa catégorie, le Leica V-Lux 5 enregistre sans faille chaque sujet en mouvement, qu’il s’agisse d’un super bolide roulant à pleine vitesse ou d’un sympathique bambin gambadant dans le jardin.

Grâce à la technologie de pointe DFD (Depth From Defocus), l’appareil fait la mise au point en 0,1 seconde.

Avec une acquisition en rafale jusqu’à 12 images par seconde, le Leica V-Lux 5 enregistre les moments les plus fugaces et représente donc un excellent choix pour la photographie de sport et d’action. 

En mode 4K rafale, le Leica V-Lux 5 atteint 30 vues par seconde avec une résolution de 8 millions de pixels. 

Des fonctions innovantes comme les modes Post focus et Focus stacking sont à l’origine de nouvelles possibilités créatives.

La vie en mouvement : Vidéo 4K

En complément des prouesses en matière de prises de vues photos, le Leica V-Lux 5 permet d’enregistrer des vidéos 4K à un taux d’acquisition allant jusqu’à 30 im./s. 

Vous enregistrerez ainsi tous les souvenirs des moments à préserver avec une superbe qualité cinématique.

Avec une résolution de 3840 x 2160 pixels, 4 fois celle de la Full-HD, les meilleurs moments peuvent être transformés en superbes vidéos. 

L’appareil propose aussi un mode Full-HD avec un taux d’acquisition de 60 images par seconde pour des possibilités d’effets flexibles et variés.

Pour être toujours connecté : La nouvelle App Leica FOTOS

Restez connecté, où que vous soyez ! En complément du Wi-Fi, le Leica V-Lux 5 peut être couplé à votre smartphone via l’option économe en énergie : Bluetooth.

L’App Leica FOTOS vous permet de partager des photos et des vidéos en quelques secondes, de régler les paramètres de l’appareil depuis votre smartphone ou de transformer ce dernier en viseur à distance et en télécommande de déclenchement. 

L’App Leica FOTOS peut transférer des données de localisation GPS du smartphone vers l’appareil photo. 

D’autre part, le V-Lux 5 peut être rechargé par un power bank, tout comme un smartphone. 

Autant de facilités qui simplifieront vos voyages

Le design au service de la fonction : Conçu en Allemagne

Remarquable par son design et son excellente fabrication de type artisanale, le Leica V-Lux 5 affiche une signature esthétique exclusive.

Toutes les fonctions sont accessibles et activables de manière intuitive tandis que le passage entre commande automatique et manuelle est simple et immédiat. 

En phase avec la notoriété de Leica pour ses références de qualité élevée, le V-Lux 5 bénéficie d’une garantie de 2 ans afin d’inspirer la plus grande confiance à ses utilisateurs.

713vwmonghL

Cependant celui-ci est donné comme étant parfait pour « débutant », mais pas considéré, ni dans la catégorie photographe « professionnel »..voilà tout !..

Autre modèle..

Le Panasonic Lumix S5.

Panasonic Lumix S5 | Appareil Photo Hybride Plein Format (24MP, Vidéo 4K 4:2:2 10bit, Double Stabilisation, V-Log, Anamorphique, Compact, Tropicalisé) – Version Française

71st8AQxJbL

On peut le trouver à.. 1879,00 € , mais sans objectif monté avec !..

Et sinon, il y a le « Panasonic  Lumix DMC- FZ 1000 II», tout aussi performant et moins cher..

 

1000-Panasonic-Lumix-FZ1000-13_1403005786

 

Le « Panasonic  Lumix DMC- FZ 1000 II » , et avec l’objectif de 25-400 est largement suffisant !

Pour la petite histoire, le « Panasonic  Lumix DMC- FZ 1000 II»  évoqué coûte..

On peut le trouver neuf, entre  559,99 Euros  et 774 Euros..

Fait suite une série de photos..

Photos prises avec le Panasonic Lumix DMC-FZ 1000 II.

panasonic_lumix_dmc_fz1000_01

lumix-fz-1000-testbild-01

panasonic_lumix_dmc_fz1000_02

YP1000807-600px

268954747_450

270287151_450

14218165487_ef6ef64992

271078455_450

01YgkBXXVJi8CpiGe10cBS3-15

14218232987_e62bd3d831

panasonic_lumix_dmc_fz1000_03

15105121102_179d2a6c79_b

268944327_2048

unnamed

271578795_450

images

270650419_450

Le Leica v-lux-5

Au sujet du « Leica v-lux-5 », et en comparaison avec le «  Panasonic Lumix DMC- FZ1000 II »..

713vwmonghL

Un capteur CMOS de 1” et 20 Mpx, un zoom 16x équivalent 25-400 mm f/2,8-4 en 24x36, un écran orientable et tactile de 3” et 1,24 Mpts, plus un viseur électronique de 0,39” et 2,36 Mpts. Ne cherchez pas plus loin ! La comparaison des fiches techniques entre le Leica V-Lux 5 et le Panasonic FZ1000 IIn'est qu'un jeu de ressemblances.

Au jeu des sept erreurs, on notera tout de même le revêtement de l'appareil avec l'aspect résille sur la poignée et le repose-pouce du Leica, le design plus plat et anguleux des touches, l'appellation Col sur la molette des modes plutôt que la palette de peintre chez Panasonic pour désigner le mode de Contrôle créatif, et bien évidemment la pastille rouge Leica sur la face avant.

Si les deux appareils possèdent un module de communication sans-fil Bluetooth et Wi-Fi, ils communiqueront chacun avec leur application dédiée. Le Leica V-Lux 5 est ainsi le premier bridge de la marque à gérer l'app Fotos dévoilée en fin d'année 2018. Notez que la septième différence se trouve en bas de la facture : 1 190 € pour le Leica alors qu'il faut compter environ 800 € pour le Panasonic FZ1000 II.

1000-Panasonic-Lumix-FZ1000-13_1403005786

Il existe également un autre appareil comparable.

Le Lumix S5..

panasonic_s5_20-60_s2008314872711A_120659044

Le « Lumix S5 » quand à lui..vaut..2199 Euros !..

(C’est la « parade », en quelque sorte, du Leica v-lux-5..)

panasonic_s5_20-60_s2008314872711A_120659044

 

panasonic_s5_20-60_s2008314872711C_120655582

On peut le trouver également à 1879 Euros, mais toutefois..sans objectif, et donc boîtier seul nu !..

71st8AQxJbL

Photos prises avec le Leica v-lux-5..

V-Lux_Testtag

Photo ci-dessus prise avec le « Leica v-lux-5 », avec cette goutte d’eau, ou perle de rosée, en gros plan, et sur une feuille.

PoP-V-Lux-5---Overview---2_teaser-756x504

Photo ci-dessus également prise avec le Leica v-lux-5.

Wave-over-the-Cobb-680x451

Photo ci-dessus prise en noir et blanc.

Leica..une longue histoire..un mythe..

tumblr_lud0h1wovp1r5fc00o1_1280

Photo ci-dessus d’époque, en noir et blanc, d’un photographe avec un « Leica » en mains, à New-York, et pour la comparaison.

Danuser_Leica_D-Lux-5_Lead3

leica-v-lux-5_001

Voilà..j’hésite, pour être précis, entre le « Leica v-lux-5 », ci-dessus, et le « Panasonic FZ1000 II », ci-dessous..

1000-Panasonic-Lumix-FZ1000-13_1403005786

Il n’y a pas besoin d’être super équipé, à tout prix, pour faire de belles photos, voir même de très belles photos !

image

Voilà pour les faits énoncés et comparaisons, concernant mon choix, en vue de l’achat et acquisition d’un nouvel appareil photographique et sans doute le dernier.

panasonic_lumix_dmc_fz1000_03

Après un tas de recherches, tant en documentations support que sur le net, et surtout auprès d’un photographe « professionnel » et expert (et non des moindres !..), je me suis décidé et j’ai fait mon choix entre ces deux appareils photographiques évoqués..

Mais..chut..cela doit encore rester un peux secret et pour l’instant…

1000-Panasonic-Lumix-FZ1000-13_1403005786

Si j’avais les moyens « justifiés », je m’achèterai, sans hésiter le Nikon D850.

(Jai les moyens, mais je n’engage pas facilement mes dépenses, ni à la légère, voilà tout..)

k2xx4wLDfJRsRmk48UyrVk-1200-80

a2536d84cbd44cd9a8875add42

71T34WZdw9L

20200320_120226

dsc_1578

Mais, c’est une bête de travail réservée aux « vrais » photographes « professionnels » et de plus..expérimentés !..

(Je ne suis ni..photographe professionnel, et encore moins un..expert..)

Le Nikon D850 coûte, au bas mot.. 3850 Euros !..

Avec des photos à couper le souffle !

Nikon-D850-Image-Samples-25

grid-luke-austin-6816

Nikon-D850-Image-Samples-23

nikon-d850-review-sample-shots-014027

Photo-Nikkor-500mm-f-5-6E-PF-ED-VR

Photo ci-dessus prise avec un objectif Nikkor de 500 mm.

d850-8

Photo ci-dessus « empruntée » à Monsieur jean-Michel NOLLEVAUX, photographe professionnel et « expert », et avec son blog sur Wordpress.com « émotions numériques.com ».

Photo-Nikkor-500mm-f-5-6E-PF-ED-VR-bis

 

Photo ci-dessus prise avec un objectif Nikkor de 500 mm.

Mesange-d850-2

35963127674_9c252b2f66_o

35962406024_5bedd2b7c1_o

8c7f16bb744ccdc4130acb2a0e150

iStock-875430954-min-1

303152525_2048

Ammoniten_mit_LM_Makroskop_1_1350

loupe

Nikon-D850-sample-6

unnamed

Nikon-D850-sample-photos5

images (1)

3cbaf6ed3d965aadf60329b1aee3

My-profession-is-IT-but-my-passion-is-photography-and-3D-5a8536b442563__880

A retenir..

C’est l’œil du photographe qui fait la photographie, bien avant l’appareil photographique quel qu’il soit..à retenir !

(C’est l’émotion traduite sur la photo, par l’œil au travers de l’objectif, qui en fait sa qualité comme valeur réelle !..)

Pontdugard

Alors tous à vos appareils photographiques, argentiques ou numériques, prêts à saisir tout ce que vous souhaitez traduire sur papier au travers de ce que votre œil perçoit et voit au travers de l’objectif…

FZ100_cat-630x472

Photo-chat-avec-Panasonic-Lumix2

64225_1613036218

Un très bon weekend à toutes et à tous !